Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Ducati… bien plus qu’un état d’esprit !

Site officiel de David Jazt

Ducati… bien plus qu’un état d’esprit !

DucatiLa vie est parfois étonnante et lorsque l’on prend un peu de recul à son sujet, on comprend vite certaines choses si simples. Certains goûts font que l’on aime ou que l’on déteste certains aliments, certaines saveurs… Des couleurs nous réconfortent ou au contraire nous fond froid dans le dos… des senteurs nous donnent faim ou au contraire nous écœurent… dans ce principe, une moto que j’ai essayé dans ma vie il y a quelques années déjà m’a laissé sans voix et je m’étais juré qu’un jour elle serait mienne…

Ducati 1098 S : Toute une histoire de coeur…

Essai du Streetfighter en 2009

Emblématique, Ducati est une marque qui favorise l’évasion, le rêve, une histoire… des victoires, du sérieux et quelques pannes même si tout ceci n’est qu’une rumeur plus qu’autre chose… Ducati est au niveau de Ferrari pour les autos, je pense, inaccessibles ou presque, inconfortable, pénible au premier abord… mais avec un peu de recule on décerne un énorme potentiel et un plaisir unique que l’on ne retrouve dans aucune autre marque de moto. Les plus pessimistes sur ce sujet sont souvent ceux qui n’en ont jamais essayé… en général en descendant d’un essai routier, ils ont une telle banane qu’ils comprennent pourquoi Ducati c’est vraiment autre chose qu’une Japonaise finalement sans âme…

Essai du 1098, sportive de haut niveau

Je me souviens encore de mon essai du Ducati 1098. J’étais super heureux à l’idée d’essayer un telle moto. Sportive jusqu’au bout des pneus. Finalement je n’ai rien compris. Un comme si l’on donnait une sportive à un jeune permi qui n’a jamais connu autre chose que le scooter… le Ducati 1098 est une moto vraiment pas maniable, tape cul et inconfortable où l’on se demande ce qu’on fait dessus et pourtant il y a tellement de monde à plébiscité cette bécane alors que je ne m’y sentais pas à l’aise… la grosse déception face à cette marque si emblématique… c’est quoi cette meule ? Pourtant derrière ce goût amer d’inabordable car vraiment particulière se cachait un petit quelque chose qui va murir petit à petit en moi…  la magie Ducati !

Essai du 1098 StreetFighter, sportive décapotée…

Cette fois la sauce bolognaise de cette Ducati StreetFighter 1098 S est nettement moins piquante que sa soeur en version guidon bracelet. Le DTC (Data Traction Control) rassure lorsque l’on met trop fort la tartine en fond de poignée de gaz et ça clignote de partout nous rappelant que l’on est un gros poireau sur le dos de la belle… Un essai moto de fou, totalement déluré, décapotée… j’ai adoré… du gros fun, de la légèreté, un freinage de dingue, du carbone, du rouge, totalement déraisonnable… j’adore, j’en veux une !!

 

2 Responses

  1. […] départ, je suis contraint et forcé à couper net et à faire un arrêt main gauche et surchauffe. Ducati est forcément une moto différente quand je vois avec quelle manière de faire, elle impose à son […]

  2. […] Ducati Streetfighter n’est pas ce qu’on peut appeler une moto confortable. Nous sommes loin des confortables […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
Sortie moto mars 2012 : direction Cap Fréhel !

Un grand merci d'abord. Merci pour votre confiance et votre fidélité suite à nos sorties moto de 2011. De petits...

Close