Triumph Bonneville T120 : ne vous fiez pas aux apparences !

Moto à papa, moto à papa… attention aux aprioris, souviens toi avec le R1200RT et de l’opinion que j’avais dessus avant de l’essayer… bien ici cette T120 ou Bonneville 1200cc c’est un peu pareil… l’apparence d’une vieille meule avec une technologie de dernière génération… vraiment une belle surprise cette meule !

Bonneville T120 : un gros bicylindre qui ronronne

Bonneville T120
Bonneville T120

La bonneville existe sous deux formats, le T100 et le T120. Toutes les deux ont l’appellation “Bonneville” mais toutes les deux n’offres pas les mêmes prestations. Je ne vais pas m’attarder sur le T100 mais sur le T120. Ok, on n’est pas plus avancé avec ce que je viens de décrire entre les deux Bonneville. Ce qu’il faut retenir, en gros, c’est que la T100 c’est un 900cc de 55cv et le T120 c’est un 1200cc de 84cv. Seule la T100 est disponible en A2 pour celle et ceux qui aime le look et veulent une Bonneville.

Essai du T120 Bonneville en vidéo par David Jazt

Mettez moi un bon pouce bleu ou vers le haut pour cette vidéo, ça me ferait super plaisir… mais aussi, abonnez-vous à la chaine en cliquant tout simplement sur ce lien https://goo.gl/c72vxt ce serait vraiment top !

Prise en main de la Bonneville

Au guidon de la Bonneville
Au guidon de la Bonneville

J’adore l’esprit de cette moto avec un guidon bien large, plat et ce tableau de bord un peu à l’ancienne qui me rappelle quelque peu celui du Bandit 400 à l’époque, une des premières motos sur laquelle je suis monté… bon, depuis la technologie est arrivée, déjà par le biais de l’ABS mais aussi de l’injection et des cartographies moteur qui offre une expérience de conduite suivant les conditions météo. Un mode pluie et un mode route seulement pour cette Bonneville. Le Thruxton lui propose un mode de conduite en plus…

Excellentes sensations sur route, moteur plaisant

essai moto Bonneville T120 Triumph
essai moto Bonneville T120 Triumph

Si l’assise est rudement basse, on ne peut pas dire que le confort ne soit pas au rendez-vous, bien au contraire. L’ambiance à bord propose une conduite coulée sur couple pour d’excellentes sensations, le 1200cc se conduit avec aisance et plaisir. On se laisse prendre par le charme de la belle Anglaise tellement que le moteur est agréable. Le pneu plutôt fin à l’arrière offre une bonne agilité de la belle et si l’on sert un peu les fesses à chaque virage, on se laisse surprendre par la vivacité de l’ensemble qui offre une ergonomie globale vraiment agréable pour peu que l’on se laisse séduire par le concept.

Galerie photo de l’essai moto Triumph T120 Bonneville

Conclusion de l’essai du Bonneville T120

Jante à rayon sur le Bonneville T120 Triumph
Jante à rayon sur le Bonneville T120 Triumph

Ses jantes à rayon lui offre un charme fou, tout comme son coloris bi-ton sur ce modèle d’essai chez Triumph Provence. Sa selle onctueuse, son freinage suffisant sans être le plus mordant du monde, son feu à LED et sa cartographie moto double map… cette moto est une belle découverte et j’avoue avoir pris plaisir à son guidon. L’objectif étant avant tout la balade, en solo ou en duo, sans se prendre la tête avec la réglementation des 80km/h… pour peu que le look et la sonorité vous tape dans l’oeil… sincèrement, elle mérite le coup d’oeil, l’essai… et la signature !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *