Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[ESSAI] – GSF Bandit 1250 S ABS : la force tranquille !

Site officiel de David Jazt

[ESSAI] – GSF Bandit 1250 S ABS : la force tranquille !

2008_bandit_1250s_abs.jpg C’est lors de notre essai du Ducati 1098 StreetFighter S que nous nous sommes le plus rendus compte qu’à deux, les sensations sont totalement différentes… hélas… Le Bandit 1250S ABS est une moto sobre, simple et pourtant agréable à piloter. Elle fait partie de la petite liste de moto à essayer avant de se lancer… on ne sait jamais… une moto si accessible avec un si gros moteur… alors ? Pourquoi pas ?

Original09_GSF1250SAK9_3_4.jpg

Cette fois pas de photos personnelles. Un bandit 1250S ABS n’est pas la moto la plus belle que j’ai pu essayer même si ce n’est pas la moins amusante une fois en route. Pas de photo car nous sommes arrivés en fin d’après midi et l’essai fut de courte durée, du moins pas suffisamment long pour prendre le temps de faire quelques photos…

Je monte évidemment en premier. On se retrouve sur une position particulièrement droite. Je touche largement les deux pieds au sol, sans soucis. Calé dans le siège, je retrouve les sensations du Z. J’apprécie moyennement cette position en statique surtout à cause de l’accident que j’avais eu avec mon Z en 2006. Un détail… les rétroviseurs sont bien fixés et ne vibrent que très peu à l’usage.

So monte à bord et se retrouve elle aussi droite, légèrement plus haute que moi sur cette selle à deux niveaux. elle ne semble pas ennuyée par cette position. Ces jambes sont ni trop repliées ni pas assez… son casque ne tape pas sans cesse dans le miens, ça me semble pas mal cette Bandit 1250 S ABS !

On démarre l’engin sous un feulement drôlement sage. Je n’aime pas le son. Trop soft. Il faut changer le pot d’office, la ligne esthétique n’en sera que plus jolie en affinant l’ensemble. Un Akrapovic évidemment ! Après quelques centaines de mètres je reste persuadé que la bulle ne sert à rien d’autre qu’à rendre plus vilaine le Bandit et à l’engrossir au niveau du prix. Ou alors suis-je trop grand ? Peut être est-elle intéressante pour les petits gabarits, en attendant moi je trouve ça inutile et particulièrement vilain. De plus nous sommes en appui sur l’arrière et non sur l’avant comme sur le Gex, ce qui ne m’inspire pas confiance sur les trajectoires serrées. Le guidon est trop haut pour moi.

J’ai du mal avec le poids de l’engin. On se demande qu’est-ce qui justifie un tel poids. Qui a lesté l’ensemble d’un parpaing dans l’avant ? L’avantage c’est que ce poids aide dans les courbes à bien tenir le cap. Mais franchement, Suzuki devrait revoir la copie pour alléger un peu l’ensemble, c’est pénible d’avoir à faire à un tel poids de plomb dès lorsque l’on souhaite faire demi tour à bout de jambe sur une rue ayant une légère pente… je vous garantie le 100% insulte à votre machin à chaque poussée de jambe tellement que c’est pénible !

Sur le 5ème et 6 ème rapport, l’engin manque cruellement de pêche pour les reprises. Je sais que c’est suffisant, mais j’ai un souvenir que sur le GSXR 750 c’était nettement plus pêchu… je sais… le GSXR n’a rien à voir etc… je parle juste de ressenti… inutile toute fois de baisser un rapport ou deux, mais disons qu’on peut ouvrir en grand et sans crainte, il y a un sacré temps de latence avant que ça ne catapulte comme sur les 3 premiers rapports… dommage !

Bon les points positifs : le freinage est vraiment intéressant avec ce système d’abs qui se déclenche bien rapidement (testé sur l’arrière seulement, je ne suis pas sucidaire non plus)… inutile de se poser trop de question, une simple pression, même à l’arrière permet d’arrêter l’ensemble… sans risque de dérapage… on peut critiquer l’ABS de ce qu’on veut mais après mon stage de pilotage voiture (dont je n’ai pas fait de CR, arf) je suis bien certain que l’ABS est un réel plus… au moins pour conserver la maniabilité et choisir sa trajectoire durant le freinage… je comprends mieux Honda qui propage l’ABS même sur les sportive… pour nous gros poireau au quotidien c’est un réel plus niveau sécurité…

Voilà, l’essai arrive au bout. Je reste d’une manière générale assez déçu. Je n’aime pas les Bandit S d’une manière générale, je trouve que les Naked ont nettement plus de « gueule » et permettent de rouler moins vite… de nos jours ce n’est pas pire ! Le poids de la bête empêche de réellement s’amuser à bord même si évidemment c’est un roadster et non pas une sportive… néanmoins j’aurais préféré plus de précision dans les trajectoires… bon, ça peut venir des pneus minables d’origine… peut être qu’avec de bon pneu tendre ça aidera à s’amuser… So me disait que je penchais comme un porc, mois j’avais l’impression que ça ne penchait pas vu les sensations de glissouille sur chaque virage, désagréable !!! Je comprends mieux… lol

En conclusion, le Bandit 1250 S est une moto utilitaire géniale d’un point de vue prix / sensation mais dont les petits défauts tâchent un peu l’ensemble… un poids particulièrement présent qui tue les manœuvre à l’arrêt, un manque cruel de caractère, c’est lisse et il ne se passe pas grand-chose. Les pneumatiques d’origine sont vraiment mauvais. Je ne sais pas comment font les gens qui les gardent, pour prendre du plaisir dans les courbes. A mon avis faut négocier d’entrée de jeu là ! il faut aussi changer le pot car il est trop discret… et l’équiper directement d’un top case… ça ne changera pas énormément la gueule du S qui déjà à la base est plutôt… vilaine…

En revanche le moteur est rempli de couple et semble idéal pour cruiser sur nos routes Française… il ne faut pas trop lui en demande sinon il surlignera vite fait vos erreurs et son poids ne vous aidera pas à déterminer une bonne trajectoire si d’entrée de jeu on y rentre un peu trop vite… malgré tous ces petits défaut, il faut essayer ce B1250… et faire sa propre opinion car une chose indéniable : c’est une sacrée moto fiable et robuste qui vous mènera loin et, chose importante, de manière plutôt économie… et ça c’est le gros gros point fort de ce Bandit King Size !

5 réponses

  1. Suzuki Bandit 1250 K8 : La grande sœur… | Blog Moto Jazt.com dit :

    […] si on les prend de face entre le 650 et le 1250… pourtant ici je vais vous parler de mon essai du 1250 Bandit 2008 en version Naked (nu) et sans ABS pour ainsi dire la version de base. C’est vrai j’avoue […]

  2. […] correspond exactement à ce que j’aime sur une moto. Lors de mon premier essai en mai 2009 du Ducati Streetfighter, je savais qu’un jour je l’aurais dans mon garage à tel point que je n’ai pas pu […]

  3. […] !) … un peu à la note salée pour de telle conclusion au final… un bon vieux Bandit 1250 ferait bien mieux l’affaire je pense si l’on met de côté l’aspect […]

  4. […] roule en Suzuki Bandit 650 S rouge. Il fonce vers les 18000km à bord de sa belle Japonaise. Sans être une mauvaise moto, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *