Essai du Scala Rider Q3 multiset entre 2 motos

Q3 scala Rider intercomAprès avoir regardé la bête pendant des jours dans sa boîte, lu la notice pour comprendre que pour l’allumer fallait appyer 3 seconde ici, pour lancer un appel en mode A fallait appuyer là, pour la musique c’était deux fois ici et 5 fois là mais pas tout le temps suivant si on veut appeler depuis son téléphone ou pas sachant qu’il faut activer la fonction vocale… bref… pas très intuitif tout ça… mais alors… ce Scala Rider Q3 que l’on voit quasiment sur tous les motards, ça vaut le coup ? Est-ce compliqué à l’usage ? Voici mon premier essai du Scala Rider Q3 Multiset entre 2 intercoms Q3…

Montage sur le casque : 30mn

ensemble complet multiset Q3 Scala Rider

30mn et encore je suis gentil… il faut démonter intégralement le casque pour réussir à glisser les oreillettes, mettre la perche comme il faut, faire quelques réglage d’ajustement… mais il faut à peu près… 30mn pour faire les essais d’une pièce à l’autre pour se rendre compte que ça fonctionne.

Première impression dans la maison avec le casque moto sur la tête

David Jazt recommande Scala Rider Q3 Multiset

La première impression est bonne à défaut de ce que je m’étais imaginer. Le son est vraiment clair bien qu’un peu cristalin, tout dépend de la source… on s’entend vraiment bien entre les deux casques, pas de temps d’attente comme sur un talkie walkie, ici ça fonctionne comme un téléphone… le son du MP3 (iPhone) est très bien si l’on fait abstraction des basses (y’en a pas un poil). Si l’on monte un peu trop le son, ça a tendance à saturer et à “casser” les oreilles… tant mieux, au moins y’a du gain ! Y’a rien de pire que de lutter pour entendre quelque chose… en roulant, je me surprendrais d’écouter la radio sans problème et de suivre une conversation… vraiment niveau son, rien à dire même en Bluetooth finalement où j’avais des craintes…

Balade moto entre deux motos avec le Q3 de Scala Rider

balade moto vers Saint-MaloRien de telle qu’une balade à moto pour tester le Scala Rider Q3 en condition réelle. En effet, c’est bien beau de l’essayer à la maison, mais sur la route avec toutes les manipulations, ça donne quoi ? Comment s’en sortir avec toutes ces manipulations à une main ? Est-ce qu’avec les gants on va s’en sortir ? A première vue, pas simple déjà pour s’entendre avant de partir… mais en fait, il suffit de laisser un peu le matériel en paix pour arriver à nos fins. Je veux dire par là qu’on a beau se chercher sur le canal B, en fait le Q3 repère automatiquement les Q3 qui sont parrés, du coup, inutile de devoir les forcer à se trouver. On aura découvert qu’il faut un peu de temps pour que les deux Q3 puissent communiquer puis après, ça fonctionne nickel.

Vidéo Scala Rider Q3 : Un grand merci à Didier

Didier qui déguste une glace Italienne provenant du Sanchez de Saint-Malo. Quant à moi… 😀

Balade moto en direction de Saint-Malo

moto de David Jazt et Didier

A l’arrêt, il nous aura fallu le temps que les motos chauffent pour arriver à ce qu’on s’entende mutuellement avec des phrases bidons mais qui ont tout leur sens une fois en route…

“Hey mon ami, tu m’entends ?”

le soleil du 6 juillet à Saint-Malo

On a de la chance, aujourd’hui il fait super beau… au compteur, on frise les 25°c, le soleil se place dans un ciel bleu… c’est paradisiaque…

Premier essai du Scala Rider en roulant

Plage de Saint-Malo à moto

Avant d’arriver sur Saint-Malo, nous avons pris beaucoup de plaisir à communiquer avec le Q3. Ils fonctionnent bien tous les deux et nous avons, Didier et moi, discutés tout le long de la route comme si nous étions à côté en auto. Le son est clair, très clair, pas ou peu de bruit de vent en dessous de 60km/h mentonnière relevée (Didier et moi avons le même casque), et à haute vitesse, peu ou pas de bruit de fond, c’est top !

Idéal pour communiquer à moto : l’intercom

Didier et David

En revanche, il est indéniable que c’est le bordel pour passer du téléphone à la radio, de la radio au téléphone et pire de la radio à la playlist MP3 de l’Iphone qui se trouve dans ma poche… on peut le dire, c’est du petit bonheur la chance, et on appuie un peu partout en espérant arriver à nos fins. En même temps c’est notre premier essai à Didier et moi et nous ne sommes pas sur la même moto. Ce principe de fonctionnement doit prendre tout son sens avec chacun un passager en plus ! Cependant, déjà, nous sommes vraiment ravis dfe notre équipement…

Distance entre nous : 500m maxi !

Nos intercom n’étaient pas forcément chargé au maximum, nous avons eu quelques décrochages. On peut communiquer à vue, au délà, il me semble délicat d’être certain à ce que le destinataire ait bien entendue la conversation. Cette distance de 500m laisse déjà de quoi s’amuser et de passer de bons moments à moto. Id”al pour changer de direction, commenter les évènements de la route, discuter du bout de gras… l’intercom est vraiment un outil révolutionnaire… reste à voir en condition réelle lors d’une sortie de groupe…

Galerie photo de cette sortie moto à Saint-Malo

4 Replies to “Essai du Scala Rider Q3 multiset entre 2 motos”

  1. Super si sa ta plus 😉

    Par contre 500 M sa me parai peu , j’ai tester le mien avec Amélie a plus de 600 mètres et j’ai eu les premier signe de décrochages (grésillement)

    1. Bien écoute était à la louche entre 400 et 600 mètres mais c’est surtout parce que 1km, j’ai du mal à y croire… et ça ne fonctionne pas… aussi nos 2 Q3 ne sont pas issu du même pack, nous avons du les pairer avant de partir… peut être qu’avec mon ou ma passagère ça fonctionnera mieux… et aussi hier pendant la balade, même à 200m l’un de l’autre ça ne fonctionnait pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *