10000km sur le R1200R, et alors ?

Que le temps défile depuis la livraison du R12R, c’était le 28 mai 2016 à la concession BMW motorrad de Rennes. 10000km s’affiche déjà depuis quelques jours au tableau de bord de ma belle Allemande, l’occasion idéale de faire un bilan après un peu plus de 6 mois à son guidon… alors ? Je revends ou je la garde encore un peu ?

Le R12R 2016, un grand bandit 1200 en mieux !

BMW R1200R de David Jazt : 8000km en 2 mois et demi
BMW R1200R de David Jazt : 8000km en 2 mois et demi

Le R1200R BMW est une sorte de gros Bandit 1200. Une moto capable de tout faire ou presque. Ce BMW est aussi bien capable de gérer le quotidien que de t’amener en bord de mer pour une balade moto à la journée. Mieux encore, elle est capable de t’amener non sans mal en Espagne ou de faire des périples dans un confort certains d’une poignée de millier de kilomètres sans hésitation.

Moto idéale au quotidien

moto roadster BMW R12R
moto roadster BMW R12R

Ce que j’apprécie le plus sur cette moto, c’est sa polyvalence. Aussi à l’aise sur les sinueuses qu’au quotidien en centre ville de Rennes, le R1200R met à l’aise son pilote quelque soit la situation. Les valises et le top case ajoute encore plus de confort pour une utilisation quotidienne.

Toutes options : certaines vraiment bien

face avant du R12R BMW
face avant du R12R BMW

Son feu de jour est pratique pour être bien visible des autres usagés de la route. Un phare traditionnel semble être trop commun pour être vraiment bien vu dans les flux routiers, aujourd’hui ce phare en LED m’aide à être bien visible, c’est appréciable.

R1200R avec son GPS moto
R1200R avec son GPS moto

Le fait d’avoir différents réglages de suspension est vraiment bien aussi. Pour autant, je ne vois pas trop de différences finalement sur le comportement routier de la moto sur les types de confort. Ce qui me plait en revanche c’est de pouvoir choisir 1 ou 2 passagers et valises ou non. Le reste pour moi, je ne vois pas de différences… faudrait qu’on explique !

Poignées chauffantes : le confort avant tout

poignée droite R12RT
poignée droite R12RT

S’il y a bien une option que j’aime sur ma moto c’est celle des poignées chauffantes. Lorsqu’il fait froid comme en ce moment, c’est un véritable plaisir d’avoir les mains au chaud ! J’aurais bien aimé avoir la selle chauffante aussi… mais bon !

Pourquoi est-ce que j’aime autant mon R1200R 2016 ?

rouler à moto en basse saison
rouler à moto en basse saison

Quelque soit le temps, j’adore ouvrir mon garage. Je prends toujours autant de plaisir à rouler même si les conditions ne sont pas forcément les plus agréables. Le R12R déguste pas mal en cette période hivernale et les maniaque de la jante propre risque de tourner de l’oeil…

rouler à moto en hiver : un choix avant tout
rouler à moto en hiver : un choix avant tout

Rien que de démarrer le R12R, j’ai le sourire sous le casque. Le temps que je m’équipe un peu, je laisse la moto chauffer, poignée chauffante à fond qu’il faut baisser un peu au risque de vraiment les trouver brulantes. La conduite du R12R est fluide, sans gêne, douce et vraiment agréable. La boîte s’adoucit un peu avec le temps je trouve, elle est moins brutale, c’est vraiment agréable.

Le Shifter up & down : le pied absolu !

BMW R1200R de David Jazt
BMW R1200R de David Jazt

Le Shifter permet de monter et descendre les rapports sans embrayer. Plus qu’un gadget, c’est un véritable jeu qui s’offre à son pilote au bout du pied. J’entends souvent Arnaud dire que sur son S1000R son Shifter ne lui sert à rien, ici sur un gros Bicylindre ça prend tout son sens. Le monte les rapports aux alentours de 4000tr/mn sans réellement pousser les rapports, c’est juste jouissif, pour rien au monde je ne pourrais revenir à une moto qui n’en dispose pas. C’est d’ailleurs un peu ce que je reproche à Ducati, même si j’aime cette marque, lors de mes derniers essais.

Qu’est-ce qui pourrait me faire changer ?

9999km au tableau de bord du R1200R
9999km au tableau de bord du R1200R

Deux choses pourraient me donner envie de changer de moto aujourd’hui. La première chose serait le manque de caractère. J’aime beaucoup ma moto mais je lui trouve un petit manque de peps pour la rendre vraiment attachante encore plus. Je ne lui demande pas grand chose de plus, mais 15cv de plus et une louche de couple serait vraiment notable pour la rendre encore plus démonstrative. C’est vrai que si on la chatouille un peu, elle en offre à son pilote, mais il faut alors monter dans les tours, moi qui aime conduire sur le couple…

moto utilitaire BMW
moto utilitaire BMW

La seconde chose serait son manque de protection. J’aimerais bien être plus à l’abris lorsqu’il pleut par exemple, ou même du froid avec les déflecteurs, ce serait top. Mais alors sur ce point, les propriétaires d’un R12RT par exemple me disent que le R12R est mieux car plus agile… si je devais prendre un R12RT, j’aimerais qu’elle dispose de la radio… ça me fait triper ce point précis 😉

10000km à bord du R12R : RAS sur des problèmes ou conso d’huile !

10000km sur le R1200R
10000km sur le R1200R

La fiabilité ou la conso d’huile, comme j’ai pu connaitre sur le K1300GT, me faisait un peu peur j’avoue. Au final, belle surprise, je n’ai rien à signaler. La sonde de température à jouer à un moment où elle avait trop chaud et elle ne bougeait plus des 23°c, j’ai eu peur… à part ça, rien ! La moto démarre au quart de tour tout le temps et ne consomme pas d’huile. Son tableau de bord est une question d’habitude et finalement c’est dans cette configuration que je le préfère. Un compte tour bien pratique sur le haut, trip ou degré en bas à gauche… je trouve ça parfait 😉

Vivement les beaux jours !

virages en Dordogne : le paradis des motards
virages en Dordogne : le paradis des motards

Vivement les beaux jours pour aller rouler avec vous, mes amis. Sortir de ce centre ville et aller allonger un peu les régimes moteur du R12R entre deux sinueuses… en attendant, 10000km à bord du R12R, j’ai bien l’impression que c’est parti pour une belle série… merci BMW pour cette excellente moto qui conjugue parfaitement bien le plaisir de la moto, l’utilitaire et la voyageuse… c’est juste génial !

Galerie photo du R1200R 2016

2 réponses sur “10000km sur le R1200R, et alors ?”

  1. La Ducati Multistrada 1200 ne serai pas le compromis idéal avec c’est 25 Ch de plus même si le couple reste casi le même ?

    En plus tu serai “peu être” un peu mieux protégé avec sa bulle et c’est déflecteurs.

  2. Dommage que BMW n’ait pas prévu un lèche roue d’origine…
    Pour un gars qui roule par tous temps et même sans être un maniaque du chiffon je pense que c’est indispensable.
    J’en avais un sur mon R12R 90 ans et c’est la meilleure amélioration qu’on puisse lui apporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *