Ducati Streetfighter : du rêve à la réalité !

Ducati Streetfighter 1098 S noir mat 2010 jante bronze de David JaztMon dieu, je ne dois pas bien tourner rond dans ma tête. Certains le confirmeront c’est sur, et j’ai bien l’impression que je vais les rejoindre… Il m’arrive aujourd’hui d’aller ouvrir mon garage et de la contempler pendant de longues minutes à me demander si ce n’est pas un rêve. Pas plus tard que l’autre soir, j’étais agenouillé devant pour admirer le sabot carbone Ducati Performance… plus qu’une moto ce Streetfighter, c’est un véritable rêve en 3D… et quel rêve !

Ducati, la moto passion par excellence…

Noire mat Ducati Streetfighter 1098 S de David Jazt

Les années passent et la passion est toujours aussi intact. Quand on sait que le blog existe depuis près de 10 ans maintenant, on aurait pu penser que j’aurais lâché l’affaire comme bon nombre de blog qui tombe dans les oubliettes petit à petit. Pratiquement une dizaine d’année d’article en ligne où je raconte mes essai moto amateur sans prétention, mes découverte mais également où je rencontre mes amis… les souhaits d’un motard évoluent avec le temps et parfois on peut faire des erreurs… l’essentiel est de toujours revenir sur le droit chemin de son coeur…

Son du Streetfighter et de ses Termignoni

Avec une petite interview de mon ami Jean-Claude 😉

La passion de la moto avant tout

Ducati Streetfighter 1098 S noir mat Ducati Performance Carbone

Deux roues, un moteur, un guidon et une selle font très bien l’affaire quand on débute à moto. Je suis le premier à conseiller Laura de prendre  une moto pour débuter qui soit tout sauf celle de ces rêves. L’essentiel au départ est de prendre plaisir à rouler, de prendre les bonnes habitudes et de faire les erreurs de débutant avec une moto qui ne vaut pas grand chose… au fur et à mesure que les années passent, l’expérience au guidon aide à mieux voir vers quoi l’on souhaite s’orienter… en gardant à l’esprit que le budget ne fait pas tout, il faut à mon avis 2 motos avant d’avoir réellement celle qui nous convient parfaitement…

2 motos avant de trouver la bonne… moi il m’en a fallu 10…

La première moto est celle sur laquelle on se fait les dents, puis il y a la seconde sur laquelle on pose tous ces espoirs de promesse : évolution de conduite, plus de sensation, plus de vitesse, plus de précision… mais également plus d’accessoire, plus de détails… c’est souvent sur cette seconde moto que le budget accessoire explose…

10ème moto de David Jazt : une Ducati !

Ducati Streetfighter S 1098 de David Jazt

Dixième et dernière moto dans mon garage, c’est une Ducati ! Chaque moto à son histoire, son approche, son objectif… parfois on rêve d’une moto qui soit une sportive pour prendre de l’angle et s’amuser sur les petites routes, parfois on souhaite une routière pour trimballer sa vie dans les valises et se balader à pied dans les rues sans le casque à la main et les bottes aux pieds, parfois on souhaite un bon roadster pour une conduite droite et devenir raisonnable face à la vitesse tout en conservant de l’agilité… puis on devient soudainement raisonnable et on souhaite une Harley Davidson pour découvrir autre chose… puis, on regrette sa sportive, sa routière ou son custom et l’on sait très bien au fond de soit que la moto que l’on a trop aimé est forcément celle que l’on a plus ou que l’on a jamais eu, ça devient compliqué je suis d’accord… jusqu’au jour où l’on sait que le Roadster sportif c’est celle qui nous fait le plus rêver… voilà pourquoi je suis sur le dos d’une Ducati aujourd’hui et pas n’importe laquelle…

Une Ducati oui, mais pas n’importe laquelle !

Ducati Streetfighter 1098 S noire mat

Pas facile de choisir sa moto à la base, mais si en plus on y ajoute des contraintes de finition et de couleur, là ça complique rudement les choses. Le 1098 est un moteur d’Hyper sportive à la base, une moto de course en quelque sorte. L’idée était de reprendre les bases de deux motos la 1098 et la 1198 pour en faire un roadster sportif. Ainsi est né le 1098 Streetfighter Ducati en 2009, élue moto de l’année en 2008 😉 moi j’ai littéralement flashé sur cette moto depuis qu’elle est sortie…

Expert en Ducati tu deviendras !

Laura sur sa Ducati Streetfighter 848 à Laval

Avec cet article, je vais perdre ma pauvre mère… en attendant, elle deviendra un expert Ducati ou plutôt une experte Ducati Streetfighter… attention, je vais poser des questions du genre : est-il possible d’avoir une moto Streetfighter 848 de 2009 ? ou bien j’aimerais une Streetfighter 1098 en rouge de 2013 avec cadre bronze…  alors ? 😉

Bible et historique Ducati Streetfighter : les différentes versions et couleur

Le Streetfighter existe depuis 2009. Voici une présentation rapide de l’évolution du Ducati Streetfighter, sans doute le meilleur Roadster sportif bicylindre de plus de 1000cc jamais construit chez les Italiens. Du bonheur en barre cette moto, en tout cas c’est ma moto et marque de moto de coeur…

Les couleurs de carrosserie et cadre

Chaque année, Ducati propose 2 ou 3 coloris de série pour chaque modèle. On peut avoir en édition spéciale des peinture mat en blanc ou noir (je n’en ai jamais vu d’autre de fabrication Ducati).

Le modèle haut de gamme “S” est reconnaissable facilement grace à ses suspensions Ohlins de couleur “or”. Le modèle haut de gamme dispose également d’éléement de sécurite que n’a pas le modèle Standard et que l’on retrouve en série sur le 848 à partir de 2012. Je t’ai perdu ? Attends… je complique encore les choses… au niveau des cadres c’est uniquement bronze (2009/2010), noir ou rouge (2011/2013). Donc si tu veux un 1098 cadre rouge et carrosserie noir, tu n’as pas trop le choix sur l’année que tu peux espérer avoir… encore faut il ne pas être trop regardant sur les kilomètres, car tu l’auras compris en neuve, ça ne se trouve pas… ça en fait des facteurs pour trouver la moto de ses rêves face à un GSXR de chez Suzuki où seule la couleur change tous les 2 ans 😉

Quand on dit que Ducati est réservé aux passionnés…

2009 : arrivée du Streetfighter

En 2009, nous pouvions avoir 2 motos identiques sauf sur la finition, : en standard et en finition plus haut de gamme que l’on appelle “S”.  On retrouve cette différenciation sur toute la gamme Ducati entre la Standard et la “S”.

2011 : choix entre deux moteurs 1098 ou 848

Là où ça se complique c’est qu’en 2011, Ducati lance une version en motorisation 848 et uniquement en finition Standard, dans un but d’être plus abordable niveau tarif (+/- 12300 €). Du coup, depuis 2011 nous pouvons avoir le 848 et le 1098 en standard et le 1098 en S.

2012 : Suppression du 1098 Standard du catalogue

En 2012, pour limiter les écarts de prix entre le 848 (+/- 12300€), le 1098 (+/- 15500€)  et le 1098 S (+/- 19300€), Ducati supprime le 1098 Standard du catalogue.

Depuis 2013 : seul le 848 est disponible en Standard

En 2013, le 1098 est retiré du catalogue et l’on ne peut avoir que le 848 en Standard.

Et niveau coloris, qu’avez-vous à proposer par exemple ?

Ducati 1098 S Streetfighter 2009

Ducati 1098 S Streetfighter

L’original du Ducati Streetfighter, la 1098 S bronze (cadre + jante) en rouge (mon ancienne moto).

Ducati 1098 S Streetfighter 2010

Ducati Streetfighter 1098 S noir mat 2010

Voici la version 2010 en noir, cadre bronze et jante bronze. En option la peinture noire mat réalisée d’usine chez Ducati. Cette moto est ma moto actuelle. De nombreuses pièces sont en option.

Ducati 1098 S Streetfighter 2011

Ducati Streetfighter 1098 S 2011 noir cadre noir

Voici la version 2011 en noir, cadre noir et jante noire (plutôt rare). En option on la retrouve en noir mat Ducati.

Ducati 1098 S Streetfighter 2012

Ducati Streetfighter 1098 S rouge cadre rouge 2012

Voici la version 2012 en rouge qui dispose du cadre rouge et jante noire.

Ducati 848 Streetfighter 2012

Ducati Streetfighter 848 2012 noir cadre noir

Voici la version 2012 du 848 en noir cadre noir et jante noire.

ducati 848 Streetfighter jaune

Voici la version 2012 du 848 en jaune cadre noir et jante noire.

Ducati 1098 Streetfighter Standard

Ducati 1098 Streetfighter blanche standard

Voici la version du 1098 en blanc et en Standard qui ne dispose pas des suspensions Ohlins (couleur or).

Le choix de David Jazt : 1098 S en cadre bronze et jante bronze

Streetifghter noire mat 1098 S à City Bike de Laval

J’ai toujours craqué sur le cadre bronze, je trouve que c’est le coloris qui lui correspond le mieux aussi bien en noir qu’en rouge. Le cadre rouge est beau également, mais pour avoir une moto harmonieuse il faut que le cadre soit d’une couleur différente du reste de la moto… et pour avoir une moto au cadre rouge + carrosserie d’une autre couleur, il faut attendre 2013… le budget explose quand on sait qu’un 1098 S Streetfighter coûte 19300€ hors option, pièce.

Exemple que j’aime bien également en bien-ton : Ducati Streetfighter 1098 S 2013 en gris platine + cadre rouge

Ducati Streetfighter 1098 S 2013 grise et rouge

La moindre option rallonge la sauce de 200 euros, on arrive vite à un budget exorbitant, ce qui explique pourquoi cette moto ne s’est pas vendu aussi bien que Ducati l’aurait souhaité… Il n’en reste pas moins qu’avoir une moto telle que la Streetfighter 1098 S reste l’outil ultime pour se faire plaisir pour peu que l’on équipe la moto de quelques éléments qui lui vont bien… si bien que lorsque l’on aime une moto, un moteur, un coloris précis, pour peu qu’elle soit faiblement kilométré et pas trop loin encore que… mon ex Ducati 1098 S Streetfighter était parti du côté de Bergerac… un caprice ? Non, c’est bien pire que tout ça… c’est une Ducati 😉

 Galerie photo moto Ducati Rennes de David Jazt

17 Replies to “Ducati Streetfighter : du rêve à la réalité !”

      1. Oui oui !

        ça sera un petit monstro 😉 pour commencer.
        Avec des bombes comme ça je serai obligé de changer de caleçon à chaque virage 🙂

        Le Diavel viendra par la suite…….

        @+
        marco

          1. Mademoiselle a bon goût ! 😉

            Par moment je vois de bonnes occases passées, alors vivement le papier rose !

            @+
            marco

            ps: les photos sont nickel, je regardais ça avec ma femme cette aprem…..

  1. Elle est superbe cette vidéo!
    Je ne me rappelais pas de cette essai sur quelques mètres.
    Par contre effectivement le gars il avait aimé visiblement…

    Gling gling glong
    /!\ attention David tu perds tes pièces hihi ;o)

  2. Bonjour amis motards!

    Cet article date, mais je tente quand même…

    Voila je suis amoureuse de la streetfighter. Elle est magnifique, je suis très bien dessus (je fais 1m70), le bruit… on en mangerait.
    Problème : je suis encore un bébé motard. J’ai 5000 petits km au guidon d’un tout petit xj6. Une streetfighter c’est encore trop tôt selon vous? Je sais qu’il existe des stages de pilotage, j’aimerai essayer pour me faire la main, prendre en assurance tout ça .. même si honnêtement, j’ai assez confiance dans ma machine (en même temps, le xj6 c’est un vélo).

    Alors, j’oublie la streetfighter ou je j’essaie?

    K.

    1. Bonsoir Laura,
      Je comprends ton engouement pour cette moto qui me fait encore des frissons dans le dos aujourd’hui et je ne dis pas non à y revenir un jour, pourquoi pas. Cependant, je t’invite vraiment à lire les essais à l’époque (entre 2008 et 2009) où les essayeurs se faisaient peur dessus. Je ne cherche pas à t’effrayer, loin de là l’idée, mais opter pour un Streetfighter en seconde moto derrière un XJ6 me semble un peu audacieux. Le 1098 Streetfighter reste une moto brutale à souhait où il n’est pas possible de faire dans la demi-mesure et où le compromis n’existe pas. Je t’orienterais davantage vers un Monster 796 pour continuer à te faire la main et à faire une première approche sur le bi Italien. Par la suite avec un peu d’expérience, tu pourras mieux apprécier les saveurs du 1098… autre point, c’est l’assurance. Tu risques de tomber de haut en voulant assurer ta moto. ça risque de te friser les tifs quand ils vont t’annoncer la couleur… il faut débuter étape par étape, et suivre ton chemin sans griller les étapes, tu en savoureras encore plus toutes les saveurs… tu verras ! En revanche, rien ne t’empêche d’aller l’essayer pour te rendre compte qu’une fois en marche, la stratosphère n’est pas bien loin… achète un tendeur pour rester en place sur la selle… 😉
      fais nous ton retour !
      David

      1. Merci pour le retour 🙂

        Jai de la chance dans ma vie (et surtout beaucoup de “courrage” et de détermination), les €€ ne sont pas mon soucis principal… Mais pour autant je ne vais pas chercher à me tuer avec une moto. Je prends tous tes conseils, et j’ai bien pensé au monster justement, même si j’aime beaucoup moins son aspect.. À voir, je vais essayer les deux et je me garde la streetfighter pour une troisième ou quatrième moto, on y va progressivement 🙂 merci beaucoup pour ton retour expérimenté !! ^^ je vous tiens au courant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *