Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[CR] – Direction Le Cap Fréhel

Depuis 2004, la passion motard & moto gros cube !

[CR] – Direction Le Cap Fréhel

Souvenez-vous. L’année dernière j’avais longé cette côte sur la gauche pour me rendre au Cap. J’étais déjà sur le dos du Gex et à mon retour j’étais allé changer mon BT 14 sur Rennes… moi je m’en souviens bien, j’avais failli me viander à la sortie d’un village sur une bande blanche… y’a des choses comme ça qui marque…

Soyez indulgent, je n’ai que mon téléphone pour prendre quelques photos durant cette sortie. La qualité du coup est plus que moyenne, mais les photos ici sont plus destinées comme support visuel que pour véritablement faire parti de vos fonds d’écran préférés… le Cap Fréhel est une destination évidente lorsqu’il fait beau. Les routes sont sinueuses à souhait. Le revêtement quasiment parfait, bien lisse et propre de tout gravillon. Le plaisir et les sensations de bonheur sont en vue, encore faut il qu’il n’y ait pas trop de monde sur la route pour que cela reste agréable. C’est une destination vers laquelle je me rends à chaque fois que je suis en vacances. Coïncidence de fait ou réelle envie d’y aller, je sais qu’en entrée de chacune de mes vacances c’est THE destination… cette année encore !

Tout le long du parcours on croise de merveilleux paysage. Ici le port de St Briac, si je ne dis pas de bêtise. J’adore ce coin, c’est magnifique tout le long de l’année… ça sent les vacances à plein nez, la joie de vivre… le temps s’arrête le temps d’un cycle de marée… j’avoue ne pas avoir été malin sur ce coup à m’arrêter le long du trottoir sur le pond pour prendre quelques photos… mais il n’y avait pas grand monde et je voulais vraiment prendre cette photo !

Souvenez-vous. L’année dernière j’avais longé cette côte sur la gauche pour me rendre au Cap. J’étais déjà sur le dos du Gex et à mon retour j’étais allé changer mon BT 14 sur Rennes… moi je m’en souviens bien, j’avais failli me viander à la sortie d’un village sur une bande blanche… y’a des choses comme ça qui marque…

J’avoue ? Je n’avoue pas ? Allez… il faut savoir s’avouer parfois ne pas être au top ! Il y a des jours avec et des jours sans à moto. Ce n’est pas comme en voiture où l’on pose ses fesses et on le rend où l’on veut aller… à moto il faut vivre son parcours, éviter les fautes et ne faire qu’un avec la machine… et là, aujourd’hui c’était un jour sans. Je me suis fais peur à plusieurs reprises dans les virages, au point de m’engueuler dans le casque « mais bon dieu, calme toi… que veux tu qu’il t’arrive encore ?! T’es con à te faire peur comme ça… »

Bon après faut dire que j’avais l’esprit ailleurs… l’esprit envouté et que je n’attendais qu’une chose… cette chose est arrivée sur ce parking, sur cette photo… c’est d’ailleurs à partir de là que toute la balade pris une autre tournure et où j’ai réellement commencé à prendre un pied énorme sur la moto tellement que la banane me remontait jusqu’aux oreilles… et sous le casque, y’a plutôt intérêt à le vouloir 🙂 c’est à partir d’ici que j’ai décidé de m’appliquer d’avantage, à bien prendre les virages et à me grouiller d’aller au Cap pour revenir vite… pour… te voir !

On devine le Cap Fréhel à l’horizon. Bon sang, j’avais oublié que c’était payant pour se rendre là bas. Ils exagèrent car franchement, une fois devant le phare y’a rien à y faire… ils nous prennent vraiment pour des vaches à lait et là sur ce coup je ne vois pas l’intérêt dans la mesure où le but était juste de faire une photo au pied du phare et de repartir… bon du coup, j’ai réussi à venir jusqu’ici… la vue est tout aussi magnifique ! je suis ensuite revenu sur mes pas, tout tranquillement… en prenant un pied énorme sur chaque mètres qui se déroulaient sous mes pneus, bien chaud du coup ! lol

Franchement cette balade est à faire, le paysage est magnifique, de toute beauté… on presque une impression d’être sur une île… 130 bornes aller / retour depuis Saint-Malo ! Idéal pour se mettre en « botte » pour une entrée en rythme des vacances… d’ailleurs je suis en plein dedans… alors j’y retourne ! Bise…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.