Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Essai moto Ducati Multistrata 1200 S

Site officiel de David Jazt

Essai moto Ducati Multistrata 1200 S

Ducati Multistrada 1200 S Corse Edition à RennesLe Ducati 1200 S Multistrada se veut être la moto Ducati pour le long parcours par excellence mais également le la camarade de jeux du motard qui veut s’amuser tout seul. D’un look un peu particulier entre le R1200GS de chez BMW et l’Explorateur de chez Triumph, le Multistrata 1200 S est une moto plutôt jolie et qui demande à être essayée… la moto n’est pas équipée de valise ou de top case même si d’origine elle est livrée avec les valoches, je ne suis pas en duo, mais je vais faire un tour à bord… verdict ? Vais je sortir le chéquier ?

Multistrata 1200 S : Ducati… présentation !

coloris rouge pour le multistrada 1200

Le multistrada ou la multistrada, il n’y aura pas d’incidence à le féminiser ou non pour  comparer les assurances moto, on prononce comme on veut, est une moto au look vraiment différent. Entre l’Hypermotard et la moto routière, un créneau que Ducati sait vraiment optimiser pour que le motard s’y retrouve sans avoir de compromis à faire entre esthétique et confort de conduite…

Ducati Multistrada 1200 S Corse Edition à Rennes

En coloris Corse, je dois bien avouer qu’elle me plait bien cette Multistrada. Sa ligne d’échappement Termignoni et ses nombreuses pièces carbones donne vraiment à la moto un aspect et une finition haut de gamme… très bon goût 🙂

Multistrada Pikes Peak Ducati Rennes

ligne d'échappement Termignoni carbone pour le Multistrada

Ducati Rennes

Essai Routier du Ducati 1200 S Multistrada

Essai moto Rennes Ducati

Premère impression : la moto est haute. Je me demande même comment je vais faire pour passer ma jambe si haut, pas très agréable cette sensation, une habitude à prendre sans doute. Une fois dessus, la selle rugueuse est plutôt étroite mais agréable. le guidon semble bien tomber devant les mains et de manière naturelle… ce sera en roulant que je vais me rendre compte qu’ils sont trop haut ou mal positionné pour moi… ma gamelle de 2006 me rappelle à l’ordre à chaque bosse de la route… et merdeeeee 🙁

Comparatif entre le Multistrada et le 848 Streetfighter

comparatif multistrada et streetfighter 848

On devine un guidon plus large, une bulle (réglable à la main et qui ne monte pas assez haut pour mes 183cm), une assise vraiment plus haute et un angle de chasse plus ouvert sur le Multistrada. On devine un Diavel sur la droite de la photo…

Comparatif Diavel et Multistrada

Comparatif Diavel et Multistrada

Encore plus flagrant les différences de hauteur de selle entre le Ducati Diavel et le Multistrada. Tout comme le Diavel, le Multistrada offre une clé que l’on garde dans la poche, j’aime bien le concept… ça permet de laisser la clé dans la poche et de ne plus avoir à chercher… accouplé à une alarme, je trouve ça génial 😉

Tableau de bord du Multistrada 1200 S

Tableau de bord du Ducati 1200 S Multistrada

De nombreuses informations à bord : le rapport engagé, le conso temps réel, le choix de la cartographie sur 4 niveaux suivant le principe que l’on soit seul ou à deux sur la moto avec ou sans valises… tous ces paramétrages apportent un réel plus par rapport à la moto. Il ne manque que le siège chauffant pour rivaliser vraiment avec BMW. Dommage !

Je trouve que l’ensemble est trop fouilli pour que l’on s’y retrouve au premier coup d’oeil. Après je ne connaissais pas la moto, mais comme ça à première vue c’est trop petit et il y a trop d’info à la fois. Peu ergonomique, c’est souvent le point faible de ces tableau qui se veulent complet.

Essai routier, mes impression à bord de la moto

Démarrage de la moto

Timide. bien timide le Multistrada surtout que j’étais à côté du Diavel qui partait en même temps que moi. Les pots aussi jolis soient ils n’offrent pas une sonorité rauque d’origine, du moins au ralenti. En faisant quelques rotation de la poignée de gaz, une sorte de bruit d’aspirateur avec un bout de papier coincé dans le tuyau… bof !! On passe la premier et c’est parti…

Partie moteur

L’embrayage est souple, quel bonheur ! Du moins ça me change de mon tromblon qui cogne tout ce qu’il peut sous la barre des 2000 tr/mn. Ici, rien, on peut rouler sur un filet de gaz en seconde, ça fait du bien un peu de tranquillité. Une fois le premier rond point passé, on accelère plus franchement, comme je le ferais avec mon Street, et là, surprise… il demande un temps de latence avant que ça ne catapulte franchement. Une fois passé ce “trou” ça envoie fort, suffisamment en tout cas pour se faire plaisir. Sans être un foudre de guerre, ça me rappelle un peu le TDM en mode beaucoup plus sportif ! Je pense qu’en mode “full” il doit être plus expressif et avec la petit ligne d’échappement et une nouvelle cartographie ça doit envoyer du paté ce qui ne devrait pas de déplaire !

Frein

Ils l’ont essayé avant de la mettre en vente cette moto ? Non mais le frain arrière est inaccessible, il faut lever la botte comme ce n’est pas permis, on se déclenche presque une crampe à chaque fois, j’ai fini par laisser tomber… J’aurais bien aimé avec du dual CBS du coup car en freinant que de l’avant, la moto se soulève et sur l’angle ce n’est pas ce que j’appellerais le feeling de l’année. En revanche rien à signaler pour le frein avant, ça marche fort et l’ABS veille au grain, donc c’est du tout bon 🙂

Confort

La moto est plaisante à amener. Elle répond bien et niveau confort pas grand chose à redire par rapport à mon tape-cul. Par contre, le guidon trop haut ne me convient pas et me fatigue au point d’avoir hâte de rentrer à la concession. C’est dommage car je suis certain qu’en duo cette moto est un très bon compromis…

Ducati Rennes

Conclusion

Note : 7/10

7 sur 10, c’est une bonne note, mais je ne suis pas convaincu personnellement par cette moto. Cette moto est surement une excellente machine mais la position de conduite ne me convient pas du tout et me fait perdre tout plaisir à bord d’une moto criant à l’horreur dans mon épaule accidentée en 2006. D’une position trop droite, je ne retrouve plus mes marques et je suis ne suis pas à l’aise sur Multistrada 1200 S dans les virage je trouve la moto peu réactive même si le châssis me plais par sa rigidité… le multistrada ne sera pas ma prochaine moto… mais comme pour l’Hypermotard 1100, il était importer d’essayer cette Multistrada 1200 S. Je pense en revanche qu’un motard ou une motarde qui aime le R1200GS trouvera son bonheur dans cette Ducati…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
Ducati 848 Evo Corse

En fait, pas d'essai à l'horizon, le 848 n'étant pas disponible malgré une occasion en standard dans le hall des...

Close