Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Essai intercom : Scala Rider G9, le verdict !

Site officiel de David Jazt

Essai intercom : Scala Rider G9, le verdict !

LED du Scala Rider G9

LED du Scala Rider G9Jamais je n’ai eu une sensation aussi contradictoire alors qu’il s’agissait d’un appareil qui devait me faciliter la vie. Je ne pars par de rien puisque que je suis utilisateur du Scala Rider Q3 à la base, mais alors ce Scala Rider G9, vaut il le coup ? Si l’on a un Q3 est-ce que ça vaut le coup de prendre un G9 ? Si l’on a ni l’un ni l’autre, lequel faut il prendre ? Pourquoi ? David Jazt donne son point de vu sur cet essai du Scala Rider G9, attention, ça va chauffer les oreilles…

Scala Rider G9 : la crème de l’intercom… sur papier !

Scala Rider G9 Audio Kit

Le G9 annonce la couleur d’entrée de jeu : possibilité de discuter avec 8 motards dont 4 en full duplex, une plus longue portée, toute a la fonction vocale… mais ça c’est sur le papier car on sait bien que le Q3 sur la papier est au top aussi mais dans la réalité, tout n’est pas si beau…

Néanmoins, avec la sortie du G9X qui diffère du G9 tout court sur une histoire de partage de musique seulement et d’une boîte de transport à la sauce Q3, autant le dire tout de suite, le G9 est une affaire… on peut le trouver à moins de 350 euros en pack multiset, ou powerset selon ce que l’on apprécie le plus au lieu des 450 euros habituel… est-ce que ça vaut le coup de revendre son Q3 Multiset à 200 euros pour se prendre un Scala Rider G9 Powerset à 150 euros ? C’est une question à se poser… car si l’investissement à l’air plutôt intéressant sur le papier, la réalité au quotidien est toute autre…

Que vaut le G9 Scala Rider ?

G9 : Scala rider

Je vais aller droit au but concernant le G9 sur lequel je ne vais pas faire d’éloge : je l’ai renvoyé à la boutique où je l’ai acheté. Je n’ai pas été convaincu du réel bénéfice du G9 face au Q3 dont je suis plutôt satisfait à ce jour, et ce avec ses défauts et ses qualités. Le G9 est surement idéal pour celle et celui qui n’a jamais eu de Scala Rider, mais pour celui qui aime son Q3, je ne pourrais que lui conseiller de ne pas chercher à évoluer…

Le principe de fonctionnement du Q3

Le Q3 permet de discuter avec son passager directement, sans manipulation particulière si ce n’est allumer les intercoms 1 et 2. Ensuite, le Scala Rider Q3 peut ajouter 2 autres motards sur les canaux B et C, mais c’est tout. Si l’on se trouve dans une balade avec de nombreux motards équipés, va falloir faire des choix et c’était cet argument qui m’a donné envie de prendre un G9…

Qu’est-ce que je reproche à l’intercom  Scala Rider G9 ?

Le Scala Rider G9 est un intercom qui contient trop de bouton. 3 sur le dessus, 3 sur le côté. Sans les gants, le manipuler devient vite le “bordel” car il faut se souvenir à quoi correspond chaque bouton et quoi faire dès lors que le bouton ne donne pas l’action recherchée… là où ça se complique, c’est lorsque l’on est en situation sur la route avec les gants, et encore j’avais les gants d’été, je n’ose imaginer l’hiver… pour savoir si quel bouton on se trouve, il faut y aller en tatant et encore, une fois sur deux on n’était pas sur le bouton du milieu mais sur un autre… du coup, ça part en live car ça lance le MP3 ou bien une demande d’appel au motard B… c’est franchement mauvais ! Le Q3 a deux boutons… un bon neuneu comme moi s’en sort nickel… c’est le principal et surtout on reste concentré sur la route et non à savoir pourquoi l’intercom n’en fait qu’à sa tête…

La fonction vocale ?

Belle fonction que de pouvoir tout diriger à la voix. Il m’a fallu près de 10 tentatives pour réussir à joindre le bon correspondant par téléphone sans parler des appels en absence que j’ai laissé sur le téléphone de plusieurs amis. Pas au point du tout. Ça en devient même rageant à gueuler dans le casque parce que ça ne “marche” pas comme on le souhaiterait. L’essai de la radio est le plus marrant… allez l’éteindre dans toucher l’intercom, le machin ne comprend rien et lance soit des appels à des gens, soit lance un MP3… casse pied cette merde ! On n’a qu’une envie : le démonter et le foutre à la poubelle…

Le niveau sonore entre deux : agaçant !

Parce que ce n’est pas simple de régler le son de son Intercom dans son salon, rien de mieux que de le faire directement sur sa moto en roulant. Malgré le fait d’avoir fait les réglages sur le site, puis synchronisé l’appareil en USB, les réglages de son sont particulièrement agaçant car c’est soit trop fort soit on entend rien. Même en appuyant sur le + et le -, ça n’a pas franchement le degré adapté à la situation.

Les actions ne sont pas franches

Sur le Q3, lorsque l’on clique sur un bouton, on entend un bip simple et immédiat qui indique si l’action est validée ou refusée. Sur le G9, on entend un bip faiblard suivi d’un grésillement plus ou moins propre qui annonce… que ça ne marche pas… au final, on passe son temps à chercher le signal que l’on entend jamais… c’est peut âtre un détail, mais à l’usage, dans un environnement bruyant qui est la moto, c’est rudement pratique de savoir où l’on en est !  Sur le Q3, un clic une action… sur le G9 tout est en vocal et du coup on gueule pour lancer une action, puis pour donner l’action… sauf qu’on la donne soit trop tôt soit trop tard… au final… ça lance la radio ou ça appel un ami… bordel de merde !!

Les bons points du Scala Rider G9 ?

Scala Rider G9 : l'ultime intercom technoglobe

Le système de fixation est au top. le G9 se glisse d’avant en arrière ce qui lui assure une fixation au top ! La mise en marche de l’appareil, bien qu’un peu longue et hésitante, est amusante car le G9 salue le propriétaire du G9… pour ma part, c’était bonjour … “David Ducati”… l’antenne par contre est rudement génante pour le casque moto Shoei Néotec car elle se déploie devant le bouton qui permet de gérer la visière intérieure… mauvais point… mince, j’avais dis qu’on parlait des points positifs ici… donc, je ne peux pas dire non plus que la perche qui permet de parler du G9 est à chier face à celle du Q3 qui se glisse nettement mieux dans le casque ? Faut que je trouve un truc positif ? Alors peut être le fait de pouvoir discuter avec un autre intercom sans que ces derniers soient jumelés… dans le principe c’est top, mais entre mon Q3 et mon G9 je n’ai réussi à les pairer qu’une fois après avoir tâté tous les boutons et redémarré chaque intercom 77786778645 fois pour y arriver… franchement, pas simple de trouver des points poitifs au G9 quand on connaît la simplicité du Q3… quoi que pour le pairage, je crois que le Q3 est guère mieux malheureusement 🙁 il faut prier un peu pour que ça marche… malgré toutes les belles promesses du constructeur…

Mieux vaut opter pour le Q3 ou le G9 ?

Comparatif Scala rider Q3 et G9

Deux réponses possibles suivant ton profile de motard.

Jamais eu d’intercom ? Fonce sur le G9

pack powersert G9 Scala Rider

Si tu n’as jamais eu d’intercom sur ton casque, je te recommande de prendre le G9. Ses défauts seront vites gommés face à ses qualités, c’est une certitude. Je n’ai pas pris la peine de prendre mon temps à paufiner mon essai car certains détails m’ont très vite gonflé comme les boutons ou la fonction vocal qui n’est pas au point à mon sens. Je l’ai gardé que deux journées (dont une balade moto) sur mon casque et c’était bien suffisant pour me rendre compte que le G9 n’apportait rien de plus que mon Q3 malgré les promesses du G9… d’autre part, le G9 est au même prix quasiment que le Q3 en multiset avec +/- 80 euros d’écart entre les deux… le surplus de prix demande réflexion, c’est vrai mais quitte à investir dans un intercom, autant prendre la dernière génération d’autant plus que le G9 est retro compatible ce qui n’est pas le cas pour le Q3 (j’ai trouvé un point positif).

Tu connais déjà l’intercom ? Reste sur le Q3, il est au top !

Comparatif Scala rider Q3 et G9 vue de haut

Si jamais tu as un Q3 (je ne parle pas du Teamset, ni du Q1 ni  du Q2) et que tu ne discutes qu’avec ton passager ou avec un autre motard sur une autre moto. Que la fonction vocale n’est pas ton souhait absolu et que tu souhaites encore amortir ton achat du Q3, je te recommande de conserver ton Q3 sans monter en gamme. D’une part le G9 n’apporte pas grand chose de nouveau si ce n’est des promesses sur le papier qui donne envie mais qui au final sont vraiment pas au point. D’autre part, il est déstabilisant car complètement différent de ce que tu as connu. Le Q3 a des faiblesses, c’est vrai mais on s’en accommode très bien finalement… moi en tout cas j’ai été particulièrement déçu de mon essai du G9… pour preuve, retour à l’envoyeur car l’investissement ne valait pas le coup. A mon sens surtout le Q3 est parfait pour mon usage… seule la distance d’usage me gène un peu lors de mes sorties moto… mais on s’en accommode finalement très bien tant pis si je ne peux pas discuter avec tout le monde lors d’une balade moto 😉

Galerie photo intercom G9

 

13 réponses

  1. Fred Treidel dit :

    N’ayant jamais eu d’intercom Bluetooth, je viens de faire l’acquisition du Scala Rider G9.
    Grande déception pour un joujou de ce prix.
    Je valide tout ce qui a été dit précédemment, tant par les qualités que les défauts.
    Roulant quasi tout le temps avec une passagère, dans des régions et localités non connues, j’ai installé Tomtom (GPS) sur mon smartphone, embarqué dans une coque étanche.
    Je n’ai toujours pas trouvé comment passer de l’intercom aux guides vocaux du GPS, et réciproquement. Si j’ai les guides vocaux dans les écouteurs, pas possible de commuter sur le canal intercom. La seule façon trouvée est un arret des deux G9 et redémarrage en mode intercom.
    Quelqu’un a-t-il le même besoin que moi, et aurait trouvé la solution ?
    Merci pour votre aide,
    Cordialement,
    Fred

    • David dit :

      même problème sur le Q3. Dans ce cas là je coupe le Q3 en intercom et je garde les infos GPS… c’est un défauts des intercom 🙁 mais c’est vrai que le G9 n’apporte pas grand chose face au Q3… tiens d’ailleurs hier les gendarmes mobiles avaient des G9 sur M6 😉

  2. Tony dit :

    Tu veux connaître le résultat de ces Scala pour moi ?
    – mauvaise qualité audio
    – problèmes de déconnexion en tournant la tête, puis impossible de se reconnecter si même de l’éteindre !
    – se reconnecte 10-15 minutes sans savoir pourquoi, pour recommencer le cycle “oups y a du jeu avec les contact alors je me déconnecte sinon t’as qu’à pas tourner la tête”
    – une fois qu’on arrête une communication, il change sur le mp3 (normal) mais 10 secondes plus tard, repasse sans qu’on est parlé ou actionné un bouton pour juste entendre le bruit du vent qui est très désagréable.
    – au bout d’une heure de route comme ça c’est vraiment fatiguant pour rester poli.

    En résulte qu’au bout d’une heure trente j’ai pété un plomb, tout arraché et jeté cette merde sur la route en roulant, oui j’ai bien dit une merde, et me suis tout de suite calmé (ah le silence…)

    En bref, il faudrait pendre haut et court les imbéciles qui ont “développé” (un bien grand mot) une bouze pareille et à ce prix, c’est vraiment nous prendre pour des cons ! (Je me retiens là) c’est honteux tout simplement. C’est plus simple de communiquer par signes ou de s’arrêter que de subir ça !

    Vraiment, mettez votre argent ailleurs mais surtout pas dans ces Scala, qu’importe le modèle. Vous êtes averti.

  3. […] journée moto tous ensemble… l’ouvreur et le fermeur avec un Scala Rider Q3 (et non un Scala Rider G9) pour une cohésion de groupe et roule ma poule […]

  4. Michel LAURIOU dit :

    Si vous connaissez un intercom qui me permette seulement de communiquer avec ma passagère merci de me renseigner. Michel, 06 XX XX XX XX

  5. BOYENVAL dit :

    MANUEL DE MERDE COMMENT FAIRE POUR CONFIGUREZ SON SURNOM .NE PAS DEMANDER DE L AIDE A LEUR SITE CAR 1 MOIS PLUS TARD TOUJOURS PAS DE REPONSE , POUR LE PRIX C EST UNE HONTE POUR PAS DIRE DU VOL

  6. Michel LAURIOU dit :

    Lettre capitale = gueulement. C’est pour exprimer sa colère.
    Mon avis :230 € pour parler à quelqu’un qui est à moins de 2 mètres, c’est une anculation…mais c’est mon avis, pas?

    • David Jazt dit :

      justement, il peut gueuler tout ce qu’il veut, ça ne changera rien ! en revanche un intercom, c’est vraiment pratique… aussi bien pour discuter avec son / sa passager(e) comme pour papoter avec le pilote d’une autre moto quand on roule en groupe…

  7. Michel LAURIOU dit :

    Vrai, c’est indispensable. Techniquement, un micro, deux écouteurs plats et une radio courte portée le tout en deux exemplaires, devrait être meilleur marché…Communiquer avec d’autres motard, OK c’est plus délicat. Je continue à chercher.

  8. Dominique M dit :

    Je possede un kit Q3 et je trouve que son très très gros défaut est le temps de réponse pour passer un appel intercom. En moyenne, il compter une grosse dizaine de secondes entre le bip de prise en compte de l’appel et la mise en communication avec ma passagère d’où la déception de mon épouse lorsqu’elle veut m’indiquer quelque chose sur la route.
    Je n’avais pas ce défaut avec le Q2 qui est beaucoup plus réactif, malheureusement celui ci a “éclaté” lors d’un séjour musclé dans le top case…
    Le+ du Q3 sur le Q2 est sa plus grande connectivité avec de multiples appareils simultanément (radio de la moto, gps, intercoms, telephone).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *