Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[GSR-1000km] – Ca respire mieux…

Site officiel de David Jazt

[GSR-1000km] – Ca respire mieux…

Les yeux rivés sur les compteurs pour respecter les bons régimes moteur, les temps de chauffe et cette fameuse jauge a essence qui se met à clignoter vraiment rapidement. Enfin la révision des 1000 même si j’étais à 982km en sortant du garage en ce samedi 6 janvier 2007. On ne peut pas dire que je roule beaucoup puisque cela va faire pratiquement 1 mois et demi que j’ai le GSR quoi qu’à ce rythme je serais au dessus des 8000km prévisionnel. On verra bien…

image001.jpg

Le temps est incertains et c’est vraiment pénible de se dire qu’on peut se prendre une saucé à n’importe quel moment. Par principe de précaution j’oriente le GSR vers son point de départ pour m’équiper un peu plus sérieusement en cas de flotte. Je m’étais déjà pris une belle trempette le matin même.

Je sors du garage où je viens de faire ma révision, je sais qu’à partir de maintenant je peux ouvrir en grand sans retenue et enfin retrouver cette petite bombe que j’avais eu entre les mains, le temps d’un essai courant novembre. Quel délice ! Chaque petite rotation de poignée agrandi proportionnellement le sourire sous le casque. Je prends un réel plaisir d’ouvrir progressivement mais ouvertement la poignée au fur et à mesure qu’elle chauffe.

image003.jpg

Pas une seule vibration au guidon, ni dans les cales pieds même si ceux-ci glissent sous mes bottines, ça m’agace. Je pense attendre les soldes et changer quelques petites choses sur le GSR à commencer par ses cale-pieds particulièrement mauvais au niveau de leur revêtement. Ca me change du Z même si je retrouve quelques similitudes entre elles. Ça reste des motos n’empêche. Le GSR manque un poil de couple et c’est impressionnant cette différence de patate entre le milieu de régime moteur et en haut. Là haut dans les montagnes, je découvre un nouveau GSR qui n’a rien à voir avec celui que j’ai connu, sage, jusqu’alors.

Les BT14 quant à eux sont vraiment exceptionnels même s’ils mettent du temps à chauffer en ce moment je trouve. Mais il suffit de quelques centaines de mètres pour qu’ils se mettent enfin à température et alors la prochaine courbe (à droite, ma préférée) sera un pur moment de bonheur où cette impression de rouler sur du velcro devient alors la seule image possible… du véritable bonheur en barre !

Non franchement, il n’y a pas grand-chose à ajouter. Cette révision des 1000, un pallier dans la vie d’une moto n’a pas non plus complètement changé mon opinion sur le GSR. Je prenais déjà énormément de plaisir à son guidon, il s’agit ici qu’une continuité logique. Sa maniabilité, sa prise en main, son châssis, ses suspensions et ses sensations motrices ne sont que quelques points forts de cette machine dédiée au solo quand même. Je m’y attache au GSR même si un, petit fil à faire sauter pour gagner un peu de pêche n’aurait faire qu’embellir le tableau si parfait déjà. Bon nouveau point noir en revanche. Rien de bien méchant mais surprenant, une sorte de vibration au niveau de la clé de contact. Comme si l’anneau du porte clé vibrait vers les 8000tr. Pas longtemps, mais suffisant pour se demander ce qui se passe. On tâtonne partout pour rechercher cette vibration. Mais on ne trouve rien. Ce n’est pas aussi gênant que les vibrations du Z, c’est juste surprenant surtout en sortant d’une révision. Après m’être renseigné sur mon forum favoris (www.gsr600.net) j’ai constaté ne pas être le seul à en être étonné… ça me rassure quelque part.

Bon, second gros bémol du GSR : son phare qui ne sert strictement à rien en plein phare. Du coup, j’ai fais monter un H4 Motovision qui fait gagner 30% d’éclairage. Sincèrement ? Ca ne change rien. Du moins je ne vois pas une nette différence comme j’ai pu le lire sur les forums. Effet placébo j’ai bien l’impression une fois de plus ou alors il faut que je règle l’assiette de mon phare mais du coup le Motovision ç 25€… arf ! Bon avouons-le, j’ai l’impression que les voiture me perçoivent mieux en revanche, est-ce grâce au reflet orangé ? ou bien est-ce moi qui fabule car mon petit diable aux fesses déchicané à priori s’entend vraiment de très très loin…

Enfin voilà… nous voici partis pour 6000km de bonheur, du moins jusqu’à la prochaine révision… et ce n’est pas ces quelques tracas qui me freineront dans ma découverte du monde routier à deux roues…

Je vous laisse, la route m’attend !

Une réponse

  1. […] service de qualité chez Suzuki Drym’s moto). A son actif différentes motos : 500CB, z750, GSR600, GSXR 750, GSX 1340 R Hayabusa, SV 1000 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *