7 raisons d’acheter une Speed Triple RS

Le Speed Triple RS partage mon quotidien aujourd’hui sur Marseille et ses alentours. De la même manière que j’ai pu faire pour le XADV à l’époque ou je roulais avec, je vais vous donner 7 raisons d’acheter un Speed Triple RS… évidemment, il faudra s’attendre à un contre article avec 7 raisons pour ne pas acheter le Speed Triple RS, vous vous en doutez… commençons par le positif !

Speed Triple RS : la moto coup de coeur de David Jazt pour 2018

Speed Triple 2018 de David Jazt
Speed Triple 2018 de David Jazt

Evidemment, je suis motard et je roule tous les jours ou presque à bord du Speed. Il m’est facile de trouver 7 raisons qui vont vous donner envie d’acheter le dernier Speed Triple. Ces 7 raisons m’appartiennent, libre à vous d’avoir d’autres arguments ou de ne pas être d’accord avec moi… laissez un commentaire sous l’article si le coeur vous en dit.

Argument 1 – Rouler sur une moto différente

Nouvelle moto de David Jazt : Triumph Speed Triple 1050 RS
Nouvelle moto de David Jazt : Triumph Speed Triple 1050 RS

Le speed Triple n’est pas une moto que l’on croise tous les jours. Evidemment l’on voit d’ancien modèles rouler sur nos routes, mais le Speed Triple RS 2018 est une moto que l’on croise peu et ça en donne un premier argument à mes yeux. Avoir une moto qui n’est pas celle de monsieur tout le monde est un argument de choix.

Argument 2 – Le trois-cylindres et sa philosophie Anglaise

Acheter une moto neuve : quel pied !
Acheter une moto neuve : quel pied !

Rouler sur une moto qui offre du caractère en bas dans les tours et en haut dans les régimes ultimes donnent des frissons à son pilote. C’est la première fois que je roule avec un trois cylindres, c’est une sensation incroyable. Le couple arrive très bas dans les tours et l’allonge lui offre un comportement qui se rapproche vraiment du 1098 S de chez Ducati à l’époque, la violence en moins… si tu aimes les motos qui ont du caractère, le trois cylindres est un moteur que tu devrais absolument essayer… ça évite de cogner en bas dans les tours comme sur une BMW R1200RS et ça lui offre les ailes d’une S1000R ou presque…

Argument 3 – un tableau de bord hautement technologique

tableau de bord du Speed Triple RS
tableau de bord du Speed Triple RS

Un tableau bord comme jamais ! Il est magnifique, lisible, ultra complet… qui n’a jamais rêvé d’avoir un tableau de bord disposé comme il le souhaite avec les informations dans l’ordre souhaité, sur fond blanc ou fond noir … le Speed Triple RS te séduira à chaque instant que tu guettera le tableau de bord…

Argument 4 – Une sonorité envoutante, même d’origine

David Jazt roule en Triumph Speed Triple RS
David Jazt roule en Triumph Speed Triple RS

Le Speed Triple RS s’offre des échappement Arrow d’origine. Si mon rêve sera de pouvoir les déchicaner, il faut bien admettre que d’origine ils offrent une sonorité envoutante, bien suffisante pour se faire plaisir. Ma moto est en plus décatalysée, mais je ne constate aucun changement notable entre le avant et le après… un son légèrement plus rauque à l’accélération peut être, rien qui justifie la dépense en tout cas… ou alors négociez-le à la signature comme moi.

Argument 5 – la position de conduite idéale

Tiane sur le Speed Triple RS
Tiane sur le Speed Triple RS

La position de conduite n’est ni trop droite, ni trop sur l’avant. Juste ce qu’il faut pour avoir envie d’attaquer chaque courbe mais également pour rester sage quand il le faut. Sonorité, moteur puissant et coupleux, position de conduite au top… difficile de faire mieux en matière de plaisir !

Argument 6 – Le budget d’achat

Virage à moto en Speed Triple RS
Virage à moto en Speed Triple RS

Si l’on compare le Speed Triple RS toutes options comme la mienne, elle se trouve être dans la groupe du bas en matière de budget. Certes, il faudra sortir près de 15500€ pour se l’offrir mais nous sommes largement en dessous d’un S1000R, si je peux me permettre la comparaison.

Akrapovic de série sur le S1000R BMW 2017
Akrapovic de série sur le S1000R BMW 2017

Si à la base je voulais un Tuono V4 ou un MT10SP, j’avoue que le S1000R n’était pas loin non plus au final… le budget à joué dans la balance même si sur l’ensemble des points cités ci-dessus, la gagnante à chaque fois était le Speed RS suivi de près par le S1000R…

Argument 7 – Un plaisir sans fin à son guidon

Speed Triple RS : simple, efficace, sensationnelle !
Speed Triple RS : simple, efficace, sensationnelle !

Rares sont les motos qui m’ont procurées autant de plaisir à son guidon. Le Speed fait parti de cette poignée de moto qui offre la banane dès que l’on démarre la belle dans le garage. Loin d’être capricieuse, fiable, performante, confortable, rien à dire sur la finition… le Speed Triple RS est réellement une moto coup de coeur à mes yeux, et la dernière en date qui m’a offert le même sentiment de bonheur était une Ducati…

Ducati noire Streetfighter 1098 S de David Jazt
Ducati noire Streetfighter 1098 S de David Jazt
BMW K1300GT et Ducati 1098 S Streetfighter de David Jazt
BMW K1300GT et Ducati 1098 S Streetfighter de David Jazt

Ce n’est pas pour rien que j’ai eu deux Ducati Streetfighter 1098 S dans mon garage successivement… J’éprouve le même sentiment quand je regarde le Speed Triple RS… merci Triumph d’avoir eu l’idée de créer une si belle évolution d’une moto qui pour moi ne me convenait pas à la base… Aujourd’hui, je suis un motard heureux avec le Speed RS… reste qu’elle offre des points noirs pénibles au quotidien, mais ça, c’est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *