KTM Super Duke 1290 R : Le roadster sauce piquante… très piquante !

Souvenez-vous, y’a pas si longtemps que ça je chevauchais pour la première fois la Super Duke 1290 R de chez KTM. C’était en juillet 2014, autant dire hier. Depuis, les temps ont évolué et cette Super Duke a évolué pour offrir à son pilote une moto Euro 4… non, je voulais dire une nouvelle moto ultra moderne, bourrée de couple, de puissance et d’électronique ! Mais alors, qu’en est-il de cette meule de délinquant ? Verdict…

Entre l’ancienne et le nouvelle KTM 1290 R Super Duke

KTM Superduke 1290 R
KTM Superduke 1290 R

Voici la Super Duke 1290 R de 2014.

KTM Superduke 1290 R 2017 blanche
KTM Superduke 1290 R 2017 blanche

Voici la super Duke 1290 R de 2017. Je te l’accorde c’est un peu le jeu des 7 différences, et heureusement que celle de 2017 est blanche, ça aide à voir les évolution du dessin entre les deux monstres.

Ducati noire Streetfighter 1098 S de David Jazt
Ducati noire Streetfighter 1098 S de David Jazt

A l’époque où j’avais essayé le modèle 2014, je roulais en Streetfighter 1098 S de chez Ducati. La comparaison était inévitable.

pneu de 190 à l'arrière du Streetfighter 1098
pneu de 190 à l’arrière du Streetfighter 1098

Aujourd’hui en 2017, je ne dirais pas non à retrouver un roadster exclusif, un peu pousse au crime mais surtout débordant de caractère et ce dans une ambiance qui sort de tout ce qu’on peut croiser sur la route.

Essai vidéo : Super Duke 1290 R de chez KTM par David Jazt

Petite vidéo avec mes impressions à “chaud” sur le Super Duke 1290 R.

Vie à bord du 1290 R Super Duke KTM

moto haute pour le pilote
moto haute pour le pilote

Celui qui aime avec les jambes tendues sur une moto sera heureux ici sur cette KTM. La hauteur de selle est perchée à 835mn, autant dire que les petits gabarits vont avoir du mal pour grimper dessus. Je mesure 183cm et je suis vraiment jambes tendues pour avoir les talons au sol de chaque côté. Le pire dans l’histoire c’est qu’une fois en route, les jambes sont repliées.

Nouveau tableau de bord

Nouveau tableau de bord sur le Super Duke
Nouveau tableau de bord sur le Super Duke

Dans les nouveautés notables : le tableau de bord. Nous sommes encore loin de l’excellent tableau de bord du Street Triple 765 RS, mais il faut bien avouer que ce nouveau tableau de bord du SDuke est nettement plus agréable que l’ancien.

navigation dans le menu du Super Duke 1290 R
navigation dans le menu du Super Duke 1290 R

C’est toujours un peu compliqué pour naviguer à l’intérieur, mais y’a du mieux. La gestion des favoris aide à mieux s’y retrouver, mais il y a moyen d’y passer une soirée entière pour y retrouver ses petits…

Un moteur explosif avec près de 15mkg de couple et 180cv !

Super Duke 1290 R : 180cv
Super Duke 1290 R : 180cv

Autant en 2014, la moto était bridée en 106cv, autant aujourd’hui elle était full patator, et autant le dire tout de suite elle ne peine pas dans les côtes comme dirait mon ami Laurent. Le moteur offre des sensations diabolique quelque soit le rapport engagé et le régime moteur. Ça pousse du feu de dieu tout le temps et surtout tout le temps 😉 dommage que l’échappement soit un peu timide et qu’à priori avec l’Euro 4 il ne soit plus possible de déchicaner les Akrapovic vendu par KTM directement. Il va falloir se la jouer autrement 🙂

Gros coup de foudre sur l’optique avant

optique avant du Super Duke 1290 R
optique avant du Super Duke 1290 R

Quelle belle idée cette optique avant totalement LED. A priori de nuit c’est Versailles aussi bien en feu de croisement qu’en feu de route. Cette nouvelle signature visuelle me séduit terriblement, je suis un grand grand fan. Bien joué KTM !

feu 100% LED sur la Super Duke 1290 R KTM
feu 100% LED sur la Super Duke 1290 R KTM

Je n’ai pas de mot, je trouve cette signature visuelle magnifique, tout simplement ! On aime ou pas, on ne peut pas rester indifférent. Imagine un peu le résultat avec une Super Duke Noire… magnifique !

Galerie photo de l’essai moto Super Duke 1290 R de chez KTM

Conclusion de cet essai moto Super Duke 1290 R KTM

logo super duke 1290 R
logo super duke 1290 R

Cet essai est une belle surprise pour moi. J’étais resté sur la bestiale et démoniaque 1290 R de 2014 qui était quasiment impossible à maitriser ou presque. Ici, en 2017 l’électronique aide grandement à ménager son pilote ce qui donne une impression de “maitrise” assez déconcertante. La moto offre moins de violence qu’en 2014 mais reste vraiment un missile hors norme quand on voit le compteur de vitesse s’affoler avant même d’avoir un premier sentiment de vitesse à son guidon. Une partie cycle irréprochable, un freinage toujours au top. Les petits leviers donne un bon ressenti au guidon de la moto.

logo R Super Duke
logo R Super Duke

La hauteur de selle est un frein je pense pour ce genre de moto. Du moins, ça me fait freine un peu dans l’approche même si c’est pas si horrible que ça. Il lui manque un Shifter “Up&Down”, un échappement qui lui offre un peu de vocalise, et un tarif un peu moins explosif pour devenir une véritable alternative à ce qui se fait aujourd’hui sur le segment. Certes, il s’agit bien d’un 1300cc avec une puissance de feu aux fesses et un couple à en faire partir en lamelle les pneus les plus tendres… je la garde dans mon top 5 pour cette année 2017 si jamais il me venait à l’idée de partir sur une grosse moto à forte sensations… merci KTM Rennes pour l’essai… tiens, il existe d’autres variantes chez KTM exploitant ce même moteur… penchons nous un peu sur elles… juste pour voir ! 🙂

One Reply to “KTM Super Duke 1290 R : Le roadster sauce piquante… très piquante !”

  1. C’est beau de rêver. Je ne parle pas du prix, qui fait de cet «avion de chasse» une machine finalement très accessible. Non je parle des performances, de ces limites trop vite dépassées sur route ouverte : le motard moyen peut rêver devenir Valentino Rossi ou Marc Marquez. Hélas, le motard moyen, même très bon ne reproduira jamais les sensations d’un champion MotoGP, mais très vite il se fera peur et se fera mal, s’il oublie qu’on vit dans un monde bête et méchant.
    Désolé de casser l’ambiance, mais parfois il faut savoir revenir sur terre.
    Notre terre est en train de mourir, alors s’il te plait gentil motard, reste en vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *