Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[CR] – Retour aux sources

Site officiel de David Jazt

[CR] – Retour aux sources

Quel souvenir mes 15ans… je roulais encore en Piaggio Ciao avec un carbu de 13 (douze d’origine), pot Léo Vinci carbone qui foutait un bordel monstre dans le quartier… quel plaisir que de rentrer à 5h du matin, je vous le garanti, tout le monde connaissait mon emploi du temps ! quel petit con…

En fait si je raconte ça c’est aussi et surtout en rapport avec ma première grande histoire d’amour… avec une petite nana qui m’avait accueilli sur le Val André le temps de nos premières vacances, derrière le dos de ses parents… vous savez, le genre d’histoire qui même après quelques années ne peut laisser indifférents… surtout que les premières histoires sont toujours tellement enjolivées avec le temps, où tout semble facile, simple et beau… celle-ci en fait parti…

image001.jpg

L’appartement se situait dans cette rue sur la droite… et ma meilleure amie aujourd’hui est maman alors qu’à l’époque elle n’avait pas encore 14 ans… ça m’a serré le cœur de revenir ici… ça n’a pas vraiment changé en plus… le centre ville est resté tel quel… j’étais revenu mixé dans le coin y’a quelques années et je m’étais déjà fait la réflexion… mais là, cette fois, revenir en moto… c’est un véritable retour aux sources…

Mais en fait, le Val André en plus d’une histoire d’amour entre un mec et une petite nana c’est avant tout une période où j’ai commencé à faire des bouts de route sur un bout de selle avec un ami de ma frangine qui sortait, lui aussi, avec la frangine de ma nana à l’époque… c’était sur un Bandit 400 rouge… je la trouvais superbe… son pilote avait un beau cuir, un casque jet Araï beige et marron et les gants assorti… je le trouvais canon ce pilote sur sa machine… quelle classe… c’est aussi la période où j’ai également mis les fesses sur une Triumph Trident… je n’en ai de souvenir que j’ai failli faire une roulade arrière à un démarrage brutal auquel je ne m’y attendais pas… et que ça poussait fort !!!

image003.jpg

image004.jpg

image006.jpg

image008.jpg

A l’aller j’ai pris Saint-Malo -> Saint Brieuc par la côte et je dois dire avoir été assez déçu de l’itinéraire choisi… le route était un peu trop droite à mon goût… me suis également arrêté sur Lamballe pour faire une pose… il faisait terriblement chaud une fois de plus… une petite pause s’imposait !

Sur le Val André je me suis rendu jusqu’au bout de la baie… et je suis rentré par une petite départementale… le D17… que je recommande à tout le monde car cette fois c’était un véritable bonheur… c’est bien fait de partir à l’aveuglette sur cette petite route qui ne payais pas de mine… son revêtement au départ était catastrophique et j’ai bien failli faire demi tour ou changer de direction… soudain, revêtement neuf… vallonné dans tous les sens… des sensations de folies… franchement je ne suis pas sur de ne jamais la refaire cette petite D17… et dans les deux sens s’il vous plait… du bonheur absolu !

image010.jpg

image012.jpg

Voilà donc une petite virée en solitaire qui m’a permis tout de même de retrouver des paysages perdus, des émotions enfouies et des endroits remplis de bons souvenirs… le Val André n’a rien d’extraordinaire en soit, c’est juste une situation géographique très sympa… surtout en hiver finalement où le plafond est bas, le décors un peu grisâtre rappelle l’ambiance Bretonne sous son grand art… une balade sur la digue s’impose alors avec un gros pull-over à col roulé… et là c’est dépaysement assuré !

One Response

  1. […] une machine qui ne chatouille pas sur les vitesses réglementaire comme l’était le Z750 à l’époque… Excellente monte d’origine en BT 16, suspension très correcte […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
[ESSAI] – Kawasaki – ER6N – Une petite sœur qui a tout d’une grande…

l’ER6-N ne paye pas de mine comme ça… il est vrai qu’elle n’est pas forcément au goût de chacun, moi...

Close