Mettez un peu de Nitro (MBK Nitro Naked) dans votre vie !

C’est vrai… votre moto GSX-R manque un peu de pêche pour arriver à vous satisfaire comme vous l’espériez. Rien de mieux que de continuer le chemin à pied, du coup, et aller directement chercher votre Nitro chez le concessionnaire du coin !

C’est vrai… votre GSX-R manque un peu de pêche pour arriver à vous satisfaire comme vous l’espériez. Rien de mieux que de continuer le chemin à pied, du coup, et aller directement chercher votre Nitro chez le concessionnaire du coin ! Comment ça vous vous demandez de quoi je parle ? Pourtant je vous assure d’être à pied…

Voici le remplaçant du Gex pendant quelques semaines… voici la bombe ultime, la pression à couper le souffle, les montée en régime en apnée… voici le MBK Nitro Naked K9, nouveau modèle peu répandu encore à l’heure actuelle puisqu’il s’agit du modèle qui sortira très prochainement suite à l’écoulement des stocks du K8… ce K9 est reconnaissable avec sa selle or et sa peinture qui lui est propre… mais quitte à en prendre un, autant prendre le dernier…

Freinage à disque avant et arrière, système Brembo avec durit aviation avant et arrière. Jante 13 pouces. Fourche inversée, 92kg à sec. Nous avons à faire à de la haute cavalerie avec ce Scooter MBK…

Et oui… nous parlons bien ici d’un scooter 49cc… un des plus en vogue par nos petites têtes blondes d’une quinzaine d’année. Ici dans sa version la plus « fashion » si je puis dire. Guidon style VTT, compteur de vitesse numérique, selle passager incluant le réservoir à essence, j’avoue que niveau style il me plait bien… c’est un scooter qui développe 7,5cv en version libre contrairement au MBK Booster qui en développe 4,2 seulement… ça vous laisse supposer pourquoi ce MBK Nitro est le petit préféré des jeunes qui aime les scoot performant.

Avec ses autocollants imitant le carbon et sa poignée de maintien passager, ça laisse supposer un côté sportif de la bête. La selle aussi dure soit elle propose différents niveau d’assise, idéale pour tous les gabarits possible… avec mes grandes jambes je suis bien à l’arrière et du coup assis convenablement.. ; tout dépend de la durée d’utilisation après :o)

Compteur numérique légèrement placé sur la gauche du guidon indiquant le kilométrage total (pas de TRIP A et B, dommage), l’essence et la vitesse sur le gros chiffre principal. De nuit, l’ambiance est rosée comme sur le compteur du Gex. Aux quatre angles on retrouve le témoin d’essence en haut à gauche. A moins de ne pas se rendre compte que le niveau descend à droite, je trouve ce voyant inutile. En haut à droite, les clignotants. Que l’on tourne à droite ou à gauche c’est le même voyant. La cadence des clignotants est assez lente et met une demi-seconde à s’enclencher. Il faut anticiper un poil, mais je chipote. En bas à droite, l’huile. S’il clignote c’est mauvais signe… sachez qu’il faut remplir l’huile tous les 2 pleins d’essence à peu près… en bas à gauche, le voyant de plein phare… complètement inutile pour deux raisons. La première en plein phare on éclaire les étoiles. La seconde, le voyant plein phare nous ébloui le visage et gène la conduite. A moins de rouler avec un casque intégral, il est impossible de rouler avec le voyant en pleine poire !

Mono bras à l’arrière avec un frein à disque. Le freinage est puissant et demande un temps d’adaptation. Il manque un poil de feeling mais le mordant est présent, un très bon point sur le Nitro à mon sens. Au sujet des pneus, moi je ne m’aventure pas à pencher un poil, trop dangereux à mon sens. De plus ils mettent énormément de temps à chauffer et n’offre pas un bon feeling à mon goût, mais ce n’est pas objectif car les jantes de 13 pouces n’aident en rien à avoir confiance envers le Nitro… le pot quant à lui offre une sonorité tout ce qu’il y a de plus banal. La seule chose rageante c’est le bridage établi à l’échappement. On sent bien que le scooter à envie de prendre des tours, mais quelque chose le retient… le pot joue beaucoup…

Regardez cette appendice sur le pot, l’air y entre mais ne peut sortir et doit faire demi tour pour être évacuer normalement, forcément que l’agrément général s’en fait ressentir…

Evidemment que l’on se plaindra d’un bridage qui coupe court à toute envie d’évasion de l’oiseau, mais il faut bien avouer que ça marche relativement bien tout de même dans un usage urbain. N’oublions pas que j’ai 31 ans, 100kg tout mouillé et que je descends d’un GSX-R 750… alors forcément rouler à 45km/h, ça calme un homme… forcément que débrider ça marcherait mieux quand on connaît le potentiel de la bête mais c’est interdit.

Je ne vais pas faire l’enfant à mentir sur ce sujet. Laissé comme tel, ce scooter est dangereux. Difficile de se sortir d’un mauvais pas en pleine circulation, aucune reprise et des descentes de régime jusqu’à 30km/h si ça monte trop dur… un jeune inexpérimenté risque fort d’y laisser sa peau… est-ce ma corpulence où le fait que je m’impose sur la route qui me donne une impression de pseudo sécurité, en tout cas j’avoue avoir hâte de remonter sur n’importe quoi d’autre à partir du moment que je puisse suivre le flow routier en extra urbain…

Cependant il est pratique. Un large coffre sous la selle laissant suffisamment de place pour un casque intégral et un autre coffre au niveau des pieds pour l’huile et pour les cadenas. Personnellement j’utilise deux blocs disques dont un SRA.

Le système d’ouverture du coffre a bien failli me coûter une poignée de cheveux. Difficile de comprendre le système. Merci internet pour la réponse d’ouverture. Et oui, le manuel du scooter était… dans le coffre ! il suffit de tourner la poignée comme si l’on voulait mettre le blocage de guidon mais il ne faut pas appuyer… encore faut il le savoir ! Personnellement j’aurais préféré une ouverture de coffre à la clé comme sur le Honda Bali à l’époque…

Voici le petit coffre de devant. Suffisant pour transporter deux bloc disque, pas plus. Ça évite surtout les petites blagues des copains à mettre n’importe quoi dans le réservoir d’huile.

Bon, il faudrait virer la bavette arrière et le débrider… quand je vois les loustics me déboiter en me laissant carrément sur place, je n’ose imagine à combien on peut rouler avec un pareil engin. Ceci étant avec une telle partie cycle, un si bon freinage et une suspension aussi ferme qui plus est réglable… je suppose que xxkm/h de plus ne change pas grand-chose à la stabilité de l’ensemble…

Au même prix qu’une 50 à boîte comme ils disent, on a ici le top en matière de scooter. Ils sont tous bridés à 50km/h… j’atteins rarement les 50… je tourne plutôt autour des 43km/h… avec un record à 66km/h dans une descente et 28km/h en sens inverse… d’ailleurs je préfère partir que de revenir, étonnant ! lol

Une gueule d’enfer, un confort relatif, bien équipé… ce MBK Nitro Naked a vraiment tout pour plaire hormis sont prix prohibitif de 2459€ hors frais de mise à la route… j’ai la chance (si on peut dire) d’avoir eu un bon prix sur ce Nitro sans quoi je n’aurais très probablement pas pris ça… et je me serais pencher vers l’emblématique MBK Booster… mais il existe un bon nombre de version de Booster maintenant sans compter que j’ai un peu grandi et grossi depuis mes 14 ans…

Petit bilan très positif tout de même en remettant les choses à leur place ou tout simplement en acceptant le fait qu’il s’agisse d’un 50cc… on ne peut pas dire que je m’amuse comme un petit fou à bord de ce Nitro même si un retour en enfance m’amuse. Je peux dire d’avoir entre les mains un engin qui me déplace d’un point A à un point B de manière autonome avec une souplesse somme toute agréable au final même si j’ai hâte de chevaucher à nouveau le Gex, ne mentons pas non plus !

Les plus :

  • – gueule d’enfer
  • – puissance en version full
  • – partie cycle plus que correcte
  • – système de freinage Brembo disque de 190mn avec durit aviation AV / AR
  • – compteur numérique
  • – espace de rangement
  • – faible consommation

Les moins :

  • – prix
  • – bridage des 50cc très dangereux
  • – vision nocturne proche du 0/10

6 Replies to “Mettez un peu de Nitro (MBK Nitro Naked) dans votre vie !”

  1. Bonjour,
    Mon fils vient d’acheter d’occasion un nitro naked mais il n’a pas le manuel d’utilisation!
    Pouvez-vous me dire comment on pourrait en obtenir un?
    Merci
    Carine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *