Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Kawasaki ZZR 1400 : la même en (rudement) mieux !

Site officiel de David Jazt

Kawasaki ZZR 1400 : la même en (rudement) mieux !

ZZR 1400

ZZR 1400 Kawa pour les intimes, la marque Japonaise n’est pas la dernière du lot puisque c’est elle qui vend le plus de moto depuis des années avec son Kawasaki Z750 qui, avouons le se fait gratter le chignon par les Z8 et autre Suzuki GSR 750… néanmoins, Kawasaki marque un pied d’avance face à ses concurrents car niveau occasion, on en trouve à tous les prix… aujourd’hui, essai du ZZR 1400 dans sa nouvelle version. Je me souviens encore de mon essai du ZZR 1400 2008 qui m’avait laissé sur ma faim et où ma passagère n’avait pas été à son aise… alors le ZZR 2013, vaut il le coup ? Bonne question…

ZZR 1400 2013 : présentation de la bête

Moto kawasaki Rennes

Toujours aussi imposante, le ZZR 1400 est une moto qui ne m’a jamais laissé indifférent. L’essai à l’époque ne m’avait pas convaincu car des problèmes d’injection gâchait un peu le plaisir de conduite au même lieu où le bridage n’était pas forcément le mieux réalisé face à l’Hayabusa… cette fois en 2013 les règles du jeu ont changé, les petites erreurs de jeunesse sont maintenant de l’histoire ancienne… l’équipement ici de rigueur met les choses au clair, vite, les clés !

Echappement akrapovic sur le ZZR 1400 KTRC et ABS sur le ZZR ABS sur le ZZR 14 1400cc de bonheur chez Kawasaki

En nouveauté sur cette version on retrouve la gestion du KTRC sur 3 niveaux permettant de gérer la motricité à la roue arrière. Entre mettre du foin ou du foin, au choix ! Nous avons également le choix sur la cartographie d’injection qui complète un peu les possibilités à l’usage. Même si ça semble compliqué comme ça, je trouve ces possibilités vraiment pratique… on peut ainsi se faire un paramétrage pour le duo, un autre pour la pluie, un autre en mode solo… le pied ! L’ABS aujourd’hui est de série, pour moi c’est la base, je ne reviendrais plus sur une moto qui n’en est pas équipé, uniquement par sécurité.

Vidéo de présentation du ZZR 1400 et de son Akra

N’hésite pas à mettre les basses sur ton système hi-fi 😉

Gestion KTRC et cartographie, info tableau de bord

gestion KTRC et cartographie d'injection ZZR 1400

Nous y sommes, aujourd’hui, il n’est plus nécessaire d’enlever ses mains du guidon pour avoir bon nombre d’information sur le tableau de bord : Trip A, Trip B, ODO, Conso temps réel et mixte, vitesse moyenne, pression de pneu et j’en passe… ultra complet… il va me manquer la gestion des suspension de manière électronique et les poignées chauffante tout comme l’emplacement du GPS sur le tableau de bord, pour une moto à vocation sport GT, c’est dommage…

poignée droite du ZZR 1400

Sur la droite, rien de particulier. Tout est standard si je puis dire. Et tant mieux, c’est simple, efficace, parfait… à l’usage je dirais que je regrette que les clignotants ne s’arrêtent pas tout seul comme sur un BMW… l’embrayage lui est onctueux, la boîte de vitesse est dure mais se verrouille bien… on se sent à la maison. Le frein arrière lui ralenti la moto seulement, dommage qu’il ne soit pas couplé au frein avant à répartition 30/70. Du coup, nous avons une moto typée à l’ancienne mais chichement équipée qui met en confiance et ainsi à la tranquillité d’esprit !

ZZR 1400 : vie à bord en mode solo

Kawasaki Moto Shop 35

Parfaite, la position de conduite est parfaite. Ni trop sur l’avant, ni pas assez, les jambes pas trop repliées, les mains tombent bien sur les poignées et on ne casse pas le dos ou les poignets, franchement à bord c’est top ! Pour être tatillon, je dirais l’avoir trouvé un poil haute u niveau de la selle, j’aurais préféré l’avoir un poil plus basse et la béquille n’est pas simple à déployer… encore une fois je chipote !

Mise en route du ZZR 1400 2013

Akrapovic ZZR 1400 2013

Je démarre la moto le temps d’enfiler les gants. Le son est alors super présent, envoutant, propre, profond et rauque à souhait. “Elle va me plaire”… ce ZZR était chicané, je n’ose imaginer sans… ça doit simplement être magique à défaut de ce qu’essaie de me faire sous entendre le vendeur aussi sympathique qu’il soit 😉

ZZR 14 2013 à Rennes

Je pars sur un filet de gaz, le compte tour ne monte quasiment pas. La moto ne vibre absolument pas, seuls les rétroviseurs se montrent assez pénibles à régler, il m’aura quasiment fallu tout mon essai pour réussir à les caler à peu près afin de voir mes coudes, dommage !

ZZR 1400 : les sensations moteur

ZZR 1400 Moto Shop 35 (Rennes)

La moto se conduit avec aisance. C’est un véritable jouet, je la trouve d’une légèreté incroyable. Je suis bien dessus, mes fesses tapotent un peu la selle sous le revêtement pourri de la route mais rien de repoussant. Entre sportive et confort d’une GT… incroyable cette moto.

motoshop 35 : kawasaki Rennes

En arrivant au premier feu rouge, je remonte la file d’auto sans problème. VERT ! poignée en coin, je décolle du feu comme un guépard sous une sonorité de dingue, c’est jouissif ! Inutile de rouler comme un mulet (d’autant plus que la moto n’avait même pas 30km) ce ZZR se conduit comme j’aime à savoir sur le couple et dieu sait qu’elle en donne ! Niveau freinage comme je le disais l’arrière ne sert à rien ou du moins pas à grand chose. L’avant offre un mordant un peu trop franco et n’est pas assez progressif, mais rien de dramatique…

Points faibles contre points forts du ZZR 1400 de 2013

tableau de bord du ZZR 1400

Dans les points faibles, je dirais que le tableau de bord est un peu fouillis, il n’est pas simple de lire le rapport engagé ou de savoir combien de borne on peut encore faire… en effet, les Trip et infos ne se présentent que dans un sens de défilement et pas dans l’autre… la béquille n’est pas simple à déployer et l’inclinaison n’est pas très forte. L’absence de poignées chauffantes pour ce type de moto et le manque de rangement que Kawasaki aurait pu proposer dans le tableau de bord…

feux arrière du ZZR 1400

Autre point faible, mais cela n’engage que moi : le feu arrière que je trouve vraiment moyen et qui offre un manque de visibilité. J’aurais préféré une coque arrière transparente…

optique avant du ZZR 1400

En revanche, j’aime encore plus l’avant que l’ancienne version. Je la trouve vraiment très réussite. La bulle haute, ici présente avec le Kit Performance de série, protège correctement son pilote sans pour autant être proche d’un pare-brise comme sur mon K13GT. Onctueuse, facile, précise, agréable… voici les impressions que j’ai lorsque je descends de cette GTR en version sport ! Equipée en S20 de chez Bridgestone, je trouve que ces pneus lui vont à ravir, en revanche je serais curieux de savoir combien de bornes on peut espérer faire avec sur ce genre de moto 😉

Conclusion de cet essai du ZZR 1400

ZZR 1400

Cette moto me plais beaucoup. Elle offre un bon compromis poids / puissance / position de conduite. Je lui trouve des qualités que je n’ai plus sur mon BMW toute aussi attachante soit elle. Difficile de comparer deux motos totalement différentes néanmoins, je trouve ce ZZR totalement en accord avec ce que j’aimerais si je devais changer de moto et complémentaire par rapport à un Hayabusa car dotée d’énormément d’aide à la conduite chose qu’on ne trouve pas chez Suzuki.

Quitter mon BMW K13GT ? Déjà me direz-vous ? Bien oui, le K13GT est une excellente moto à tout point de vue… mais sur ce ZZR 1400 en plus de son aspect routier, on s’amuse, on retrouve la banane et on quitte le côté “utilitaire” de la moto pour retrouver un peu de passion… alors ce ZZR dans mon garage ? Oui, pourquoi pas… un grand OUI même… même si pour le moment je ne me suis ni penché sur la mise en place d’un top case, ni sur l’idée de rouler au quotidien avec ce genre de moto à savoir un ZZR 1400 dans sa couleur kéké Noire griffe verte que je ne trouve pas moins pire que l’autre couleur bleue roi… attendons de voir les coloris 2014…

Galerie photo du ZZR 1400 2013 noire et verte

8 réponses

  1. JeanClaude35 dit :

    Un très bel essai visiblement pour une très belle moto.
    J’ai eu un grand plaisir a lire ce CR!
    Je retrouve la patte Jazt avec de superbes photos.
    Dommage vis a vis du reflet sur le lcd qui visiblement a une animation au démarrage de la moto et qui semble regrouper pas mal d’info.

    Il me semble te l’avoir dit, mais au risque de me répéter, je te verais bien sur ce type de moto. Une sorte de retour au source en quelque sorte.

  2. […] ← Kawasaki ZZR 1400 : la même en (rudement) mieux ! […]

  3. […] David Jazt (très prochainement en vente ! et oui…). Je n’aurais jamais du essayer le Kawasaki ZZR 1400 2013… j’aime beaucoup mon K13GT, là n’est pas le problème mais je voudrais une […]

  4. Bertrand dit :

    David, avant de passer du K13GT au ZZR14, tu ne peux pas te passer d’essayer le nouveau FJR 1300 …… en voila une GT sportive qu’elle est bien …. Même si tu n’est pas trop Yamaha ….. en tant que “journaliste essayeur” …. c’est presque un Devoir ! 😉
    A +++
    bertrand (fan de FJR) 😉

    • David dit :

      Le FJR ? une GT Sportive ? un peu de sérieux Bertrand voyons 😉 En revanche, je n’ai rien contre Yamaha, au contraire… mais je n’ai pas d’affinité avec leurs moto même si je trouve que leurs politique est plutôt réactive et qu’ils offrent de bonnes motos… bien mieux niveau réactivité que Suzuki par exemple… je veux bien essayer un FJR, faudrait qu’on y aille ensemble car ils sont assez frileux pour faire des essai moto je trouve… pour faire genre “pote” ils sont forts mais après derrière, y’a plus rien 🙁

  5. […] le FJR ce soit un problème déplacé d’une marque à l’autre contrairement à un ZZR 1400 qui lui pourrait contrer ce manque cruel de puissance lorsque je roule en duo même si ce […]

  6. […] l’envie de changement alors que je roule sur la moto la plus puissante au monde le ZZR 1400 2013… comme quoi, les superlatifs ne font pas […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *