Essai pneu moto : lequel choisir entre le Michelin Road 5 ou Power Rs ?

Michelin Power Rs ou Michelin Road5 ? Qui ne va pas se poser la question du choix pneumatique sur sa belle moto un jour ou l’autre ? Pas simple de choisir entre se faire plaisir ou de se faire plaisir (on notera le doublon !) et si pour certains le choix se fait en fonction du prix / km ou en fonction du prix / plaisir… je crois que j’ai plutôt une bonne nouvelle 🙂

Michelin Road5 : le pneu à tout faire, mais tout faire bien !

Michelin road 5 : nouveau pneu top adherence sur le mouille
Michelin road 5 : nouveau pneu top adherence sur le mouille

Le nouveau pneu moto Michelin #Road5 est un pneu qui sait tout faire et bonne nouvelle il sait tout bien faire. Un comportement parfait en basse température, une tenue de cap parfaite sur le mouillé quelque soit l’angle de la moto, un grip exceptionnel même sur le mouillé, un freinage qui met en confiance sans jamais avoir de sensation de glisse… le pneu moto Michelin Road5 est bluffant dans un usage quotidien, en basse saison. Je roule tous les jours ou presque et par tous les temps, au Pays Basque. La pluie n’est pas un frein, le froid non plus, la ville, l’autoroute… tout lui va à merveille… mais alors et le Power RS dans l’affaire ?

Michelin Power RS : nouveau pneu sportif routier / piste

pneu Power RS de chez Michelin, le choix par Motopiste.net
pneu Power RS de chez Michelin, le choix par Motopiste.net

Le Michelin Power RS se positionne à mes yeux entre le CupEvo dédié 100% au circuit ou presque et le Road5 plus routier avec un comportement sportif dans sa vivacité. Le Power RS est un pneu qui offre une tenue de route comme j’ai rarement ressenti sur une moto. La tenue de cap est parfaite quelque soit la situation et les conditions météo même s’il vaut mieux éviter les températures basses (- de 7°c).

forte pluie à Toulouse en ce 30 juillet
forte pluie à Toulouse en ce 30 juillet

Si si, quelque soient les conditions météo. Je suis parti de Bretagne avec les Power RS pour me rendre en Espagne et sur Toulouse j’ai eu de la flotte, je suis toujours vivant 🙂 Alors effectivement avec du recule, le Road5 est plus à l’aise dans des conditions extrêmes, là où le RS sera tout autant plus à l’aise sur le sec, et encore que… le Power RS est à mes yeux un pneu moto qui allie la route au circuit sans aucun problème… et sur route ouverte, le Power RS, c’est vraiment le pied pour l’avoir exploité jusqu’au bout 😉

Power RS ou Road5 : lequel choisir sur sa moto ?

Usure Michelin Power RS à 2700km
Usure Michelin Power RS à 2700km

Deux approches possibles pouvant permettre de mieux se décider sur un choix en le Power RS et le Road5.

Premier kilomètres sous la pluie avec les Road5 de chez Michelin
Premier kilomètres sous la pluie avec les Road5 de chez Michelin

Si à première vue les deux pneus ont leurs propres vocations et se destinent à un certain type de moto, j’ai quand même traversé la France deux fois avec des Power RS, sur un gros roadster lourd Allemand, que l’on imagine plutôt dédié au monde sportif. Il n’est pas rare non plus en Angleterre par exemple de retrouver du Road5 sur un S1000RR.

Michelin Road5
Michelin Road5

Je pourrais dire que la Road5 est le pneu basse saison là où le Power RS est le pneu été.

virages à gauche et virages à droite en montagne
virages à gauche et virages à droite en montagne

Si les températures sont positives, qu’il n’y a pas de pluie annoncée H24 dans votre région et que l’on a envie de s’amuser à prendre de l’angle sans se faire peur, alors je conseille fortement le Power RS, vous ne le regretterez pas. L’usure dans un usage normal sera aux alentours de 6500km à l’arrière et près de 9000km à l’avant (hors usage sur circuit évidemment).

Michelin Road5 sur BMW R1200R
Michelin Road5 sur BMW R1200R

En revanche, vous préférez un pneu mixte plutôt dédié à la route et au quotidien avec de belles lignes droites inévitables qui reviennent souvent. Pour autant, le Road5 est loin d’être le pneu le moins amusant du marché actuel. C’est sans contestation possible le pneu le plus complet à l’heure actuelle. Il permet de tout faire, et si vous êtes dans le même profile de motard que moi, il vous accompagnera au quotidien sans problème quelque soit les conditions et apportera même son lot d’étincelles les week-ends avec les copains et à l’occasion même sur circuit… si si… j’oserais même l’amener sur circuit de manière occasionnelle, on parie ? Reste que le Road5, je ne roule avec que depuis quelques semaines et je n’ai pas de recule suffisant sur sa longévité pour le moment. Je ferais un retour très prochainement à ce sujet…

Galerie photo Power RS et Road5 de chez Michelin

Et toi mon ami motard ? Tu roules avec quoi comme pneu et sur quelle moto ? Tu en es content ? En toute honnêteté, tu leurs reproches quoi et quels sont les critères pour choisir tes prochains pneus sur ta moto ? Road5 ou Power RS, tu tentes ?

6 réponses sur “Essai pneu moto : lequel choisir entre le Michelin Road 5 ou Power Rs ?”

  1. Mon RS a duré l’été dernier 3000km avec une usure anormale des bords, cuits de chez cuits.
    Excellente accroche mais cette usure anormale m’a fait quitté Michelin pour longtemps. Sur FZS 1000 full.

    [url=http://zupimages.net/viewer.php?id=18/08/mlgg.jpg][img]https://zupimages.net/up/18/08/mlgg.jpg[/img][/url]

    [url=http://zupimages.net/viewer.php?id=18/08/6chx.jpg][img]https://zupimages.net/up/18/08/6chx.jpg[/img][/url]

    1. Le RS est un pneu qui a une usure avec deux bandes de chaque côté de couleur différente de la bande centrale, c’est tout à fait normal et rien qui puisse mettre en danger le motard sur sa conduite.

      Sur ta première photo tu as du rouler dans ton garage ce qui blanchi la bande centrale et donne un visuel étrange… on se rend mieux compte sur ta seconde photo (http://zupimages.net/viewer.php?id=18/08/6chx.jpg) que l’usure est tout à fait normale et il t’en reste encore à aller chercher… 3100km à l’arrière pour un pneu piste / route me semble tout à fait honorable… à l’image de ton pneu tu as du te régaler… montre nous une photo de l’avant, car l’arrière ça ne veut pas dire grand chose en fin de compte… si l’avant bouloche ou pas au moins sur les côtés 🙂

      pour appuyer mon propos, regarde bien cette photo : https://www.jazt.com/v2/wp-content/uploads/2017/05/DSC04208.jpg on aperçoit bien les différentes bandes qui forme le pneu, il n’y a rien d’anormal même si comme toi, j’étais surpris de l’aspect esthétique… Michelin m’avait alors remonté l’information comme quoi c’était normal même si visuellement effectivement ça pouvait poser question 🙂

      N’ayant pas la même moto que toi, je roule en BMW R1200R LC 16, j’ai fais presque le double de kilomètres avec le RS et sur la fin ils étaient ruinés, c’est normal…

      Mais le Road5 n’est pas un RS, ce sont deux pneus différents même s’ils ont un look qui se rapproche.

      D’ailleurs, la promesse de Michelin avec le Road5 c’est une sécurité sur le freinage identique à 5000km avec un Road5 qu’avec un Pilote Road 4 neuf… donc, tu feras forcément et au moins 5000km avec 😉

      Tu devrais tenter… surtout sur le FZ1S (full ? il est ABS le tiens ?) le Road5 va lui aller comme un gant… si je te raconte des salades, tu ne me prendras plus au sérieux, pas vrai ? A toi de voir…

  2. Je n’avais pas l’AV. J’avais un M7. Les bords étaient complètement bouffés et déformés. Mon ancien M7 était bien usé partout, mon Diablo R3 aussi par la suite.

    Je suis en CBR XX maintenant. Achetée en S20 que j’ai trouvés plutôt mauvais, j’ai monté du vieux ContiRoadAttack2, du routier et je m’amuse comme un fou! Il est vrai que j’évite la pluie.

    Michelin m’a laissé sur ma faim en PR2 (aucun grip) et PR3 (aucun senti). J’ai adoré le RS au départ, bien que son profil pointu ait réduit ma garde au sol sur l’angle. Mais sa longévité m’ a fortement déplu.

    De plus beaucoup d’utilisateurs trouvent son usure handicapante. Pour ma part, les bords déformés engendraient beaucoup de mouvement sur l’angle.

    Pirelli a été pour moi plus constant en usure en rosso2 puis 3. Michelin pour moi ça dure et ça grippe pas ou ça grippe mais pas longtemps.

    Je ne cherche pas à convaincre. Je montre mon expérience. Le Road 5 semble accrocher. Mais j’attends un an pour voir les retours sur l’usure et la constance dans l’usure…

    1. Dis donc Pascal, forcément si tu ne donnes pas toutes les infos dès ton premier commentaire, c’est un peu facile de crier au loup avant de l’avoir vu… d’autant plus que tu dis un peu de la “merde” hahaha ! (je me permets du coup) car dire que les Power RS sont en profil pointu décrédibilise ton premier commentaire à lui seul, car le Power RS est rond tout ce qu’il y a de plus rond 😉

      Ensuite tu parles de longévité en parlant au nom de “beaucoup d’utilisateurs” mais tu n’as pas un train complet et tu en tires des conclusions sans admettre que tu ne donnes pas toutes les infos…

      Bref, je pense qu’il va falloir reprendre au départ avant de faire un jugement hâtif… je n’ai pas plus d’action chez Michelin que chez Metzeler ou Dunlop… mais il faut comparer avec au moins un train complet et sur la même moto… c’est mieux !! bonne route l’ami en Road5 ou ce que tu veux ! 😉

  3. Bonjour amis motards, mon humble retour après avoir monté un train de power rs il y a presque 6000kms: Un feeling extra! Franchement c’est le meilleur ressenti que j’ai eu jusqu’à présent; meilleur qu’avec les rosso 3 mis précédemment. Ils rendent la moto très agile et réactive sans devenir instable pour autant. Le grip est constant, très rassurant. Pas une dérobade ou un mouvement inquiétant à déplorer. Bon j’avoue qu’il m’en reste un peu à finir sur les extrémités (quelques millimètres à l’arrière, un centimètre à l’avant ) mais pour mon utilisation loisir sur route, j’en suis très satisfait! Les inévitables lignes droites et portions de 2 voies lors de mes dernières expéditions chargées ont fini par faire un léger plat à l’arrière mais l’avant a bien tenu et garde son profil rond, il est encore frais! L’arrière arrive en fin de vie par contre…Pour en revenir à l’utilisation plus sportive, je mets gaz sans arrière pensée en courbes et de l’angle volontiers. Les reposes pieds disent stop avant les pneus. Oui je roule également en FZ1 full mais version N (et avec l’abs ). Le Road 5 suffirait amplement à mon utilisation et durerait certainement davantage mais je ne me lâche que par beau temps et ne roule pas quand les conditions météos sont réellement mauvaises.
    ✌️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *