Multistrada 1200 S : et si ce n’était plus un rêve ?

Il y a quasiment 1 an, jour pour jour, ou j’ai posé mes fesses sur un Multistrada 1200 S. Bluffé par l’efficacité de la bête, je me suis toujours dis qu’un jour j’en aurai une (comme bien d’autre moto !). L’année dernière, elle était en 100cv, et euros 4 oblige, cette année l’essai se fera en 160cv. Autant le dire, ce n’est plus tout à fait la même… elle est encore mieux ! Mais alors, Multistrada 1200 S, signée ou pas au final ?

Routière mais pas seulement ce Multistrada

Ducati Multistrada 1200 S Euro 4 : 160cv
Ducati Multistrada 1200 S Euro 4 : 160cv

Sur la forme, l’approche est identique à mon essai moto du Multistrada 1200 S de l’année dernière, encore que finalement je ne sais pas si je la préfère en rouge ou en blanche. Dommage de ne plus avoir la fourche « or » ce qui était la signature de la série S. En revanche, j’ai retrouvé les sensations que j’avais adoré au niveau de la partie cycle, et cette gestion des suspensions et vraiment le gros point fort de cette moto.

Sensation de conduite sur le Multistrada 1200 S

Multistrada 1200 S 2016 rouge
Multistrada 1200 S 2016 rouge

La selle, réglable sur deux hauteurs, était en position basse si bien que j’avais les genoux un peu trop repliés. J’aurais du la mettre en position « normale ». C’est sur que pour le coup j’avais les deux pieds qui touchent le sol, de chaque côté de la moto, et j’avais encore les genoux pliés. Autant en ville c’était plutôt agréable et pratique, autant sur les petites routes j’aurais bien aimé l’avoir un peu plus haute.

Précédents essais moto du Multistrada 1200 Standard et 1200 S

Aujourd’hui, j’analyse d’un peu plus près les points forts et les points faibles de cette moto. Si je dois changer de moto, j’aimerais qu’elle puisse répondre encore au plus près de mes attentes : confortable, duo possible, valise et top case, régulateur de vitesse, GPS, bicylindre, et qu’elle ne me flingue pas mon épaule… car je suis traumatisé à l’épaule suite à un accident de moto, il y a 10 ans presque…

Les points faibles de cette moto Ducati

tableau de bord du Multistrada
tableau de bord du Multistrada

Il ne sont pas nombreux ses défauts, au contraire. Je pense que l’on peut même les compter sur les doigts d’une main. En premier lieu ce tableau de bord. On a l’impression qu’il y avait un plastique de protection dessus pour éviter les rayures. Je n’ai pas su si c’était le cas ou pas, mais je trouve qu’il réfléchis beaucoup ici et qu’il perd de sa superbe. Ce détail ne m’avait jamais choqué jusque là. Néanmoins, une fois en route, cet effet « plastic » disparait.

Les clignotants qui ne reviennent jamais en off, c’est pénible. C’est vrai que l’on y prend goût à ce détail. On enclenche le clignotant, on double et il s’arrête tout seul (15 clignotements sur le K1300S). Ici sur le Multistrada ça ne s’arrête jamais… Grrr !

Il est où le Shifter sur une moto à 20K ? Comment ça pas de Shifter ? Alors oui, ce n’est pas indispensable mais là aussi on y prend goût à ce genre de gadget et là son absence se fait tout de suite remarquer.

Les points forts de cette moto Ducati

Ducati Multistrada 1200 S 2016
Ducati Multistrada 1200 S 2016

Sur cette Multistrada, j’ai adoré pas mal de chose. Ce sont toujours des détails mais ce sont les détails qui font la différence. Par exemple, nous avons le transpondeur qui permet de laisser la clé dans la poche. C’est vraiment pratique.

Les suspensions électroniques offrent un retour de la route vraiment agréable dans le guidon. La moto s’adapte à notre mode de conduite immédiatement. Même si j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus ferme, le Multi est vraiment top à conduire. Il enroule tout seul avec une telle facilité.

Full LED au niveau de l’éclairage, c’est assez bluffant. Dans les virages les phares d’angle éclairent le bas côté de l’intérieur de la route, c’est pas magnifique ça ?

Galerie photo Multistrada 1200 S 2016 Euro 4 full 160cv

Ducati 1200 S Multistrada, moto dans le garage de David Jazt ?

Multistrada touring 1200 S
Multistrada touring 1200 S

Equipée de deux valises et d’un top case, d’une sacoche de réservoir, des poignées chauffantes, du régulateur de vitesse… cette moto pourrait tout à fait venir faire un tour dans mon garage. Certes, elle ne dispose pas d’un GPS mais avec le pack urban et la sacoche de réservoir, je peux m’appuyer sur mon téléphone. C’est une belle alternative je trouve. Le tableau de bord du Multistrada se connecte en Bluetooth au téléphone ainsi qu’au Scala Rider permettant ainsi d’avoir tout plein d’information sur le tableau de bord directement. J’aime !

Multistrada 2016
Multistrada 2016

Alors certes, elle n’a pas le Shifter ni les clignotants qui s’arrêtent tout seuls et le Multistrada coûte tout de même près de 22K avec toutes les options qui vont bien. Même si le tarif demandé peut demander réflexion, il faut bien avouer que cette moto a plus d’un tour dans son sac. Un moteur de fou euros 4 loin d’être timide même en échappement de série (c’est rare que je le dise !), une technologie embarquée incroyable avec ses feux… des feux en LED justement !

Un tableau de bord qui s’adapte à la luminosité ambiante et tout une multitude de réglage possible entre la configuration des suspensions à savoir si on est seul ou à deux avec ou sans valises… et le choix dans les 4 cartographie moteur… c’est une bien belle machine avec une belle autonomie…

moto BMW R1200RT
moto BMW R1200RT

Mais alors pour ce même budget, ne vaut-il mieux pas s’orienter vers un RT1200 BMW directement ? Et si l’on réduit un peu le budget tout en conservant le maximum d’option dont le Shifter pro, ne serait-il pas plus judicieux de s’orienter vers un R1200R ? Bonne question… en tout cas, je conserve ce Multistrada dans ma poche car c’est une excellente machine et je referais bien un essai en duo… tiens, ma pote Sandrine de Nantes se joint à moi bientôt pour que je lui présente la concession de Laval… une belle occasion d’essayer à nouveau le Multi en duo, non ? 🙂

4 réponses sur “Multistrada 1200 S : et si ce n’était plus un rêve ?”

  1. Non mais oh il va se calmer le David c’est moi qui n’arrete pas de dire qu’il faut que je teste le multistrada et c’est monsieur David qui me le fait!
    Elle t’irais bien cette moto mais mieux a moi en fait 😉
    Si si j’en suis sur mieux à moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *