Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Scrambler Ducati : la belle surprise !

Site officiel de David Jazt

Scrambler Ducati : la belle surprise !

Ducati Scrambler ICON

Depuis le temps qu’on me parle du Scrambler ! Grosse polémique sur la belle car pour certains c’est un scandale que Ducati ose sortir une telle moto pour d’autre, c’est l’aboutissement d’un style néa rétro du plus bel effet. Une mode vintage qui revient au goût du jour ou une véritable révolution, le Scrambler est une moto, même plus qu’une moto c’est un concept à lui seul c’est d’ailleurs pourquoi Ducati cultive toute la marque et non comme modèle de la gamme… moi je dis bien joué, surtout qu’à son guidon, c’est une sacrée surprise !

Une moto qui ne paye pas de mine chez Ducati

moto ducati scrambler

C’est vrai qu’en la regardant de plus ou moins loin, on peut penser qu’il s’agit d’un vieux dessin que l’on ressort d’un carton histoire de réchauffer une vieille soupe déjà à moitié consommée. En effet, on y retrouve le moteur du 796 à bord alors que le 821 vient de sortir, mono disque à l’avant, coloris acidulé… cette moto ne va pas plaire à tout le monde, c’est sur !

Le concept Scrambler : 4 motos différentes dans un état d’esprit identique

Ducati Scrambler

Dans la gamme Scrambler nous avons 4 modèles de moto différents :

  • ICON : entrée de gamme, qui existe en deux coloris : jaune ou rouge. Guidon large, jante à bâton, selle duo, réservoir 13,5L, moteur de 75cv, pneu pirelli dual sport
  • Urban Enduro : garde boue avant haut, grille de phare, coloris vert, selle spécifique, sabot
  • Classic : jante à rayon, coloris orange, selle vintage, support de plaque spécifique
  • Full Throttle : jante à bâton, garde boue avant court, selle racing, échappement Termignoni, coloris jaune / noire

Ducati Scrambler Full Throttle

Ducati Scrambler Full Thottles

J’aime beaucoup cette déclinaison. Je m’arrête uniquement au niveau du look, le support de plaque façon Diavel / Monster 1200 / Multistrada si j’ai eu du mal à m’y habituer au final je trouve que c’est une belle alternative, les jantes à bâton lui vont plutôt bien avec ce garde boue court à l’avant, ce coloris noir / jaune est discret mais raisonne année 60, et le petit Termignoni dessus de série ne me déplait pas…

Essai moto du Ducati Scrambler

ducati scrambler icon jaune

Sans réellement pouvoir expliquer pourquoi, je suis super content d’essayer cette moto. Son petit look, sa superbe finition, son état d’esprit qui sort des sentiers battus… c’est tout à fait le genre de moto sur laquelle on peut avoir une belle surprise à l’essai ou tout l’inverse… avec 10 ans de permis moto, près de 90 essais moto à mon actif, quelques motos dans le garage et des exigences de plus en plus pointues, forcément que je place la barre assez haute pour me placer en temps que consommateur… mais encore une fois, j’essaie des motos que j’ai envie d’acheter ou qui m’attire… et là, un Scrambler face à moi… petite moto… moins de 9000 euros euros neuve… ça semble délicat, non ?

La selle Scrambler n’est pas son point fort

selle du Scrambler

Dure et presque trop dure voire inconfortable… mince alors… quand on la regarde comme ça on se dit que ça va être moelleux, bien pas du tout…

selle ducati Scrambler ICON

Alors certes, je suis plutôt lourd, c’est vrai mais ce bout de bois n’a pas le confort de son visuel… on peut le dire, c’est le seul point faible de cette moto et encore, parce que je tatillonne car c’est surement une question d’habitude… et… cet argument n’est pas objectif car franchement, j’ai été bluffé par l’essai du Scrambler !

feu arrière du Scrambler Ducati : magnifique

Quant au feu lui même, sous la selle, il est juste magnifique ! Entièrement à LED, il est net, on dirait le feu arrière qu’une Audi… j’adore ! Avec les petits clignotants intégrés sur les côté, ça aurait été génial 😉

Impression au guidon du Scrambler Ducati ICON jaune

impression au guidon

Je monte à bord du Scramber, déjà le pose les deux pieds à plat de chaque côté, c’est un tout petit gabarit qui se balance presque entre les cuisses à l’arrêt, c’est chouette. Ce réservoir jaune, plutôt long est mignon. Le guidon est bien large, très large, ce guidon offre une position de conduite qui permet de s’aérer les dessous de bras, top pour l’été ! Le tableau de bord décalé sur le côté est tout mignon et le clé de contact que l’on met à côté déstabilise un peu… dans le concat j’aurai bien aimé un transpondeur comme sur le Diavel 😉

Sensation moteur en roulant sur le Scrambler

échappement Ducati Scrambler

Le petit chat ronronne mais ne tousse pas fort… mon dieu, quelle déception ce son… aseptisé, on lui attribue un bon 3/10… 3/10 car il nous laisse supposer qu’avec un échappement qui lui irait bien ça pourrait péter un peu à chaque retrogradage ! Sur ce plan et en échappement d’usine, personne ne fera mieux que le Monster 821 !

En route sur le Scrambler

Je passe la première et j’accélère un poil, la moto est hyper réactive en bas dans les tours. Ici pas de cartographie, ni de DTC mais un ABS de série, le minium syndical, je valide. Une fois assimilé le comportement de la belle en bas dans les tours, on y retrouve un plaisir accessible et qui marche plutôt bien. Le moteur me plait bien et offre de belle reprise. Les 3 premiers rapports sont vraiment joueurs, le 4ème est le bon compromis pour profiter du couple du 796 tout en ayant la puissance du moteur au delà de 6000 tr/mn… la 5 et la 6, plus calme offre un compromis routier vraiment étonnant pour ce genre de moto… sur la partie moteur, bien joué ! Je valide, ça entre bien dans l’esprit…

Position de conduite un peu atypique sur le Scrambler

guidon large sur le Scrambler

Hormis la selle qui n’est pas la plus confortable du monde et pour autant sans être inconfortable à son guidon, la position de conduite est vraiment étonnante et j’aime bien. Le large guidon donne l’impression d’être face au vent sans pour autant être fatigante. Mon petit essai de 20km à peine m’a permis d’avoir une bonne approche de la moto, et m’a convaincu sur pas mal de point. J’aimerais bien en voir une avec un guidon plus serré…

moto plaisir et loisir chez Ducati

Le Scrambler est plaisant à piloter. “Facile” dans son approche, elle offre tout un ensemble cohérent dans un look qui sort du commun des mortels. Identifiée comme moto d’entrée de gamme chez Ducati, il s’agit surtout d’une moto à l’esprit bien différent d’un roadster traditionnel tel qu’un Monster ou qu’un 848 Streetfighter. Le moteur est punchy, suffisant et coupleux, on s’amuse bien à bord, la partie cycle est saine même si ça se tortille un peu, le freinage est très correct sans avoir le mordant du diable… l’homogénéité de la belle est tellement bien réalisé qu’elle en offre vraiment plus que ce qu’elle laisse paraître à mon sens…

Quelques points de détail du Scrambler

tableau de bord

Inutile de chercher midi à quatorze heure, le Scrambler offre l’essentiel sans plus ou presque. Pas d’indicateur de rapport engagé, encore moins d’une jauge à essence, le Scrambler ne propose pas de cartographie différente. Le tableau de bord minimaliste offre un compte tour indicateur, que l’on perçoit à peine, je trouve même que l’ensemble manque un peu de visibilité… je serais curieux de voir en pleine soleil… qu’importe, le charme agit, ce tableau de bord me plais bien, tout rond, tout mignon… l’objectif de cette moto n’est pas de taper des chronos mais de rouler “plaisir” sur une moto qui sort du lot… pour autant et malgré son apparence, on peut très bien aligner quelques bornes sans problème… on pourrait croire qu’elle ne sert qu’à aller chercher le pain, c’est vrai mais alors à 150 bornes de la maison …

support de plaque sur le Scrambler

J’adore ce support de plaque ! Ces pneus qui offre une sculpture différente de ce que j’ai pu essayer jusqu’alors me rappellent ceux du BMW R1200GS. Mine de rien, ils tiennent bien la route sur le sec… étonnant je vous le dis ce Scrambler, étonnant !

frein monodique à l'avant du Scrambler

Un seul disque à l’avant sur le Scrambler, et elle freine très correctement. Aucune crainte d’ailleurs à ce sujet, l’ABS est de la partie 😉

Scrambler de face

Typée ce Scrambler qui raisonne oldschool et pourtant… on note par exemple cet optique découpée en 4 parties tout autour du phare, du plus bel effet…

bloc optique du Scrambler

On ne les voit pas bien sur les photos, mais les LED autour du phare sont vraiment magnifiques…

tableau de bord du Scrambler Ducati 2015 ICON Jaune

Tableau de bord en pleine action au démarrage de la belle …

Conclusion essai moto Scrambler Ducati

Scrambler

Bluffé et convaincu par l’essai, je ne peux que recommander l’essai du Scrambler pour se rendre compte qu’une moto peut être à la fois simple, facile d’accès, sans avoir un moteur de fou pour prendre plaisir à bord. Légère, joueuse, plutôt belle, avec une belle finition il ne lui manque qu’un peu de voix et une selle un peu plus confortable pour avoir un 10/10 pour ce type de moto. Le Scrambler, tout comme le M821 n’est pas une demi moto, ça reste des 800cc tout de même et y’en a suffisamment dans le coffre pour se faire plaisir. Une partie cycle très agréable, un freinage très bon, un moteur comme on aime en bicylindre… un tarif un peu élevé pour les modèles au dessus de cet ICON jaune mais tout à fait justifié car attachante et qui sort du lot… pour celui qui cherche une moto avec ABS, qui se moque des cartographies tout en se faisant remarquer en ville et auprès des motards en général… le Scrambler est vraiment un choix à retenir… moi même je suis plutôt bluffer, à voir sue les longs parcours pour me faire signer un bon de commande… c’est peu dire !

Galerie photo Scrambler Ducati

City Bike Laval : où acheter un Ducati Scrambler ?

Pour acheter un Ducati Scrambler, Jazt.com recommande City Bike Laval. City Bike c’est le Ducati Store des Rennais et Bretons. Pour acheter une Ducati à St Brieuc ou une Ducati à Saint-Malo, l’idéal c’est de se rendre à Laval. Par les petites routes en 1h / 1h15 et par l’autoroute à partir de la Gravelle en moins de 50mn… le péage est à moins de 2€ !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
Diavel Carbon 2015
400km à bord de la Ducati Diavel, premier retour !

400km sur le dos du Diavel, ça permet de pouvoir faire un premier retour sur la vie à bord de...

Close