Suzuki DL 1000 Vstrom : n’a de Strom que le nom !

VStorm : Suzuki LavalSuzuki, en voilà une marque qui me touche. Elle me touche car j’ai roulé sur quelques modèles dont certains plutôt emblématiques. Quand on parle de Suzuki on pense forcément au Bandit (GSF) mais aussi à l’Hayabusa et autres GSXR bleue et blanche que tout le monde connaît. Suzuki n’est pas la marque la plus moderne de nos jours sur les routes Françaises et c’est avec un pincement au coeur que nous sommes allés saluer Drym’s moto à Rennes qui ferme ses portes le 26 avril 2014, 33 ans d’histoire qui se terminent… Dominique, Bertrand et toute l’équipe… on pense fort à vous…

Suzuki présent le VStrom 1000

DL 1000

Le DL 1000 est une  moto de type Trail, un peu comme le propose BMW avec le R1200GS de chez BMW ou Versys 1000 chez Kawasaki. Le VStrom ou DL 1000 arrive un peu une fois que la messe est dite partout, mais mieux vaut tard que jamais.

Nouvelle moto chez Suzuki : un trail

logo Suzuki

Suzuki refait d’une pierre deux coups en sortant cette nouvelle moto. Déjà en proposant une mise à jour du 650 Vstrom avec l’apparition du 1000cc mais également en s’appuyant sur le moteur du SV 1000 en l’ajustant un peu. Certaines rumeurs annonce la sortie d’un SV 1000 avec ce nouveau moteur, j’espère qu’ils lui offriront un peu plus de couple et de pêche néanmoins 😉

Essai en vidéo du Vstrom DL 1000 Suzuki par David Jazt

Moto balade urbaine mais pas seulement…

1000 Vstorm : DL Suzuki

Cette nouvelle moto chez Suzuki n’est pas forcément le modèle vers lequel je m’orienterais instinctivement. En effet, je préfère les moteurs un peu plus caractériel et je m’orienterais d’avantage vers un Multistrada par exemple. Il n’en reste pas moins que cette moto à la vocation de combler un manque dans la gamme…

Moteur et prise en main du STorm 1000 Suzuki

nouvelle moto suzuki 2014 : DL 1000

Le moteur est démarré pendant que je m’équipe. La moto ronronne comme un chat avec un son particulier que je ne déteste pas même s’il est encore un peu timide pour moi. J’enfourche la belle et l’imposant réservoir / tableau de bord m’arrive aux épaules, c’est une impression, faut juste s’habituer. Je ne suis pas mal à l’aise à bord, juste les reposes pieds qui me cognent dans les mollets / tibias qui me font chi***. C’est plutôt mal foutu. Les jambes en revanche ne sont pas trop mal placées une fois les pieds en place sur les reposes pieds en roulant… il n’y a que le saut de vent qui ne sert à rien. Impossible de rouler visière ouverte… chiant !

vie à bord du DL 1000

Premières impressions plutôt moyennes : les rétroviseurs sont vraiment pénibles et pas assez larges, dommage car ils partent d’une bonne intention. Ensuite je trouve le moteur mou… “un bon promène man man” et encore, mieux vaut éviter d’être chargé au risque de se retrouver comme un con au cul d’un camion à ne pas réussir à doubler en côte…

Un excellent promène maman, tant qu’on n’est pas chargé !

J’ai trouvé que les suspensions étaient un poil molles aussi et donnent des impressions de dribble assez désagréables. Peut être une question de réglage.

1000cc chez Suzuki

Le DL 1000 en offre pour sa vocation. Une moto urbaine, plutôt “pratique” qui ne séduit pas sur le côté “passion”. Son prix est assez élevé je trouve, et mettre en avant l’argument “ABS” me fait sourire… ça me rapelle une période où les constructeurs de voiture annonçaient “avec autoradio CD”… ici l’ABS de nos jours me semble faire parti d’une moto de série sans avoir à le vendre comme un argument de choc. Ok, l’anti dribble est une première… je ne suis pas certain qu’il y en ait besoin sur ce genre de moto, surtout avec un couple / puissance un peu “limite” sur ce DL… j’aurais préféré un GPS de série par exemple, plus à même d’être dans la vocation, ou les poignées chauffantes, voire même un tableau de bord en LCD couleur pour rendre plus agréable la lisibilité… les LED offrent déjà un bond en avant… mais bon 😉

Tableau de bord du DL 1000 Suzuki

tableau de bord du DL 1000 Suzuki

Toujours pas de commande au guidon malgré un tableau de bord plutôt complet. L’ensemble fait encore un peu cheap incrusté au milieu d’un assemblage un peu moyen.

vie à bord du DL 1000 Suzuki : VStorm

On retrouve la touche “Suzuki” qui rappellera à son propriétaire l’argument principal de son acte d’achat.  Cependant, les informations sont plutôt complètes et ce compte tour à aiguille sur fond noir me plait bien 🙂 Cette prise allume-cigare est un bon point je trouve…

Conclusion essai moto et avis DL 1000 Vstrom Suzuki

Le DL 1000 est une moto qui offre pas mal d’argument sur son aspect pratique. Il est possible de s’acheter une moto agréable au quotidien qui ne soit ni un foudre de guerre ni un traine savate. C’est une moto pratique et économique (moins de 5L/100) qui ravira tous les motards qui veulent une moto “simple” et passe-partout. Avec un grand top case, elle sera la complice d’un quotidien sans problème et fiable…

Seul son prix reste un peu dissuasif à mon sens puisque proposée à plus de 12500 euros (ABS, cartographie, anti-drible de série…). Même si la qualité d’ensemble reste très correcte face à d’autres, c’est sur. 4000 euros de moins d’un R1200GS (la référence dans le segment), à voir si l’investissement supplémentaire vaut le coup réellement… seul à la revente où l’on peut regretter de ne pas avoir investi un peu plus au départ peut être…

8 réponses sur “Suzuki DL 1000 Vstrom : n’a de Strom que le nom !”

  1. Un bi cylindre doit être bien rodé (8000kms) au moins pour pouvoir le juger. C’est mon second vstrom1000 abs en deux ans. Rien a reprocher sur cette machine. Moteur agréable et puissant même chargé a bloc. Train avant precis. Suspensions et confort au top après reglage adéquat. Consommation de rêve en ballade. Vraiment machine bien pensée par les concepteurs. C’est ma 102emme moto. Oui, 102 a 60ans donc je peux parler de cela après avoir eu toutes ces becanes de toute sorte. On ne juge pas une moto sur peu de km. On se la met en main et on en parle. Un regal.

  2. Après avoir rouler sur beaucoup de machines très puissantes je possède une dl 1000 cette machine m’a surpris par sa maniabilité son freinage super puissant sa consommation moins de 5 litres et sans se traîner le cul une bien bonne moto les points négatif je dirais une selle un peu dure et une transmission par chaîne
    le top serais de revoir la transmission et une bulle un peut plus performante et pour finir une trentaine de chevaux .
    Cette moto serais alors un vrai régal

  3. Encore un compte rendu d’essai sans avoir mis le cul sur la moto???
    Si tu l’avais essayée tu ne dirais pas tableau de bord sans commande au guidon, car les commandes sont bien au guidon côté gauche.

  4. se retrouver derrière un camion sans pouvoir le dobler avec cette moto … ?

    non, mais tu n’as pas gardé la main droite serrée sur la poignée de freins lors de ton essais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *