Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

1200 Nightster : apparence trompeuse

Site officiel de David Jazt

1200 Nightster : apparence trompeuse

Harley Davidson Rennes : Nightster 1200

Harley Davidson, un mythe, une histoire. Aujourd’hui essai du 1200 Nightster la grande soeur du 883 Iron chez Harley Davidson Rennes. L’envie de franchir la porte chez Harley se fait de plus en plus précise. Je ne lâche pas pour autant Ducati, mais il faut savoir faire varier les plaisir. Du couple, du bruit, du couple et du bruit… le pied une Harley !

Harley 1200 Nightster : la fausse gentille

Harley Davidson Rennes : Nightster 1200

A voir comme ça, on dirait une meule tout ce qu’il y a de plus bête. Un cadre, deux roues, une selle… une moto quoi ! Celle ci est équipée de pot Vance and Hines Short Shots, filtre à air et un stage 1 de quoi réveiller un peu la cavalerie et surtout les voisins le dimanche matin. Mise en marche…

Echappement Vance & Hines

Vance and Hines Short Shots

Le 1200 Nightster ronronne comme un gros chat. Elle tremble sur sa béquille mais ne semble pas être effrayée à l’idée que je lui grimpe sur le dos. Le son des échappements est jouissif, mais vraiment ! On pourrait le comparer à une sorte de bateau à moteur un peu impulsif et plutôt métallique, j’adore ! En revanche, c’est fort, très fort. S’entendre à un stop entre deux motos sans Scala Rider Q3, impossible ! Par contre, je m’attendais à ce que ça pétarade un peu plus… je déréglerais bien un peu la cartographie moi du coup pour lui offrir plus de raté comme j’aime…

Plaisir au guidon du Nightster

position de conduite sur le Nightster 1200 chez Harley Rennes

Moteur démarré, j’enfile mes gants et grimpe sur le dos de l’Américaine. Mes mollets cognent directement dans les reposes pieds, ça commence bien. Les mains tombent parfaitement sur les poignées. Les clignotants demandent un peu de pratique pour que ça puisse sembler “naturel” d’autant plus que si tu appuies deux fois, ça n’insiste pas le clignotant, ça les annule… mince !

Concession Harley Davidson Rennes

Je quitte la concession sur un filet de gaz, j’ai l’impression qu’elle va caler mais il n’en est rien. La position de conduite est relativement agréable sans être la démence absolue de mon expérience motarde ! Je préférerais avoir les pieds en avant… Le moteur évacue des “poc poc poc” par les échappements, c’est amusant, mais alors qu’elle présence ces pots… ça devient casse pied presque… c’est top mais je ne suis pas sur qu’une journée entière ce soit super agréable ! J’ai du mal à croire qu’on puisse rouler comme ça toute la journée…

Exemple de son des échappements

Mets ton casque sur les oreilles et mets aux ⅔ la puissance de ton ordinateur, tu vas vite comprendre le carnage… mais ça fait parti du charme 😉

Sur les routes de campagne autour de Rennes

comportement du 1200 Nightster

Je cruise peinard à bord du 1200 Nightster mais je lui trouve quelques défauts assez rapidement. Le premier était le principe qu’il incite à accélérer pour le chatouiller et non à “cruiser” peinard. Est-ce du au fait que ça reste une “petite moto” comparativement à un softail, je ne sais pas. Du coup, le con qui me dit qu’en Harley on roule peinard, je lui déconseille de prendre un Nightster car ça marche relativement bien, du moins suffisamment pour rentrer à pied si on le cherche un peu trop. Heureusement, la partie cycle n’est pas la plus rigide du monde, seulement elle en offre pour son argent. Elle va vite calmer le plus pilote d’entre nous. Le freinage est mou sur l’attaque et n’offre pas un mordant de dingue… adieu les Brembo, c’est clair… ici on a l’impression de freiner avec des tranches de jambon sur les disques… mais qu’importe ce n’est pas la philosophie de la moto… et du coup, c’est nickel 😉

Quels défauts sur ce Nightster 1200 Harley Davidson ?

