Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Streetfighter S 1098, plus qu’une moto… une Ducati !

Site officiel de David Jazt

Streetfighter S 1098, plus qu’une moto… une Ducati !

ré-ouverture de Ducati à Rennes pour 2014

Livraison de la moto Ducati de David JaztQuelle belle journée printanière je trouve. Une journée comme celle-ci mériterait que l’on s’attarde chez un concessionnaire moto, non ? Y’a peut être moyen de faire un petit essai moto… Tiens, pour changer, si on allait chez Ducati Rennes ? J’ai comme qui dirait l’impression que cette journée ensoleillée va me plaire moi… non, mais c’est vrai que je parle beaucoup de Ducati en ce moment sur le Blog Moto et que je me penche en ce moment sur la mise en forme du Blog pour ajouter quelques touches de rouge, c’est vrai… Rouge, incontournable pour une Ducati, encore faudrait il qu’il y ait une raison à ça…

Ducati Streetfighter 1098 S : jouet pour adulte !

Clé de moto Ducati Streetfighter S

Tiens c’est marrant on dirait des clés de moto. Que peut on lire sur le porte clé ? Du… ca… ti… Corse ? l’île ? Pourquoi Corse ? Et pourquoi une clé de moto ? Ahhhh… c’est une clé de Ducati Streetfighter S 1098 ? Corse pour Course en Italien ? Mais encore ?

Ducati de David Jazt

Waouuu !!! Le grand jeu… la même housse que pour la Panigale mais j’ai comme qui dirait l’impression que ce n’est pas la Ducati Panigale qui se cache en dessous, en tout cas, je ne suis pas venu ici pour ça 😉

Ducati Streetfighter 1098 S

Voilà mon nouveau jouet, j’avoue. Il s’agit de la Ducati Streetfighter 1098 S. La même que  celle que j’avais essayé en 2009. Aujourd’hui célibataire, je n’ai plus de raison de me cacher derrière de faux prétextes pour ne pas me faire plaisir comme je l’entends à ma façon… et j’aurais du en faire autant en 2009 lorsque je suis monté dessus pour la première fois et que j’ai eu cette révélation de moto totalement en adéquation avec ma philosophie de motard… seul son nom me gène encore un peu aujourd’hui, mis à part ça, comme ça… nickel ! Comme dans mes rêves…

Livraison du Ducati Streetfighter 1098 S

Comme un gamin qui attend son cadeau aux pieds du sapin de Noël, je trépigne dans la concession Ducati de Rennes que l’on sorte la belle sur le bitume. Elle est tout simplement superbe voire même magnifique (je glisse des magnifique sur chaque phrase en admirant ma brelle… lol).  Depuis un bon moment j’attends ce moment. Je suis super content d’avoir ce nouveau jouet pour adulte pas vraiment sage. Moi qui pensait m’orienter vers un BM avec valise et tout le bordel… me voilà bien avec ma Ducati qui n’a même pas de quoi transporter un bloc disque… Totalement déraisonnable, complètement fou, une Ducati d’égoïste où il n’y a même pas de selle pour un passager ou une passagère… je m’en cogne, je pense à ma gueule 😉 et mon dieu que c’est bon !

Carbone sur le Streetfighter

La finition de la bécane est incroyable. tout d’abord du carbone. Il y en a partout, dans tous les sens. Il suffit de se pencher dessus et hop on devine une pièce en carbone. Même si je n’ai jamais été très fan de cette matière, sur le Streetfighter c’est magnifique et en plus d’être jolie c’est léger et résistant. Le 1098 S pèse moins lourd que le 1098 en standard justement grâce à ces pièces en carbone.

Tableau de bord du Streetfighter Ducati

Minimaliste, simple et clair, le tableau de bord du Ducati Streetfighter ne fait pas dans la séduction. Malgré tout un nombre incroyable de réglage possible (DTC, DATA, Light etc…), la belle ne dispose que d’un seul trip, n’affiche pas le rapport engagé ni de jauge à essence, n’indique qu’un trip ou l’heure à la fois alors que l’Hayabusa affichait l’heure, la température et la jauge d’essence… on s’en tape, le plaisir est ailleurs ! De nuit, il est magnifique sur son fond blanc… vraiment ma-gni-fique !

jantes en alliage Marchesini

Mon dieu ces jantes. Je suis un gros fan de ces jantes Marchesini… magnifique !

Freinage Brembo

Freinage Brembo qui pince aussi fort que je me l’étais gardé en souvenir. Mieux vaut avoir la main molle lorsqu’il nous prend de vouloir freiner (freiner c’est pour les lopettes en même temps !!, lol). Les freins freinent. Mon dieu, impressionnant mais j’adore !

Suspension Ohlins

La version S du Streetfighter offre des suspension Öhlins de série… on reconnaît les Streetfighter S des standards car la fourche est or tout comme la suspension arrière. Le confort est rudimentaire mais c’est cette fermeté qui rend la moto aussi plaisante à conduire…

selle monoplace de série sur le Streetfighter 1098 S

Inclinée vers l’avant, cette selle monoplace n’est pas là pour ménager vos trésors de famille ou pour masser vos fesses. Ici c’est sport avec comme le mot l’indique de l’inconfort, de la rigidité, du tape cul ! Génial quoi 😉 On peut se demander pourquoi aimer tout ça, mais sincèrement cette Ducati est une moto qui offre des sensations que l’on ne ressent jamais sur une autre moto et c’est pour ça que ces petits défauts (si on peut parler de défaut) sont vites oubliés dès lors que l’on apprécie cette philosophie…

Ducati

En phase de découverte pour le moment, je ne ferais pas de jugement ou d’essai volume 2 pour le moment. Tout ce que je peux dire après un peu plus de 150 bornes à son guidon pour le moment c’est que cette moto est réellement terrible et surtout terriblement efficace.  Par contre, elle est déstabilisante les premiers kilomètres à son guidon. Déstabilisante car elle cache son jeu…

Ducati Rennes : 1098 S

Difficile à exprimer comme ça avec des mots de si fortes sensations sans forcément rouler vite, elle est là la magie de cette moto que j’avais déjà ressenti lors de mon premier essai. En dessous de 3000 tr/mn (en ville quoi) la moto est infernale. Fatigante et franchement les transports en commun finalement c’est chouette ! La moto n’est pas faite pour tourner en rond à 30km/h pendant 1h entre deux feux rouges… dès lors que l’on sort sur les grands axes, la moto prend alors toute son aise et offre un tempérament de folie ! Un coup de pied aux fesses phénoménal, une sonorité rauque et virile… au dessus de 6000 tr/mn le Ducati Streetfighter devient véritablement bestiale, comme un félin qui se met à courir soudainement…  bluffant !

1098 Ducati Streetfighter S

Une sensation de facilité, une sensation de liberté totale avec ce vent dans la poire… la selle est haute, très haute même (840mn), les jambes pliées correctement, le buste en avant mais pas trop… elle n’a rien à voir avec les différentes motos que j’ai pu avoir jusque là… et c’est ça qui fait plaisir tout en déroutant et on se demande si on aurait pas mieux fait finalement de prendre la 1198 SP… bien justement, je ne suis pas sur… cette Ducati 1098 S Streetfighter offre de nouveaux horizons au guidon d’une moto sans laisser de côté toutes les sensations d’une sportive, et justement là que l’on se prend une méga claque sans réellement comprendre ce qui nous arrive…

En tout cas ce soir, faut que je trouve un moyen de mettre un matelas dans le garage car je ne veux plus la quitter 😉

 

5 Responses

  1. […] Qui est David Jazt ? ← Streetfighter S 1098, plus qu’une moto… une Ducati ! […]

  2. […] : kéké en tout genre (quoi que la définition du kéké est à revoir maintenant que je roule en Ducati, lol) qui ne pense qu’à démontrer ses talents de pilote baskette aux pieds, à passer son […]

  3. […] Ducati & Triumph continuent leurs union et cette nouvelle concession Rennaise se trouve aux portes de […]

  4. […] Un peu too much en matière de peinture et d’accessoire, elle n’en reste pas moins une superbe moto cette S4RS, l’ancêtre la petite coeur de mon 1098 S STreetfighter […]

  5. […] : kéké en tout genre (quoi que la définition du kéké est à revoir maintenant que je roule en Ducati, lol) qui ne pense qu’à démontrer ses talents de pilote, à passer son temps à râler ou à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
Ducati… bien plus qu’un état d’esprit !

La vie est parfois étonnante et lorsque l'on prend un peu de recul à son sujet, on comprend vite certaines...

Close