Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[Essai] – Z 1000 K7, que de la gueule !

Site officiel de David Jazt

[Essai] – Z 1000 K7, que de la gueule !

Je la comparerais volontiers à une routière déguisée en roadster. Trop aseptisée à mes yeux dans cette nouvelle version, je reste sur un bon souvenir du K6 qui m’avait réellement offert de bonne sensation d’accélération franche et vigoureuse. Peut être qu’en full les choses seraient inversée, en attendant, la lois Française demande à ce que les motos soient en 106cv et dans ce cas là, mieux vaut opter pour une Z1000K6 bien plus démonstrative et sportive dans l’âme…

Me voici rendu chez Kawasaki pour aller admirer cette fameuse Z 2007. Comment l’éviter au cours d’une discussion, ou ne pas aborder le sujet du nouveau style Kawa depuis la sortie de l’Er6 ou de la Versys. Après on aime ou on n’aime pas. Personne ne peut nier l’évolution stylistique chez Kawa. Personnellement je n’aime pas trop d’une manière générale. Mais là je dois dire que le Z est plutôt réussi pour une moto dite « Roadster ». Elle saura toucher son public, c’est certain. Jantes polies, fourche inversée « or », rétro style Rizoma… non, nous ne pouvons nier l’évidence d’une envie de séduire un public ayant déjà apprécié la précédente version.

« L’ABS est disponible en option »

Comment résister à l’envie de l’essayer. Allez, on rempli les papiers qui vont biens. Quelques minutes pour faire chauffer la meule et me voici parti faire un petit tour avec un bout de 4 voies pour commencer, quelques kilomètres de sinueuses bien bosselées pour la mise en bouche, un petit tour en ville pour user du ralenti et de la première voire de la seconde sur un filet de gaz. Retour par une départementale rapide et lisse pour finir à nouveau sur la 4 voies du départ… quelques 25km à peu près au guidon de cette Z1000 K7 bien suffisant pour se faire une idée…

Après un court instant quelques petites choses me déplaisent. Tout d’abord ces horribles pots. Autant en photo on se dit que ça doit aller, autant en vrai c’est vraiment l’horreur et ce sous tous les angles. Ils sont énormes, et disproportionnés. Je les trouve ridicule et va vite falloir qu’Akrapovic propose une alternative pour retrouver une ligne réellement intéressante. A priori ce n’est pas d’actualité, seul DEVIL propose quelque chose à l’heure où j’écris ces quelques lignes.

La seconde chose qui me déplaît réellement c’est cette selle. Un bout de bois à la base mais coupée je ne sais comment. Du coup on se retrouve sur une fesse et la selle du dessus qui vient dans le haut des fesses… c’est particulièrement pénible !

A son guidon la première impression reste une hauteur certaine. Un centre de gravité relativement bas pourtant. On ne voit rien dans les rétroviseurs et ils vibrent sur tous les régimes ou presque, une habitude chez kawa. Bon je chipote surement, mais lors de cet essai j’ai porté une attention particulière aux vibrations. Bonne nouvelle, y’a du mieux.

Etonnant ces genoux qui se heurtent dans le bas moteur à l’arrêt. Une habitude à prendre sans doute, mais qu’elle est large cette 2007… les vitesses se passent sans problèmes. L’embrayage est toujours aussi court. Seuls les derniers 0.5cm servent d’empâtement pour l’embrayage, c’est pour ainsi dire rien du tout, mais une habitude aussi chez Kawa si je m’en réfère à ma précédente Z.

Alors ce fameux tableau de bord. Avouons le, ce n’est toujours pas une réussite à mes yeux. Il fait toujours aussi cheap et plastic. De plus on ne voit rien. Je m’explique. Le neutre on ne le voit pas si bien qu’on se demande si c’est bon. Je me suis fait avoir et du coup on scrute le tout petit point vert en espérant que ce soit bon. Ce n’est pas aussi précis que sur le GSR à mon goût. Il manque l’indicateur de rapport engagé, qui pour moi est un plus notable. Le compte tour, fond blanc est sympa et me fait penser à celui d’un MV Agusta Brutal avec son départ en bas comme ça. Zone rouge à 11000… ça me rappelle le Speed Triple… mais ici le moteur bien rond est agréable à conduire.

« Vraiment pas violent ! »

Je m’attendais à des sensations encore plus enivrantes que la version 2006 que j’ai pu essayer l’année dernière. Je pensais tomber love de cette K7 après toutes les lectures que j’ai pu faire dessus… il n’en est rien. Quelle déception. Ce Z1000 K7 est devenue une routière plus qu’un Roadster à mon goût. Trop sage ! On peut ouvrir en grand, le couple présent n’a rien de bien violent et l’on reste sur sa faim surtout lorsqu’on pense que l’on est assis sur un 1000. Ca enroule, ça glisse, ça pousse fort, très fort même… mais ça retombe en haut passé les 9000tr/mn… j’ai eu des sensations proches d’un Speed3 quelque part, c’est quelque part presque un Speed3 plus sage…

A côté de ce moteur un peu fade, la partie cycle est vraiment terrible. La moto ne bouge pas, les suspensions font bien leurs travail et la monte de pneu d’origine à l’air de bien accrocher la route. Impossible de vous dire ce qu’il en est…

En revanche j’ai particulièrement apprécié la sonorité toujours aussi rauque lorsqu’on est à son bord. Et un peu aigue à côté. Etonnant. Sans doute la boîte à air qui fait son effet et les pots qui changent de sonorité dès qu’elle chauffe un peu. La position de conduite n’est ni trop en avant, ni trop jambe repliée malgré mes 183cm. La tête de fourche assez compact mais relativement haute finalement permet de rouler peinard jusqu’à 170… au-delà, on commence à jouer avec le vent et ça devient désagréable… pas de besoin particulier à baisser un rapport… il faut être en milieu de régime pour profiter pleinement de cette Z1000K7 à la différence du GSR où l’on doit obligatoirement être dans les tours pour s’amuser.

Je la comparerais volontiers à une routière déguisée en roadster. Trop aseptisée à mes yeux dans cette nouvelle version, je reste sur un bon souvenir du K6 qui m’avait réellement offert de bonne sensation d’accélération franche et vigoureuse. Peut être qu’en full les choses seraient inversée, en attendant, la lois Française demande à ce que les motos soient en 106cv et dans ce cas là, mieux vaut opter pour une Z1000K6 bien plus démonstrative et sportive dans l’âme…

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *