Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

NVEI : mais qu’est-ce que c’est ?

Depuis 2004, la passion motard & moto gros cube !

NVEI : mais qu’est-ce que c’est ?

Antibes, vieille ville, place du marché

Vous l’avez sans doute remarqué, une nouvelle rubrique vient d’arriver sur votre site moto amateur préféré. Il s’agit d’une rubrique dans l’air du temps « mobilité urbaine » dans laquelle on retrouve des essais moto et scooter électrique mais aussi des VAE pour vélo à assistance électrique et un sous menu NVEI. Mais qu’est ce que ça peut bien vouloir dire ? On peut aussi entendre parler de EDPM… en fait ma réflexion est la suivante : en ville, pour des déplacements urbains nous avons encore trop le réflexe de prendre la voiture pour un oui ou pour un non, par habitude ou simplement à peur de changer nos habitudes. Attention, je ne dis pas qu’il faut se séparer de la voiture ou de la moto voire de son scooter, je dis simplement que pour une certaine mobilité urbaine, il est tout à fait possible de se déplacer autrement pour consommer moins, réduire son emprunte carbone et garder un certains plaisir de se déplacer sans être tributaire de quoi que se soit…

Quels sont les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) ?

Si certains NVEI peut se confondre avec des jouets, d’autres en revanche deviennent de véritable alliés pour les petits trajets en ville, pour se rendre au travail, faire quelques courses ou tout simplement pour se balader sans forcément le vélo. C’est vrai que le dimanche matin, pour le moment, il est plus facile de prendre la voiture ou le scooter pour aller chercher le pain au coin de la rue. On sait tous, les uns et les autres, qu’on pourrait presque s’y rendre à pied ou à vélo pour autant on continue de prendre la voiture. Jazt.com, aujourd’hui, va mettre en avant cette nouvelle rubrique des NVEI car c’est un moyen de déplacement et de mobilité dite « douce » qui permet de garder une excellente mobilité urbaine tout en favorisant une alternative aux moteurs thermiques et aux transports en commun.

Hoverboard, l’alternative à la planche à roulette

Hoverboard, l'alternative à la planche à roulette

Hoverboard, l’alternative à la planche à roulette

Tout le monde connait l’Hoverboard, c’est planche électrique équipée de deux roues. Ce système permet de se déplacer sur de petites distance sur revêtement lisse, et ses petites roues n’aideront pas à trouver l’équilibre… personnellement, je la mets de côté, pour moi c’est un NVEI totalement inexploitable… cependant, elle a le merite d’exister, il faut donc en parler.

Le Gyropode, on s’approche d’un NVEI agréable

Sortie Segway en nocturne avec David Jazt

Sortie Segway en nocturne avec David Jazt

Le Gyropode est un hoverboard plus gros, plus stable qui est lui aussi électrique. Il est composé de deux roues latérale, d’une planche où l’on pose les pieds et d’un guidon pour piloter l’ensemble. Il suffit de se pencher en avant pour accélérer et en arrière pour freiner. A l’époque où j’organisais des sorties Segway, je rêvais de pouvoir me balader au quotidien avec. Peu pratique, encombrant, limité en distance et en vitesse, on retrouve le Gyropose essentiellement dans la sécurité civile car il permet de rouler a deux fois la vitesse d’un homme qui courre vite soit près de 20km/h.

La trottinette électrique, super pratique mais manque de fun

Se balader en trottinette électrique

Se balader en trottinette électrique

On en trouve à tous les coins de rue de nos jours, en location au kilomètre, à la minute, etc. La trottinette électrique est à mes yeux un utilitaire pour se mouvoir d’un point A à un point B, sans réelle passion sur sa conduite, sans réelle motivation… personnellement, là aussi, la motivation d’achat est proche de zéro puisque l’on en trouve partout dans la rue… seulement, c’est un objet impersonnel du coup, purement utilitaire, sans plaisir à piloter…

La Monoroue, le Gyropode à une roue

Gyroroue, mono roue, roue électrique

Gyroroue, mono roue, roue électrique

La Monoroue est une roue centrale électrique qui fonctionne de la même manière qu’un Gyropode. Deux marche-pieds sur les côtés permet de grimper sur cette roue qui ne compte ni guidon, ni planche. La monoroue est simple à apprendre, aussi simple que le Gyropode et plus facile que le vélo, permet une autonomie jusqu’à 200km par recharge, simple à ranger une fois arrivée, facile à cacher dans un appartement, plus simple qu’un vélo en tout cas… bref, c’est autour de la mono roue que cette rubrique NVEI va voir le jour prochainement sur Jazt.com… on peut en faire des choses à bord d’une gyroroue… on parie ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.