Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[ESSAI] – R1200 GS : le Trail Deluxe !

Site officiel de David Jazt

[ESSAI] – R1200 GS : le Trail Deluxe !

03042009554.jpg Difficile de passer chez BMW sans un essai d’un R1200GS, moto emblématique de la marque car un des modèles les plus vendus ces derniers temps. Différentes versions existent et c’est dans sa robe d’entrée de gamme que nous allons refaire le même parcours que lors de notre précédent essai du K13S

03042009556.jpg

Le R1200GS est un trail hautement perché, difficile à enfourcher, pourtant je suis grand. Un guidon droit, et un saut de vent imposant. L’accessibilité s’avère plus délicat que sur les autres motos que j’ai pu essayer, même sur un TDM… et c’est sans difficulté que ma passagère arrive enfin à sa caler sur la large et longue selle qui peut abriter un unique cadenas de la marque dessous, rien de plus. Il faudra miser sur les valises pour trouver un peu de rangement. La selle du pilote peut se régler pour différentes hauteurs. Me voici pour la première fois sur la pointe des pieds. Désagréable et nullement rassurant.

03042009557.jpg

Le démarrage du bicylindre s’effectue sur un simple bouton poussoir. L’ensemble se met alors à vibrer à l’arrêt. La moindre petite rotation donne alors une sensation que la moto bouge sur sa béquille comme sur l’Italienne, Moto Guzzi. Nous partons, non sans mal, de la concession et déjà je ressents comme un gros moment de doute ! Le centre de gravité est haut et n’inspire pas confiance dès que ça penche un peu… tout le contraire qu’avec le K13S… ayant pour seul point commun : la marque de la moto !

03042009555.jpg

L’optique de phare me fait penser au K12R que j’avais tant aimé. Mais son pare-brise cache un peu l’esthétique de l’ensemble. Ce pare-brise d’ailleurs ne protège pas grand-chose je trouve, et laisse surtout passer l’air au niveau du front qui me donne comme récompense des secousses de lunette sous mon casque, en roulant visière ouverte ! Je n’ai qu’à fermer celle-ci me direz-vous…

03042009551.jpg

Autant sur le K13S j’ai savouré le système de suspension électronique ESA, autant ici je n’en vois tout simplement pas l’intérêt tellement que l’ensemble est moud quelque soit le mode choisi. Son bicylindre a du mal à lancer nerveusement l’ensemble et il faut tâter la zone rouge sur tous les rapports pour réellement avoir un petit coup de chaud entre deux virages… en effet… impossible de pencher avec ce genre de machine qui met surtout en danger son pilote dès qu’il entre avec un peu trop d’enthousiasme dans un virage quelque soit l’angle… disons que la philosophie de la bête est tout simplement différent : loisir et balade sans chercher plus !

03042009553.jpg

Le son du R1200GS est par contre envoutant. Les « poc poc poc » à la décélération sont vraiment présents et rigolo sur la petite remise de gaz en fin de baisse de régime. Beaucoup moins présent néanmoins que sur le Rocket III, mais toujours est il que ce R1200GS garde un esprit bicylindre marqué dont j’ai vraiment du mal à exploiter les vitesses de manière optimal tellement que j’aime les quatre cylindre et la souplesse qu’ils offrent…

03042009554.jpg

Voilà, la balade arrive à sa fin et nous avons passé un bon petit moment à bord de cette moto. Elle ne correspond pas à nos attentes malgré sa vocation « balade ». Trop haute, difficile à manœuvrer à basse vitesse, trop molle, manque de pêche… je pense qu’il nous faut rester sur les motos Sport / GT… à moins de se lancer sur un K13LT ?! Non, très franchement notre philosophie et nos envies s’approche d’avantage d’un K13S que d’un R1200GS, tous points positifs qu’on peut lui trouver à lui aussi…

5 réponses

  1. […] le Street je lui colle un 5/5… comparativement le SV 1000, je lui mets également un 3/5, le R1200GS un 2/5 et un GSXR 1000 4/5 pour mieux se rendre compte… faut dire que l’on est dans les […]

  2. […] en BMW. Le grand public s’est alors rapproché de cette marque avec la vente incroyable du R 1200 GS, sorte de gros trail que les concurrents Anglais (Triumph Tiger) et Italien (Multistrada) cherche […]

  3. […] de jeux du motard qui veut s’amuser tout seul. D’un look un peu particulier entre le R1200GS de chez BMW et l’Explorateur de chez Triumph, le Multistrata 1200 S est une moto plutôt jolie et qui […]

  4. […] version précédente qui ne m’avait pas plus du tout pourtant elle aussi appelée BMW R1200GS… typée position droite, offrant une bonne assise, un moteur dynamique et coupleux… je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *