Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

2000km à bord du XMax 400 au quotidien

Site officiel de David Jazt

2000km à bord du XMax 400 au quotidien

scooter xmax

logo xmax 400Nous sommes en couple depuis quelques semaines maintenant mon Maxi Scooter Xmax 400 Yamaha et moi et parcourons ensemble près de 50km par jour pour raccourcir la distance entre la maison et le bureau… 2000km que nous partageons au quotidien, qu’il fasse doux ou froid, sec ou humide… il est temps de dresser un premier bilan de ce quotidien avec mon scoot’ 😉

Maxi Scooter Yamaha Xmax 400

xmax 400

Mon essai du Xmax 400 m’a tout de suite convaincu que c’était lui qui me convenait le plus puisque je suis également motard le reste du temps. Se trouver sur le dos d’un Xmax 125cc me semblait trop juste à premier abord et la faible différence de prix m’a pousser à prendre le 400 plutôt que le 125cc…

2000km en centre ville… ou presque !

tableau de bord du xmax 400 Yamaha (Rennes)

Après 2000km à son guidon, je me rends compte que le 125cc aurait très bien pu me suffire à 80% du temps. Cul à cul entre deux voitures, que ce soit en TMax 530 ou en 125 Xmax, on ira à la même vitesse. En revanche pour les 20% restant, le 125cc aurait été trop juste et même parfois je trouve le 400 un peu juste… je pense entre autre à certains dépassement qui manque de relance, mais il suffit d’anticiper et ça passe !

Ducati Streetfighter 1098 et Yamaha Xmax 400

Le Xmax est un excellent outil de déplacement urbain et sur ce point, je me régale à chaque fois que je le sors du garage. Il m’aide à circuler en ville avec aisance. Chaque démarrage à un stop ou à un feu offre une poussée suffisante pour être loin devant avant même que les autres derrière ait le temps de dire “ouf” ! Le Xmax 400 pour ça est assez bluffant 😉

Quelques frayeurs au quotidien au guidon du maxi-scoot’

scooter xmax

A son guidon, autant avoir un peu de bouteille quand même pour anticiper les dangers de la route. Dès lors que la route est un peu humide, ça complique légèrement les choses et la stabilité en prend un sérieux coup ! Combien de frayeurs je me fais à chaque sortie dès lors que c’est humide au sol, tout devient plus difficile à gérer… heureusement l’ABS de série m’aide à garder mon sang froid… mais alors je dirais, scootard / motard novice à proscrire…

En scoot par tous les temps, je suis ready !

il fait froid en hiver à moto

Les températures baissent de plus en plus en cette période automnale où l’on se rapproche dangereusement de l’hiver. Le matin, ça pique avec 6°c annoncé au tableau de bord, autant se le dire, ça pique ! Mais avec un bon équipement, c’est encore grandement supportable… sinon, je prendrais la voiture, tant pis 😉

rouler en deux roues même l'hiver

Néanmoins, j’éprouve encore du plaisir à rouler à deux roues même pendant ces périodes pénibles de l’année… et même en scooter je trouve du plaisir… je suis surement fêlé ! L’aspect pratique du scooter pour se déplacer me plait bien. Le matin, quand on doit traverser la ville, seuls les feux et les stop m’arrêtent. Les bouchons je ne sais pas ce que c’est, un truc d’automobiliste encore 😉 Certes, je remonte les fils de voiture, mais je suis toujours sur mes gardes… parfois mes pieds glissent sur les graviers quand j’arrive à un feu rouge… je manque de me viander à l’arrêt comme ça m’était arriver avec le K1300GT…  je suis ultra converti au principe du scooter même si ça reste de l’utilitaire… je me félicite de mon choix à chaque instant et je vous encourage vraiment à sauter le pas si jamais vous vous posez la question de l’intérêt…

Un bon équipement de moto pour affronter l’hiver

gant d'hiver

Avec un bon équipement ça passe toujours mieux… ces gants à moins de 20 euros sont une affaire en or… sans être l’équipement de l’année, ils font bien ce qu’on attend d’eux dès lors que l’on ne dépasse pas les 110km/h… au dessus, il fait aussi froid qu’avec des gants d’été 🙁 pour l’urbain, ces gants moto d’hiver DMP sont top !

Xmax 400 Yamaha, les points qui fâchent !

coffre sous la selle du xmax

Le coffre sous la selle est à mes yeux le plus gros point faible de ce scooter. A l’arrêt il propose de mettre 2 casques intégraux ce qui laisse plutôt rêveur, avouons le.  En tout cas, moi j’ai été séduits pas ce point en particulier… dans les faits, on ne peut pas mettre n’importe quel casque pour que ça ferme. Même si l’on peut en mettre deux, ce qui n’est pas un mensonge, la profondeur est trop juste, et inutile de rêver à mettre un JCruise ou un Neotec sous la selle… il faudra sauter sur la selle pour que ça ferme… pénible !

Coffre or not coffre ?

scooter xmax

Quant au principe de prendre un sac de sport avec vous en plus du casque, on oublie… c’est soit l’un soit l’autre… ça ne ferme pas, c’est ultra pénible ! Pénible car on se retrouve avec les même contraintes qu’une moto alors que c’est un scoot… du coup il faut se la jouer fine et prendre un sac de sport avec le juste minimum et accepter le fait de se trimaller au bureau avec son casque à la main… quant à la mallette  avec l’ordinateur portable ou même une simple pizza… ne rêver pas, ça ne ferme pas 🙁 Le top case semble inévitable dès lors que l’on espère transporter quelque chose, voire même juste un casque digne de ce nom… je suis obliger de me balader avec un peu modulable Airoh… au secours !

coffre sous la selle du xmax

Pour autant, ce serait à refaire, je reprendrais un Xmax 400, même face à un MP3 500 car le Xmax est super agile et vivace. Il offre un comportement routier vraiment agréable et j’en arrive même à prendre du plaisir dessus ! C’est peu dire… alors certes, c’est un peu chiant cette histoire de coffre sous la selle, mais pour le quotidien ça passe… demain, j’ai sport, tant pis, j’aurais le casque à la main au bureau… c’est pas la fin du monde…

Conclusion de ses 2000km à bord du Xmax 400 Yamaha

Scoot xmax 400 Yamaha Rennes

Parfois je lui reproche d’être un peu haut et un peu trop sur la pointe des pieds lorsque j’arrive à un feux rouge. La suspension est ferme aussi, c’est vrai ce qu’on peut lire un peu partout mais elle offre l’avantage d’avoir une conduite dynamique, de plus la fourche avant fait bien son travail… l’ensemble permet d’avoir une conduite assez simple et efficace dans l’ensemble…

Ce serait à refaire que je ferais la même en lui ajoutant simplement un Top Case d’entrée de jeu pour être peinard niveau volumétrie de transport. L’ABS me semble indispensable du moins un peu plus que ce compte-tour qui lui pour le coup ne sert à rien… côté sportif qu’on me dit ? mais c’est un scooter… j’aurais préféré avec un tableau de bord plus complet voire même des poignées chauffantes 😉

On va bientôt remettre le tablier et les manchons… c’est horrible, je suis bien d’accord mais je serais relativement au chaud… rouler en scooter en centre ville, ce n’est pas un calvaire, il faut juste faire hyper attention et partir du principe que nous ne sommes prioritaire dans aucunes situations… on se donne rdv pour la prochaine révision… je ferais un retour plus complet sur mon quotidien à bord du Xmax 400 dont je suis pleinement satisfait 😉 Merci Planet’ Yam 😉

Galerie photo Xmax 400 de David Jazt

 

5 Responses

  1. laurent dit :

    Article sympa !

    Moi aussi je fais partie de ceux qui prennent du plaisir au guidon d’un maxiscooter.

  2. […] des choix ! 2014, c’est aussi l’année de l’arrivée d’un GPZ et d’un maxi scooter dans le garage… on se projette un peu plus loin et au final, en 2015, ça roule sur quoi […]

  3. […] connais une qui était heureuse de sortir du garage en laissant cette fois le Xmax 400 au placard… chacun son tour, non mais ho ! Par contre le GPZ lui est resté accompagner le […]

  4. […] balade moto officielle de Jazt.com, difficile de rester sans rien faire… rouler en scooter Xmax 400 tous les jours pour aller au taf c’est une chose, mais faire un tour de bécane avec les […]

  5. […] conditions ne le permettent pas ! Ce qui ne m’empêche pas d’être en 2 roues même par -3°c en plein hiver Une donnée plutôt amusante c’est que nous n’avons que 73% des motards qui aiment […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
sortie moto à Rennes
30 novembre, le soleil est là, ça roule !

Le moindre rayon de soleil est l'occasion de sortir les belles du garage et d'aller faire un petit tour histoire...

Close