Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Ducati Diavel : le Muscle Italien

Site officiel de David Jazt

Ducati Diavel : le Muscle Italien

Ducati Diavel Carbon de David Jazt

Il y a des motos comme où l’on passe à côté sans se rendre compte qu’en y faisant davantage attention, il s’agit d’une moto incroyable. J’avais entièrement raté mon premier essai, laissé séduit par le second essai, boulversé après réflexion… Ducati Diavel, une grosse moto au tempérament de feu pour celles et ceux qui aiment le moteur du 1198 dans un look de roadster à la sauce dragster… personnellement je suis assez fan… assez fan au point de l’avoir dans le garage !

Une sportive dans une robe de princesse

Ducati Diavel de David Jazt

Le Diavel est une moto qui ne laisse pas indifférent. Soit on aime, soit on déteste, il n’est pas possible d’être entre deux ! Pour ma part, j’avoue avoir eu de mal à passer au dessus de ce look un peu étrange qui sort du commun des mortels. Cette moto imposante, entre roadster, sportive et muscle dragster… une sorte de grosse sportive dans une robe de princesse !

Ducati Diavel… quelques chiffres !

Diavel

Un Diavel, en quelques chiffres c’est :

Prix : 18 090 € (Dark Stealth), 21 590 € (Carbone) au 02/04/2014
Coloris : noir mat (Dark Stealth), noir/rouge, noir/blanc (Carbone)
Garantie : deux ans, pièces et MO, kilométrage illimité

Fiche technique Ducati Diavel

Moteur

1 198,4 cm3, 4 temps, bicylindre en L Testastretta 11°, alésage 106 mm x course 67,9 mm, distribution desmodromique, refroidi par eau, 4 soup./cyl., injection électronique, double allumage, 3 modes de conduite, commande électronique Ride by Wire, boîte 6 vitesses, antipatinage DTC de série, transmission par chaîne

Puissance
  • Puissance version libre : 162 ch. (119 kW) à 9 250 tr/min, couple 13,05 daN.m à 8 000 tr/min
  • Puissance version française : 106 ch. (78 kW), régime NC, couple NC

Partie-cycle

cadre treillis en tubes d’acier + bras oscillant en aluminium, moteur porteur, fourche télescopique inversée diam 50 mm, entièrement réglable, déb. 120 mm, mono amortisseur AR à bonbonne, entièrement réglable, déb. 120 mm, frein AV 2 disques diam 320 mm / étriers monobloc 4 pistons à fixation radiale + ABS – AR disque diam. 265 mm / étrier 2 pistons + ABS, pneus AV 120/70 -17 – AR 240/45-17

Empattement 1 590 mm, longueur 2 257 mm, largeur NC, hauteur 1 280 mm, angle 28°, hauteur de selle : 770 mm, réservoir 17 litres, poids à sec version standard 210 kg, 239 kg (constructeur) en ordre de marche, poids à sec version Carbone 205 kg, 234 kg en ordre de marche (constructeur)

Premier tour en Ducati Diavel : 260km

Laura sur une Ducati Diavel LED full black 2014

Mon Diavel est une version Carbon. Elle totalise ce soir un peu plus de 260km sur le ODO. Je n’ai pas beaucoup de photo de ma moto car nous sommes rentrés de Ducati Laval de nuit, les premières photos arriveront dès demain lors de la sortie moto avec les copains 🙂

Tableau de bord du Diavel

tableau de bord du ducati diavel full led

Une excellente re-découverte : le tableau de bord. Il est bien lisible, agréable et tombe bien sous les yeux. Le petit ordinateur de conduite juste en dessous apporte des information complémentaires bien intéressante dont une qui me plait bien : le nombre de kilomètre possible avec le restant du réservoir… et pourtant il n’y a pas de jauge à essence à proprement parlé… mais il y a l’indicateur de rapport engagé 😉

tableau de bord couleur du Diavel

D’ailleurs, je ne comprends pas trop pourquoi l’ordinateur secondaire est en couleur. Où est l’intérêt à proprement parlé ? En revanche, la moto est paramétrable dans tous les sens, j’adore : le DTC, l’ABS, le Mapping Mode… j’y reviendrais !

Sensation à bord du Diavel

à bord du Diavel

Le Diavel démarre sans clé, c’est un principe de fonctionnement qui me plait bien mais à la station essence, j’ai eu un coup de chaud en me disant que j’avais laissé la clé dessus… la clé ne sert que pour mettre de l’essence et soulever la selle… ils auraient pu aller au bout du concept un peu plus loin… le transpondeur du coup est aussi gros qu’une  clé de bagnole, une carte type Renault Laguna aurait été mieux je trouve 😉 L’autonomie de la clé est donné pour 4 à 5 ans…y’a de quoi voir venir d’autant plus qu’il y a un code PIN pour la démarrer sans clé au cas où… ils sont forts ces Italiens !

Ducati Safety Pack

Une expérience déjà connue sur le monster 821, le Safety Pack de chez Ducati offre la gestion du DTC et de l’ABS sur différents niveau. A mon sens aujourd’hui c’est THE argument de vente chez Ducati pour plus de sécurité… déjà sur le M821 j’avais trouvé ça super !

Ducati Diavel Carbon de David Jazt

La moto est plus lourde que le M821, plus longue également. Petite note en passant au moment du démarrage : elle est bien timide mais la ligne Termignoni est à 2800 euros, on va réfléchir un peu avant de l’installer. Du coup je suis en 106cv ce qui me frustre un peu quand on sait quel est le potentiel de la bête en version Européenne. Ici, comme sur le M821, en mode “Urban” le Diavel sort 75cv… autant sur le Monster, c’est plutôt plaisant, autant sur le Diavel du coup c’est un peu ridicule… L’optique avant à LED dessine une belle figure géométrique sur le sol devant moi. En plein phare ça ne change pas grand chose par contre… Les comodos sont durs, ils me rappellent un peu ceux du 1199S Panigale. Le position de conduit à prime abord est agréable mais la moto est vraiment “dure”, on en prend plein le dos sur la chaussée déformée…

La princesse à deux roues tremble, vibre, raisonne… ça vit là dedans et mieux vaut être sur le bon rapport au risque d’avoir l’impression de caler à chaque fois que l’on roule au mauvais régime… La position de conduite est parfaite et me rappelle celle du Scrambler, je suis un grand fan. Le freinage, sans doute en rodage me semble pas mal du tout même si l’impression de mordre dans du beurre est encore bien présent. La pédale de frein arrière demande un temps d’adaptation car trop basse je trouve pour le pied.

Du couple en veux tu ? En voilà !

Diavel Carbon de David Jazt

Même en 6ème, en cruisant tranquillement, sous une petite rotation franche et virile de la poignée de gaz, la moto repart comme si de rien n’était ! Le couple omniprésent permet de rouler à des vitesses confortable tout en respectant le roadage… et oui, je ne dois pas dépasser les 5000/tr/mn quelque soit les rapports… et déjà, je prends un énorme pied ! Vivement la suite…

Galerie photo du Ducati Diavel de David Jazt

Un grand merci à Ducati Laval : City Bike

Ducati moto à Laval : City Bike

Pour acheter un Ducati Diavel, Jazt.com recommande Ducati Laval, le shop Ducati incontournable dans le grand ouest. Pour les Rennais, Ducati Laval se trouve à 1h de route par les petites routes ou moins de 45mn en passant par l’autoroute. Ducati Rennes se trouve à Laval et personnellement, faire 70km pour me rendre dans un Ducati Store ne me dérange pas… devoir faire une balade moto pour acheter une Diavel, la vie est dure… Merci City Bike 😉

 

16 Responses

  1. Alexandre dit :

    Une magnifique moto , même si sur la 4 voie tes petit “test” du couple me paraissait pas très violent vu de ma Street mais en version brider en même temps…

  2. Amelie dit :

    Magnifique Diavel dans cette robe ! J’ai remarqué qu’elle n’est pas trop haute à l’arriere (ce qui est bien pour mes genoux hahaha) et si tu le veux bien, j’aimerais bien grimper derrière un jour ^^

    • David dit :

      Si tu laissais ton mec essayer des motos quand tu viens avec lui en concession ? Vous pourriez essayer un Diavel à deux sans problème ^^

  3. magda dit :

    Ouaaw, déjà ? David, tu mérites le titre de motarfashionvictim’ 😉 je comprends bien, depuis sa sortie son look incroyable m’a autant bluffé que Tom Cuise ou Chris Pine 😉 J’ai hâte de voir votre duo !
    Mg

  4. Laurent dit :

    Le 821 c’était en attendant le Diavel ?
    Nous voilà avec 2 muscles bikes pour les sorties Jazt.

  5. Maxime dit :

    C’était donc ça la surprise ! Hâte de la voir en balade, ainsi que la 821M 🙂

  6. JeanClaude35 dit :

    Moi je la trouve superbe.

  7. Compte rendu de la balade moto du 15 mars 2015 dit :

    […] Ducati Diavel : le Muscle Italien […]

  8. Magda dit :

    Diabolique ! Tout est beau ( même le prix ;)). Perso j’attendrai la commande vocale ( ou changement de sexe) mais je comprends qu’on craque : c’est la classe ! Il faut dire que notre David est particulièrement motogénique 😉 toutes les italiennes lui vont !

  9. Rouler en Ducati Diavel Carbon rouge et noir 2015 dit :

    […] Ducati Diavel : le Muscle Italien Il y a des motos comme où l’on passe à côté sans se rendre compte qu’en y faisant davantage attention, il s’agit d’une moto incroyable…. […]

  10. City Bike Laval : essai moto Ducati Monster 1200 dit :

    […] Rouler en Ducati Diavel Carbon rouge et noir 2015 dans Ducati Diavel : le Muscle Italien […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Sortie moto au Cap Fréhel
S’inscrire à la balade moto du 26 avril : direction Cap Fréhel

SORTIE MOTO ANNULEE FAUTE DE BEAU TEMPS. ELLE SERA REPORTEE AU 28 JUIN.  Le Cap Fréhel devient presque la sortie...

Fermer