clé de contact et neiman

Toutes les motos ont des défauts ou du moins des concessions à faire. Ici sur le Nightster 12, nous n’avons pas le démarrage sans clé, un des trucs qui me plais tant chez Harley Davidson, et c’est bien dommage car c’est pratique. Ici, nous avons une clé pour le neiman et une clé pour la mise en route. Bon entre nous, comme la moto à de série une alarme plutôt dissuasive pour les oiseaux, le neiman ne sert pas à grand chose. J’en vois déjà un ici qui risque de partir avec et d’être obligé de faire des ronds comme avec son bloc disque à l’époque 😉 n’oublions pas que si quelqu’un cherche à lever la moto, elle bip 1 fois par avertissement… autant dire que ça calme tout de suite… surtout quand on ne s’y attend pas !

tableau de bord du Nightster 1200

Ici c’est le minimum syndical au niveau du tableau de bord. Pas de compte tour, pas de rapport engagé, pas de distance avant de tomber rade… juste un trip A, un trip B, l’heure et l’ODO principal, basta ! Néanmoins à l’usage, le compte tour on s’en cogne un peu ça se conduit à l’oreille ce genre de moto, le rapport engagé pareil, on s’en fou… quand ça ne pousse plus on monte un rapport et c’est reparti ! Ce petit tableau de bord est parfait, le bout de l’aiguille en orange fluo permet en un coup d’oeil de savoir où l’on est… c’est top 😉 j’aurais tout de même préféré l’avoir sur le réservoir comme on l’a sur les Dyna…

Quelles qualités pour cette Harley Davidson 1200cc ?

logo harley Davidson

La première chose qui saute au nez c’est l’ambiance à bord. Nous sommes loin des sensations de chevaucher une moto standard Japonaise, on sent bien que la moto en dégage quelque chose de différent. Déjà les commande un peu plus fermes, les clignotants qui s’arrêtent tout seul, l’alarme de série qui fonctionne bien, le moteur avec du couple en bas mais qui demande à monter un peu dans les tours pour en exploiter le potentiel pleinement. Il y a comme un léger creux en bas dans les tours, il suffit d’être sur le bon rapport et ça envoie du foin 😉 Non franchement, quelle belle surprise cette moto lors de mon essai… merci Harley Davidson Rennes 😉

Acheter un Nightster 883 ou un 1200 ?

883 Iron Harley Davison Rennes

Le duo est à proscrire sur le 883 car la moto peine trop. C’est jouable, mais il ne faut alors pas s’attendre à un comportement routier de dingue. En même temps on peut aussi faire du duo sur un CB500 après tout, tout est question de motivation et d’envie 😉

A mes yeux, le 883, c’est le prix d’appel dans la gamme Nightster qui se justifie un peu mieux que la 750 Street par exemple. Sa gueule d’enfer en séduit plus d’un et ce genre de moto ne se limite pas seulement à un moteur, c’est aussi et avant tout un état d’esprit et une manière de rouler vraiment différente. Cependant ceux qui sont comme moi avec une forte expérience en gros cube de plus de 1000cc pendant des années, je recommande d’opter pour une occasion récente en 1200 qu’un 883 neuf pour le même budget. Le 1200 est bien plus polyvalent que le 883 mais sa fermeté en agacera plus d’un.  A voir lors d’un essai sur plus longue durée 😉

Bilan essai du Nightster 1200 Harley Davidson

Bien je vais annoncer la couleur tout de suite : le Nightster est une excellente Harley Davidson qui sonne comme moto d’appel quelque part et pourtant ce n’est pas une Harley au rabais au contraire. Ici dans mon essai, avec son Stage 1, ses échappements qui vont bien, son équipement de série plus qu’honorable et malgré l’absence d’ABS ou de démarrage sans clé, je me laisserais bien tenter… le moteur est amusant, vraiment amusant… on retrouve du caractère sans être brutalisé et l’ambiance à bord incite à rouler “cool” même si effectivement nous ne sommes pas au niveau d’un slim 😉

Harley Davidson 48 : alternative au Nightster recommandée par David Jazt

Harley Davidson 48

Sur la même base que le Nightster, le 48 est une moto qui me plait encore plus à différents niveaux : pieds avancés, bras en avant, rétroviseurs sous le guidon, gros pneu à l’avant… on signe où ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
Top Case BMW K13GT
Choisir sa nouvelle moto : la routière

Les technologies avancent et aujourd'hui le segment de la routière devient vraiment intéressante dès lors que l'on accepte le gros...

Close