Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Essai moto Ducati Monster 1100 EVO : la surprise !

Site officiel de David Jazt

Essai moto Ducati Monster 1100 EVO : la surprise !

Ducati 1100 Evo monster à Laval près de Rennes

Ducati Laval (Mayenne) : City BikeQuoi ? Me faire essayer un Monster comme celui de Phiphi de la FFMC35 ? Non merci, j’avais déjà essayé le Monster 1100 y’a quelques années, quelle horreur ! Le Mostro ou Monster (comme on veut) vibre dans tous les sens, n’a pas un poil d’allonge, est chiante à piloter… comment ça tu insistes ? Tu as raison, y’a que les cons qui ne changent pas d’avis… et même si j’ai hésité, au final cette Ducati 1100 Evo Monster est une véritable surprise pour moi ! Essai…

Ducati 1100 Monster Evo : 100cv en full !

Ducati Monstro 1100 Evo

C’est marrant, cette moto ne m’a jamais laissé indifférent depuis que j’ai touché à mon Streetfighter 1098 S. Le Mostro bien que plus arrondi laisse transparaitre une légère agressivité dans ses formes. Belle évolution du S4R à mes yeux, le Mostro 1100 EVO est une moto que j’ai toujours voulu réessayer juste par curiosité, vu que chaque pilote en dit tellement de bien. 100cv maxi, pas plus pas moins… tout se passe dans le couple moteur plus que dans la puissance, ça change totalement l’approche de conduite.

Monstro 1100 evo : moto en fin de vie !

moto italienne : ducati mostro à Laval

Voici encore une moto qui est en fin de vie chez Ducati après l’arrêt du Streetfighter 1098 et 1098 S, voici le 1100 Mostro EVO laisse place au Mostro 1200 S mais qui n’est pas qu’une simple augmentation de cylindrée de 100cc mais bel et bien une évolution puisque le moteur du Diavel dans un Mostro cette fois refroidit par eau et non plus par air comme jusqu’alors…

Mostro, Ducati par excellence !

Monster 1100 Evo neuve chez City Bike de Laval

Voilà, moi j’aime bien ce look plutôt sage et nettement moins tape à l’oeil que le Streetfighter. Il n’en reste pas moins que le Monstro reste une moto coupleuse (10,5Mkg à 6000tr/mn) et rempli de caractère. Il faut apprendre à la connaître pour réussir à bien l’exploiter. L’ABS est de série tout comme le DTC (anti patinage), deux arguments de taille même si l’embrayage est à bain d’huile ce qui empêche de profiter du son de la boîte de vitesse… mince !

Ducati Monstro 1100 evo noire chez City Bike à Laval

En rouge ou en noir, City Bike, le Ducati Store de Laval entre Le mans et Rennes, propose le monstro 1100 evo dans différentes configuration et pour un budget tout à fait raisonnable pour une telle moto je trouve…

Clé de contact, le moteur s’ébroue, les pots fument… miam !

double échappement sur le mostro 1100 evo

Même en version full stock, ce 1100 Evo chante un peu plus fort que le 848 Streetfighter que nous venons d’essayer. Il claque un peu sur les petites rotations de poignée de gaz que je donne pour faire chauffer la moto pendant que Laura s’équipe 😉 les pots fument, je me régale de ce son Ducatistement terrible ! Ne manque plus que le clic-clic de la boite de vitesse… impossible ici avec une boite en bain d’huile… plus de souplesse…

Premier tour de roue à bord du Monster

ducati laval : city bike (mayenne)

Excellente surprise cette moto Italienne rouge à bande blanche avec sa hauteur de selle super basse (810mn) et accessible, c’est vraiment agréable et confortable. Mes deux pieds touchent le sol, j’ai même les genoux pliées. Il n’en reste pas moins qu’en roulant les jambes sont parfaitement en place, c’est ce point de confort qui me déconcerte le plus. Nettement moins sur l’attaque qu’à bord du Streetfighter, on se laisse aller se balader un peu plus loin pour profiter de la belle qui ronronne rudement bien… jouissive ce Mostro ! Le moteur quand à lui cogne très fort dans les tours, en bas, presqu’au ralenti… ça en devient presque inquiétant au point d’avoir l’impression de caler ! C’est assez déconcertant à vrai dire…

Video essai moto : Ducati Mostro 1100 EVO 2013 par David Jazt

500m de la concession : facile ce mostro 11 !

monster 1100 evo à Laval près de Rennes

On part tout juste de la concession. J’ai failli caler devant tout le monde en quittant la concession Ducati City Bike en ce jour d’inauguration du nouveau Monster 1200 S. Ouf, même ma passagère n’y a vu que du feu… on s’échappe de ce petit monde dans un broua typiquement Italien, on se sent proche de la famille Ducati, un peu plus même qu’à bord du Streetfighter dont je ne me fais toujours pas à son nom : Steetfighter non mais quelle idée sérieux !

Emblématique, le Mostro c’est LA Ducati par excellence… un peu moins depuis son restylage dernièrement mais ça n’en reste pas moins qu’une belle évolution…

20mn à bord du Monster 1100 EVO 2013

Ducati Monster : Roadster Italien

Cogneuse en bas dans les tours. Malgré un ralenti à 1250 tr / mn, la moto donne de sévère a-coup dans son pilote et le passager, je passe mon temps à embrayer pour chercher à lisser cette brutalité, pas simple ! Néanmoins, ça fait parti de son  charme et en plus ça muscle le poignet… quand on tombe amoureux, qu’importe les défaut, on ne les voit pas… à deux sur le Monster 1100 Evo, on est bien. La balade se passe bien, je prends mes marques tout en faisant attention de ne pas rouler trop haut dans les tours, je sais que la plage de régime moteur n’est pas aussi importante qu’à bord du Streetfighter. En croisant, tout va bien… mais dès que l’on augmente un peu la sauce… ça se gâte !

Les sensations moteur : de la crème au beurre !

1100 Evo Monster Ducati

Je devrais même plutôt parler du Tiramistu de Jean-Pierre (Le restaurant Italien à Rennes par excellence : La Trinacria) tellement que le moteur est onctueux et plaisant dès lors que l’on se trouve sur le bon régime moteur. Parce qu’en cas contraire, le Mostro se montre alors très vite délicat à mener et pourra surprendre le motard débutant. Le régime moteur un peu trop haut et il rupte immédiatement, trop bas, il mets un léger temps avant de catapulter l’équipage… c’est juste une question d’habitude qui m’oblige à revoir ma manière de piloter ces bolides Italiens.

La conduite sur le couple !

D’ailleurs c ‘est marrant, j’en profite pour faire un aparté, sur le Streetfighter 1098 S, je roule comme sur un 4 cylindres en montant dans les tours pour profiter de toute la plage du régime moteur. Sur le BMW ou le ZZR, je roule sur un filet de gaz comme si c’était des bicylindre… et ici sur une moto dédiée à rouler sur un filet de gaz, on aurait presque envie de rouler comme sur un 4 cylindres… en effet, la poussée du couple étant assez présente pour se faire plaisir on se dit que ça va pousser comme ça longtemps, mais non… à 7500 tr/mn ça coupe… vu que ça déboule à 4000 tr/mn, c’est un poil court… sur le Streetfighter ça débute à 3000 tr/mb et ça grimpe jusqu’à 11500 tr/mn dans le même type de poussée démoniaque d’où le fait de faire de l’apnée de jour parfois, ça me change de mon apnée du sommeil… je vais finir par ne plus respirer du tout moi !

Tableau de bord du Monster 1100 Evo Ducati : bof, vraiment bof !

tableau de bord du Monster 1100 Evo

Complet, complet… faut voir… pas de jauge à essence mais un voyant lumineux, un seul trip et non deux (ça coûte quoi d’en mettre deux franchement ?!), pas d’indicateur de rapport engagé… pas de cartographie possible (en même temps ça ne sert à rien)… bref, le tableau de bord n’est pas assez contrasté je trouve malgré un design que je trouve plutôt beau… on est très loin du bordélique tableau de bord de la nouvelle FJR et ses horribles écritures en oblique…

Les comodo du Mostro : le top !

poignée droite du mostro 1100 evo

Comme quoi, quand ils veulent chez Ducati, ils y arrivent… les comodos sont tous simplement parfait ! le strict minimum à droite…

poignée de moto à gauche du Mostro 1100 Evo

… et à gauche, nickel… regardez moi ce comodo pour le changement de direction… pour changer les modes… simple, intuitif, le Klaxon au bon endroit… voilà Ducati, quand tu veux…

1100 EVO Mostro : DTC et ABS de série

ABS de série du 1100 Monster EVO Ducati

De série sur le mostro evo 1100, l’ABS et le DTC… l’ABS permet de freiner sans se poser de question, c’est un plus c’est vrai. le DTC correspond un peu à l’ESP sur les voitures, c’est un anti patinage qui permet de remettre les gaz sans se poser de question (bis !) au risque que la roue arrière veille se retrouver devant la roue avant… là en revanche, sur des motos plutôt puissante, je trouve ça plutôt pas mal… je l’avais aussi sur le ZZR 😉

Conclusion de cet essai moto Ducati Monster 1100 EVO 2013 en duo d’un point de vue pilote

Ducati 1100 Evo monster à Laval près de Rennes

Le Monster 1100 EVO est une belle moto. Moi qui connaissait un peu les Ducati en ayant essayé quelques modèles déjà de la gamme, je partais avec un à priori du fait de mon précédent essai qui n’a pas été concluant à l’époque. En même temps les conditions n’étaient pas aussi bien que cette fois à Laval chez City Bike. Aujourd’hui, et ce même en duo, j’ai découverts une moto comme je l’entends. Un bon moteur, une position de conduite typée roadster, un bon freinage, et une envie de rouler… loin ! Confortable, dynamique sans être sportive, la partie cycle me plais bien, seul son moteur manque un peu de “watt” pour me convertir au 1100 Monster. A vrai dire, si j’avais du faire un choix avec le Mostro 1100 Evo au centre, ça n’aurait pas été simple à faire car le Mostro est une moto attachante, qui offre beaucoup de plaisir à son guidon, qui sonne rudement bien et qui a une gueule d’enfer pour celles et ceux qui aiment les châssis tubulaire apparant…

Ducati City Bike Laval (Dép. 53)

Sans être le type de moto vers lequel je me dirige instantanément, ce nouvel essai du Monster m’a convaincu que la puissance ne fait pas tout. Je dirais même qu’à l’avenir, ce Monster 1100 Evo pourrait très bien terminer dans mon garage… sauf que deux choses viennent quelque peu entâcher cette idée : le régime moteur un peu court qui coupe les ailes ont freiné mes hardeurs et le 1100 EVO Monster ne se fabrique plus… en 2014, ce sera probablement la dernière année où l’on pourra encore en trouver des neuves… c’est dommage car c’est vraiment une moto raisonnable qui offre en plus la passion pour la belle marque Italienne… encore faut il en comprendre tout son sens en aimant rouler sur le couple sans chercher la puissance… j’adore !

Galerie photo essai moto Ducati Monster 1100 EVO 2013 rouge

 

12 réponses

  1. Alexandre dit :

    Je pense que elle me plaierai bien vu comment tu la décrit coupleuse sans déborder de puissance (perso je me sens vite dépasser par la puissance en me faisant limite peur certaine fois) , juste le look ou j’accroche pas trop , enfin surtout se type de phare/saute vent.

  2. David dit :

    J’étais un peu comme toi, le saut-de-vent ne me plaisait pas sur le papier, puis en regardant de plus près, il ne me choque plus… en revanche, il faut mettre les Termignoni dessus… mais si tu trouve le Street Triple puissant, ça risque de te surprendre un peu quand même… passer d’un couple de 6,9Nm de couple (Street Triple R 2013) à 10,5Nm sur le Monster… plus cette donnée est élevé sur une moto légère plus ça me plais 😉 11,5Nm sur le Streetfighter… miam :-p

  3. Alexandre dit :

    Ah deux je le trouve sage le Street , seul je trouve que sa pousse bien assez donc c’est probable ^^

    • David dit :

      le Street 3 est certes moins puissant sur le papier, mais les sensations moteur sont impressionnantes… après il faut redonner à César ce qui appartient à César… difficile de comparer le couple d’un 1100 avec celui d’un 675cc 🙂

  4. Arnaud dit :

    Celle-la en a de la gueule, bon choix 😉

  5. JeanClaude35 dit :

    Tu m’as donné envie de l’essayer !

  6. […] et fin hélas de cette petite série d’article sur notre périple à Laval (City Bike Ducati Store) où nous avons découvert un superbe magasin de moto spécialisé dans la marque de moto que […]

  7. […] dont le moteur me semblait un poil juste quand même, surtout sur le long terme… idem pour le Monster 1100 Evo que j’ai vraiment aimé lors de mon essai et qui pourrait correspondre à mon type de […]

  8. […] lors de mon essai moto du Ducati Monster 1100 EVO que j’ai pris quelques photos mais également une petite vidéo de la bête qui va bien. […]

  9. […] Encore une belle brochette de moto rouge, on y retrouve du 696, du 796, du 848, du 1098, du Monster 1100 evo et 1100 evo anniversaire mais également du 899 et autre 1199 mais également du hypermotard et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *