Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Comment bien s’organiser pour une escapade à moto sur plusieurs jours ?

Site officiel de David Jazt

Comment bien s’organiser pour une escapade à moto sur plusieurs jours ?

sortie moto Jean-Claude avec le R12R

Les beaux jours arrivent ou presque, on sent l’envie de s’échapper et de prendre un bon bol d’air le temps d’un long week-end. J’aime la moto, je pense que vous l’aurez tous compris, mais ce que j’aime par dessus tout c’est l’esprit “rando” à moto. Partir sur plusieurs jours avec son équipement dans les valises et autre top case, découvrir une belle région et revenir le coeur plein d’émotion… voici un de mes premiers projets pour 2019 et cette belle escapade de 5 jours en mai…

Une belle balade moto sur plusieurs jours

Corsica : bateau pour la corse

Corsica : bateau pour la corse

C’est vrai que j’irais bien faire un Tour de Corse à moto, depuis le temps que j’en parle mais sur 5 jours, ça me semble un peu court même si c’est réalisable. Pour la Corse, j’ai vraiment envie de prendre mon temps, et profiter pleinement des lieux. Je vise plutôt l’arrière saison pour ce genre de périple, l’objectif serait d’en profiter sur 10 bonnes journées… on en reparle à la rentrée scolaire 2019 après les vacances d’été ?

Départ le soir après le bureau

David Jazt part en week-end à moto

David Jazt part en week-end à moto

Tant que possible et pour profiter pleinement d’un week-end à moto, je recommande toujours de partir la veille du départ. Pourquoi partir la veille du départ ? Simplement parce que le matin du départ officiel, on se retrouve toujours à trainer, prendre du retard sur le roadbook et à mettre 10 plombes pour partir. En partant la veille au soir, ça nous oblige à mieux s’organiser, sur les quelques jours avant, et à avoir un objectif à atteindre dès la veille. L’hôtel étant réservé un peu plus loin, pas le choix il faut y aller.

valise du Honda Goldwing

valise du Honda Goldwing

Lorsque je roule sur une routière ou sur une moto équipée d’un pack Touring, je m’organise toujours de la même manière. Lorsque l’on est assis sur la moto, je place un premier sac dans la valise de gauche laissant libre la valise de droite pour y placer mon casque et mes gants si j’ai besoin de me balader tranquille lors d’une visite. C’est la base. Ne jamais rouler surcharger lorsque l’on part en week-end ou escapade motarde. Dans le sac que je place dans la valise de gauche, en général j’y place mon nécessaire pour la route : pique nique, bouteille d’eau (1L max pour des questions de poids), une coupe vent facilement pliable et quelques câbles pour recharger son téléphone au besoin. N’oubliez pas que la valise de gauche est moins accessible que la valise de droite du fait de la béquille.

Macbook dans le topcase

Macbook dans le topcase

Concernant le Top Case, je place en général mes affaires personnelles, mon nécessaire de toilette et il m’arrive même d’emporter un second blouson de moto en cas de coup de chaud prévu voire même mon ordinateur que je glisse dans mon sac de voyage. Attention, le Top Case étant relativement haut, ça élève le centre de gravité de la moto et ça peut changer son comportement routier. il faut impérativement que le top case soit chargé à moins de 10kg… c’est un conseil !

vue depuis le 20ème étage au Shangri-la Hotel Doha

vue depuis le 20ème étage au Shangri-la Hotel Doha

Attention à bien organiser votre roadbook avant le départ, pour moi la clé d’un week-end réussit surtout à moto nécessite l’organisation du roadbook avant le départ. Même si vous avez l’hôtel d’arrivée de la veille du départ (j’explique au dessus ce que c’est, il faut suivre, lol), il est primordial de bien organiser son voyage avant le départ.

Un roadbook soigné c’est la garantie d’une escapade de qualité

Roadbook Michelin en Espagne autour de Séville

Roadbook Michelin en Espagne autour de Séville

L’imprévu à moto arrive forcément à un moment ou un autre. Une route détournée, c’est en générale assez fréquent. Il faut donc ne jamais se surestimé sur la distance et même la durée ni même à minimiser le potentiel d’une bonne journée de moto. Il n’y a rien de plus frustrant que d’arriver à destination à 14h dans un bled paumé que l’on a choisi uniquement parce la chambre d’hôte était à petit prix avec une piscine dans laquelle tu n’iras pas, car tu as oublié ton maillot de bain, faute d’organisation…

Quelques astuces pour prévoir ton week-end motard

Organiser son séjour à moto

Organiser son séjour à moto

Une journée de moto se découpe en plusieurs parties :

  • Une matinée que tu peux couper avec une pause café à mi-chemin
  • Une pause déjeuner
  • Une après midi que tu couperas avec une pause hydratation obligatoirement
  • Une soirée

En général, le matin tu ne partiras jamais avant 9h30, surtout en fin d’escapade ou la fatigue se fera ressentir. Tu peux rouler 2h / 3h sans t’arrêter, suivant la contenance de ton réservoir et ta manière de conduire, mais tôt ou tard il faudra s’arrêter faire le plein. Du coup, tu as une autonomie de 250km le matin et 250 / 300km l’après midi grand maximum. Ne vise pas plus loin, même l’autoroute c’est fatigant et ça te fera consommer d’avantage au final. 500 / 550km dans la journée, crois moi que le soir tu dormiras bien. C’est une moyenne, et tout dépend également de ta moto… mais routière ou roadster, 500 bornes tu en auras plein les pattes…

Je te recommande vivement de découper ton roadbook en journée et de ne surtout pas faire un roadbook complet pour l’ensemble de ton week-end. Si jamais le fichier subissait un problème dans ton GPS, tu pourrais sauver les meubles avec les autres roadbooks des journées suivantes. A vrai dire, je découpe mes roadbook en demi-journée pour être certain de suivre l’itinéraire que je m’étais fixé avant de partir. Evidemment, si une petite route me donne envie de continuer tout droit au lieu de tourner… je n’écoute que moi… c’est aussi ça l’imprévu, l’objectif étant d’arriver plus ou moins à l’heure au lieu de destination.

Distance ou kilométrage à prendre en compte pour le roadbook ?

Suivant vers où tu roules, la distance n’a pas d’importance, raisonne en heure de route. En pleine montagne par exemple tu ne roules pas de la même manière qu’en pleine campagne. Veille à faire des coupures toutes les deux heures grand maximum. Il est important de s’arrêter régulièrement pour boire de l’eau et bien s’hydrater.

Comment optimiser ses pauses à moto lors d’une rando ?

A chaque pause, je recommande de croquer quelques fruits secs et de boire beaucoup d’eau. Cette eau, tu peux y glisser un peu de sirop afin d’avoir du sucre rapide dans le sang. Ainsi tu évites les coups de barre et les grosses fringales soudaines. Il faut absolument te ménager quand tu roules en mode “rando”. La santé du pilote est une garantie de passer un bon moment quoi qu’il advienne.

Ne jamais chercher à rouler plus qu’il ne faut

Epuisement lors d'une randonnée motarde

Epuisement lors d’une randonnée motarde

La route ça épuise et ce quelque soit le type de moto que tu as entre les mains. Rouler demande de la concentration, et les pauses ne suffisent pas. Par expérience, ne jamais rouler au dessus de ses possibilités, même s’il ne reste que 50km. 50km quand on est fatigué, c’est long… je recommande de s’arrêter tant que possible et de faire une petite sieste. Rien que de s’endormir assis sur un banc, peut suffire à reprendre suffisamment de force pour aller jusqu’au bout. En tout cas, ne jamais chercher à pousser pour pousser… au pire, une nuit d’hôtel sera perdue, ça ne vaut pas la peine de mettre sa vie en danger pour si peu.

Résumé d’une bonne organisation d’une escapade motarde :

  1. Partir la veille du départ en prenant un axe rapide pour attaquer son week-end le lendemain directement sur des spots qui vous donneront immédiatement d’être en vacances
  2. Organiser son séjour le plus précisément possible : point d’arrivée chaque soir, roadbook à la demi journée, un maximum de 500km sur la journée
  3. Bien répartir sa charge sur la moto dans les valises et top case pour ne pas perturber les sensations de conduite, rouler avec le minimum sans oublier son maillot de bain
  4. Ne pas rouler au dessus de ses pompes, respecter des pauses régulières, manger léger en journée, s’hydrater régulièrement tout au long de la journée
  5. Profiter de son séjour en anticipant le plus possible les imprévus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *