Localisation, Antibes, FR
skype:david.jazt
hello@jazt.fr

Ducati Streetfighter : mise en bouche…

Site officiel de David Jazt

Ducati Streetfighter : mise en bouche…

Ducati Store de RennesQuand on change de femme moto, il y a toujours un moment d’adaptation à faire. Cette période est parsemée de doute, de plaisir et de frustration. Aujourd’hui, j’ai entre les mains une moto qui m’a fait rêver depuis le jour où je l’ai vu sur papier glacé.  En plus d’être magnifique (élue moto de l’année en 2009), cette moto Ducati est diablement efficace. Rouge, égoïste, solo, vibration, souffle coupé, barouf… voici les premiers mots qui me viennent à l’esprit lorsque je parle d’elle… mise en bouche !

Le plus déstabilisant avec cette moto ou ce type de moto ou cette marque de moto (je ne sais pas comment l’interpréter) c’est que l’on a l’impression d’avoir compris le truc, comment la mener puis lors du petit tour suivant on se rend compte qu’on s’y prend de travers. Pour l’instant, je lui ai offert un joli verni à ongle… couleur carbon… elle est canon ma femme moto Ducati !

Ducati Street 1098 S, ready to fight ?

Ducati Streetfighter 1098 S

Aussi étonnante que prévisible, le Street (diminutif du Streetfighter) reste une moto exclusive qui ne peut pas aller à tout le monde, c’est une évidence. Sous sa superbe se cache en réalité une sorte de grosse machine au couple parfait, à la puissance des dieux, et la maniabilité d’un chat sauvage que l’on cherche à attraper… bien loin d’une moto au ralenti parfait, sans aucune vibration dans les mains ni les pieds, au sensations linéaires et à la sonorité d’aspirateur bas de gamme…

Le Streetfighter, la frangine du 1098 Sport

Ducati 1098

Ce n’est pas pour rien qu’elle est issu d’un 1098 auquel on a enlevé la bulle… elle est magnifique aussi cette 1098… 1098 pour une question de cylindrée bien évidemment… pourtant lorsque je l’avais essayé cette moto, je n’étais pas à l’aise dessus… brutale, pas évidente, coupleuse, capricieuse, délicate… forcément il faut un peu de bouteille pour bien apprécier ce genre de moto 😉

Vidéo du Ducati 1098 standard

Je ne me considère pas comme un vieux routard, mais mon expérience me fait prendre conscience qu’à moto, la vitesse de pointe n’est pas la seule argument de séduction ni la course à celui qui arrondi le plus les pneus… un autre univer, une autre mélodie et une autre facette de la moto inconnu à bord d’une japonaise me redonne ici de la passion pour la moto… je suis super content !

Termignoni Carbon Streetfighter 1098 : DS Store Rennes

Échappement Termignoni

Voici la sonorité du Ducati Streetfighter 1098 S en full stock (d’origine)

Voici la sonorité du Ducati Streetfighter 1098 S équipé des Termignoni et sans chicanes (DB Killer Out)

Termignoni Ducati 1098

Comme un gros chat qui ronronne… Le Ducati Streetfighter c’est vraiment une moto différente… je ferais un petit feedback sans langue dans ma poche pour un essai moto du Streetfighter Ducati 1098 très bientôt… en attendant, je savoure chaque sortie, chaque moment, je l’admire… parce que c’est important de trouver canon sa bécane…

 

8 réponses

  1. Marco#70 dit :

    Ouai c’est bon de kiffer sa meule! Je suis d’accord avec toi, j’aime ton brélon!

  2. […] nouvelle moto ? Et pas n’importe quelle moto puisqu’il s’agit d’une Ducati 1098 S Streetfighter… l’année prochaine, ça risque d’être dur de monter d’un cran… mais […]

  3. […] mais pourtant je n’en suis pas vraiment loin… l’engin Canadien propulsé par un bi-cylindre Rotax 990 se présente sous la forme d’une taille de guêpe plutôt sympa avec deux roues de […]

  4. […] toujours avec ce même bonheur que je monte à bord du 1098 S Streetfighter. Direction le bord de mer au nord… Cancale, Saint-Malo, Dinard… A plusieurs reprises, […]

  5. […] ne sait jamais… Alors cette Ducati 1100 Hypermotarde, elle vaut quoi comparativement à mon 1100 Streetfighter ? Est-ce que cette Hypermot’ va me faire tourner de l’oeil ? […]

  6. […] ne sait jamais… Alors cette Ducati 1100 Hypermotarde, elle vaut quoi comparativement à mon 1100 Streetfighter ? Est-ce que cette Hypermot’ va me faire tourner de l’oeil ? […]

  7. […] nouvelles sensations avec le Ducati Streetfighter, comme quoi tous les points faibles de la belle venaient en fait des pneumatiques. En tout cas, je […]

  8. […] première fois de l’année que les pots Termignoni fument pendant que je m’équipe… allez, c’est parti… d’ailleurs il […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *