Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

BMW R1250R : un chiffre en plus !

Site officiel de David Jazt

BMW R1250R : un chiffre en plus !

Nouveau design pour le R1250R

S’il y a bien une moto qui me tarde d’essayer c’est bien cette BMW R1250R, grande soeur de mon ancienne moto R1200R sur laquelle j’ai traversé la France de haut en bas à de nombreuses reprises… j’en garde un tel souvenir de cette merveilleuse moto qu’en l’associant avec mon récent essai du R1250RT, je n’ose imaginer le résultat…

Un roadster Allemand comme j’aime

BMW R1250R 2019

BMW R1250R 2019

Quand on y jette un simple regard, il est difficile de faire la différence avec sa petite soeur, à savoir la R1200R. En prêtant un peu plus attention on voit déjà quelques similitudes, c’est vrai, mais aussi de nombreux changement surtout d’ordre esthétique dans un premier temps. Si cette moto conserve en première monte les excellents mais néanmoins vieillissant Metzeler Z8, on remarque aussi cet échappement qui semble être le même qu’autre fois…

BMW R1200R de David Jazt : 8000km en 2 mois et demi

BMW R1200R de David Jazt : 8000km en 2 mois et demi

Voici le jeu des 7 différences entre ce modèle 2019 et ce modèle 2016. Si trois années les séparent seulement, ce sont les petits détails qui font toute la différence… le sabot moteur pour commencer, ces sorties d’échappement plus grosse sur la LC19, les écopes du radiateur bien plus agressives sur la nouvelle version, l’absence de signature R1200R sur l’arrière de la selle, le nouveau compteur… que de changement !

Un nouveau tableau de bord : adieu les aiguilles !

10000km sur le R1200R

10000km sur le R1200R

Ce tableau de bord a fait couler beaucoup d’encre à l’époque et il est vrai qu’il manquait de lisibilité. Si jamais bien son aiguille, je dois bien avouer que l’on passait plus de temps les yeux rivés sur le compte tour et le tachymètre numérique suivant le mode employé… mais c’est de l’histoire ancienne…

Tableau de bord numérique sur le R1250R BMW

Tableau de bord numérique sur le R1250R BMW

Voici le remplaçant du tableau de bord. Il est issu de la R1200GS et il a été adapté sur cette magnifique R1250R. Il perd son saut-de-vent mais il se glisse parfaitement bien dans l’environnement de la moto.

Nouvelle ergonomie sur le R1250R BMW

comodo noir sur le R1250R

comodo noir sur le R1250R

Sont-ils rétro-éclairés ces comodo noir, dans la nuit ? Je ne pourrais l’affirmer, mais c’était un point de détail que j’aimais beaucoup sur le Speed Triple RS. Ici, les comodo changent de couleur et quittent le gris clair pour devenir foncé, j’aime bien. Cette nouvelle couleur harmonise l’ensemble avec brio.

bouton SOS sur le R1250R

bouton SOS sur le R1250R

Nous ne sommes pas encore rendus à un service de conciergerie comme on peut l’avoir dans la voiture, mais nous avons tout de même droit à un bouton SOS, très utile en cas de pépin. Evidemment, je ne souhaite à personne d’y avoir recours…

Quelques détails sur la nouvelle R1250R 2019

Nouveau design pour le R1250R

Nouveau design pour le R1250R

Nouvelle signature visuelle pour la magnifique R1250R 2019 avec ces stickers sur le réservoir et sous le logo BMW. Cette peinture est, elle-aussi, exclusive car elle vire entre le vert canard et le noir suivant la luminosité… je suis mitigé entre aimer et détester cette couleur… pour moi un R1250R soit être noire jante or ! Je vais avouer ne pas être spécialement fan des coloris 2019 pour cette nouvelle gamme qui arrive en concession… aussi bien pour la R que pour la RS ou encore la RT… la S1000R reste noire et rouge, magnifique, mais c’est déjà un modèle qui prend de l’âge et qui devrait sans doute être évoluée prochainement chez les Allemands…

demarrage sans cle sur le R1250R, ainsi que le reservoir

demarrage sans cle sur le R1250R, ainsi que le reservoir

Le démarrage sans clé est de mise à nouveau sur cette R1250R, une fonctionne que j’aime vraiment beaucoup. C’est rudement pratique de laisser la clé dans sa poche quoi que l’on fasse… essayez et vous verrez le bonheur de cette option 🙂

nouvelle selle, nouveau dessin sur le R1250R

nouvelle selle, nouveau dessin sur le R1250R

Encore un point de détail, mais le R1250R reçoit une nouvelle selle. C’est du détail, c’est vrai, mais je la trouve magnifique…

Signature "Exclusive" sur le R1250R 2019

Signature “Exclusive” sur le R1250R 2019

Exclusive, c’est le nom de cette moto, du moins sa finition avec les différents packs qui la compose. Vouloir donner un peu de prestige à un moto qui n’en a nulle besoin, je n’en vois pas l’intérêt… mais bon, si ça amuse BMW 🙂

Galerie photo R1250R 2019 noire / vert canard

Bientôt à l’essai sur Jazt.com, cette R1250R pourrait bien être ma prochaine moto, du moins elle dispose de toute ce que j’aime lorsque je pense “moto”. Idéale au quotidien, parfaite le week-end, elle était un poil juste en duo avec son moteur 1200. Je n’ai plus aucun doute à ce sujet depuis l’essai du moteur 1250 avec la R1250RT essayé dernièrement.

La R1200R était une excellente moto avec laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir mais il lui manquait un petit quelque chose pour la rendre vraiment “attachante / caractérielle”, Pénible en bas dans les tours en ville, elle cognait beaucoup et on n’était jamais sur le bon rapport… ça m’agaçait d’une force je me souviens…

BMW a revu sa copie et nous propose cette BMW R1250R qui a l’air de tenir ses promesses. J’ai vraiment hâte d’en avoir le coeur net… et de savoir si je vais, ou non, signer le bon de commande !

 

10 réponses

  1. rol dit :

    justement je me tâte!

  2. Alain P. dit :

    Bonjour David,
    Je suis votre blog avec plaisir et intérêt depuis 4 ans. Je vous remercie pour le travail fait et le ton associant sérieux et humour.
    Bien qu’étant dans la quarantaine, je suis un “jeune” motard et donc encore un débutant: cela fait seulement 4 ans que j’ai le permis moto. Pour diverses raisons, j’ai beaucoup attendu avant de franchir le pas de la moto. Depuis, je dois constater que j’adore ça. Je roule essentiellement pour les loisirs, le soir, le weekend et les vacances. Je fais entre 7000 et 8000 km par an, principalement sur des routes de campagne et de montagne, avec parfois des liaisons autoroutières et un peut de ville (j’habite en Haute-Savoie). Je me considère comme un motard prudent. Mon truc, c’est la ballade, parfois certes à un rythme soutenu, mais pas “l’attaque” ni le genou parterre. J’aime la sensation des accélérations et du vent, mais je ne suis pas un rapide en virage (pour des raisons de prudence et de compétence). Mes sorties font entre quelques dizaines et quelques centaines de kilomètres (620 km est mon record actuel). Je roule actuellement avec une excellente Suzuki SV 650 de 2017, au look intemporel, légère et maniable, et au moteur V-Twin très agréable. Je n’ai pas de raison objective d’en changer, mais l’attrait de la découverte d’autre chose est bien présent. C’est pourquoi je regarde quelques modèles actuels, dans une gamme supérieure à ma moto actuelle; l’idée est d’aller plutôt vers une grosse cylindrée coupleuse, alliant confort d’utilisation et belles sensations d’accélération, tout en étant maniable et plutôt légère, en restant dans le type “roadster”. La Triumph Speed Triple me fait très envie; le seul “défaut” qui revient régulièrement chez les essayeurs et que tu as constaté toi-même, c’est son autonomie limitée. La Suzuki GSX S 1000 pourrait aussi être intéressante, même si c’est un 4 cylindres. Récemment, j’ai aussi pensé à la BMW R1250R. Et voilà que je tombe sur ton article, qui annonce qui plus est un essai prochain de cette moto, que je me réjouis déjà de lire. En l’état, ce qui me refroidit avec la BMW, c’est son poids relativement important; mais bon, le poids est une chose et sa répartition en est une autre. Ma question, basée sur ton expérience de la Speed Triple et de la R1200R (j’ignore si tu as eu l’occasion de t’intéresser à la GSX S 1000) est la suivante: penses-tu que ces modèles pourraient convenir à une motard tel que moi, comme décrit ci-dessus? J’ai la tête froide et pense pouvoir maîtriser correctement ces engins qui sont certes incroyablement performants, mais qui sont apparemment prévenants et pas caractériels, même si je suis conscient que je n’utiliserais qu’une fraction de leur potentiel. Bien entendu, il faudra le cas échéant de toute façon de j’essaie moi-même ces motos pour me faire une idée personnelle, mais je serais très intéressé à avoir ton avis d’ici là. Bonne route à toi!

  3. JeanClaude35 dit :

    Les couleurs cette année sur la gamme BMW c’est moyen.
    Beaucoup de monde attends le nouveau moteur mais sur les RS du retard de livraison est annoncé : pas avant septembre.
    En sera t’il de même pour la r1250r?
    Du coup certains se rabattent sur la GS.
    Hate de lire l’essai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *