BMW R1200R ou R1200RS : le choix de David Jazt

BMW et ses motos mobilisent pas mal les pages de Jazt.com en ce moment et l’on pourrait croire que le site devient le blog de Boxer Passion Rennes, la concession moto BMW de la capitale Bretonne, mais pas du tout. Après avoir essayé le R1200GS, le R1200RT et les deux frangines du R1200R et R1200RS, un choix doit se faire pour départager les deux dernières. Aujourd’hui si je devais changer de moto, vers quelle moto aller pour un budget équivalent ? R ou RS ? Bonne question…

BMW R 1200 R et BMW R 1200 RS : les deux soeurs de sang

L’une plutôt typée Roadster, l’autre plutôt orientée Sport-Gt, chacune ont leurs qualités et leurs défauts. Tableau de bord commun, options communes, équipement quasi-identique… le look change entre les deux tout comme la position de conduite mais aussi l’esprit à bord de la moto.

R1200R : le Roadster Allemand haut de gamme

BMW R1200R à Rennes
BMW R1200R à Rennes

Alors que mon ami Jean-Claude à une impression d’être sur un gros Bandit 1250 en voyant cette R 1200 R, moi j’aurais plutôt tendance à dire que je suis sur un R1200RT tout nu. Tout nu car dépourvu de son habillage, de ses protections mais ayant l’essentiel : son moteur et la sécurité (ABS sur l’angle, DTC, feu LED de jour…).

Essai du R1200R en vidéo par David Jazt

Premier essai de nuit du R1200R à Rennes.

Second essai du R1200R à Rennes et cette fois de jour.

R1200RS : le Roadster Allemand haut de gamme avec une casquette

R12RS BMW Rennes
R12RS BMW Rennes

Ma première impression ira avec la sensation d’avoir un FZ1S entre les jambes quans je suis à bord de cette moto. J’avoue ne pas avoir aimé cette première impression de retomber 10 ans en arrière.

moto K1300S Bmw
moto K1300S Bmw

C’est complètement absurde car en fait, il s’agit davantage du K1300S en mode bicylindre qu’autre chose. Avec sa tête de fourche et sa bulle réglable sur deux niveaux, le R12RS est une moto proche du R12R mais habillée d’une casquette, pour la forme.

Essai du R1200RS en vidéo par David Jazt

Essai  du R1200RS à Rennes.

Comparatif entre le R1200R et R1200RS

Le moteur est aussi rageur sur l’une que sur l’autre, c’est déjà un excellent point car c’est l’argument qui me fait faire ce comparatif. L’une comme l’autre, j’aime son moteur et je le trouve particulièrement agréable en toutes situations. Il ne cogne pas en ville, il ne broute pas, il est assez linéaire tant qu’on ne le chatouille pas mais au dessus du régime moteur usuel au quotidien on ressent à bord une sorte de coup de fouet qui offre assez de sensation pour se faire plaisir entre deux virages voire même en pleine courbe pour les plus téméraires. C’est cette double personnalité que j’aime. Ce caractère offre une touche sportive au R12RT, une note agressive au R12GS et une approche vraiment dynamique du les R12R et R12RS puisque ces 4 motos ont le même moteur avec sans doute des étagements de boîte un peu différents.

L’objectif ici dans ce comparatif est de donner mon point de vue entre ces deux motos. Elles sont très proches l’une de l’autre sur les caractéristiques. Je n’ai pas la parole de dieu, et le mieux pour vous faire une idée est encore d’aller les essayer comme j’ai pu le faire.

Les points forts du R1200R

R12R vue de ¾ arrière droit
R12R vue de ¾ arrière droit

Le R12R est une moto que je n’avais pas spécialement remarquée jusqu’alors à la concession, je dois bien l’avouer.

R12R BMW acheté chez City Bike, motard de Chateaubourg
Ancienne R1200R de chez BMW

Je ne la trouvais pas spécialement attirante même car je n’aimais l’ancien modèle. C’est vrai qu’ici elle se “Japonise”, néanmoins je lui trouve des points attachants sur son look à commencer par son cadre apparent, son moteur large qui dépasse de la moto, son guidon typé roadster et son pot “Sport” pas si vilain au dessus d’un monobras arrière toujours aussi beau chez BMW moto.

Son comportement routier est sain, agréable et aux deux facettes que je trouve géniale. Il est tout à fait possible de rouler “pépère” avec et de la chatouiller un peu sans arriver à se faire peur pour mon niveau de pilotage digne d’un poireau de printemps. Son moteur et comportement routier me séduisent vraiment.

R1200R avec Top Case
R1200R avec Top Case

Il est possible de l’équiper d’un top case et de valise ce qui lui casse un peu la ligne, mais c’est une concession à faire qui mérite le coup car de toute manière on ne s’en rend compte que lorsque l’on n’est pas dessus.

BMW R 1200 R Top case et valise
BMW R 1200 R Top case et valise

Nous pouvons même l’équiper de valise. C’est rudement pratique mais ça casse le côté Roadster et c’est là qu’on se dit qu’on pourrait choisir la frangine dédiée davantage à l’aspect routier avec son côté Sport GT.

Les points forts du R1200RS

R12RS chez BMW Rennes moto
R12RS chez BMW Rennes moto

Ici c’est pareil, cette moto je ne l’avais pas spécialement remarquée, au contraire, je la boudais avant de m’y intéresser. Pour moi ce moteur n’avait pour vocation d’exister que sur le GS et le RT. C’est bien dommage de ne pas l’avoir découverte plus tôt car ce R1200RS mérite lui aussi à ce qu’on s’y attarde. Au niveau du look, on aime ou pas. J’avoue avoir du mal avec les feu de la tête de fourche, et le feu diurne en forme de tige ne lui rend pas service sur l’aspect séduction.

S1000RR Rennes chez Boxer Passion
S1000RR Rennes chez Boxer Passion

Sa tête de fourche (qui me fait penser au S1000RR, la sportive de la famille) lui apporte du confort pour qui souhaite rouler dans différentes situations mais ne vous faites pas d’illusion, sous la flotte RS ou R, ce sera la même… les pieds seront trempés et le haut du corps bien qu’un peu plus protégé sur le RS ne sera pas pour autant épargné.

Son comportement routier est sain lui aussi, et les sensations moteur un peu trop lissées pour le coup. Le silencieux qui équipe le R12RS ne lui rend pas service car le son est complètement feutré par rapport au R12R bien plus expressif à ce niveau là.

R12RS toute équipée de bagagerie
R12RS toute équipée de bagagerie

Nous pouvons l’équiper d’un Top Case et de valises, je trouve que ça la dénature pas autant que le Roadster, la tête de fourche aide. Du moins, ça rend ce R1200RS plus homogène.

R1200RS BMW avec valises
R1200RS BMW avec valises

Les valises peuvent suffirent également suivant les situations. Le top case offre l’avantage d’offrir un appui pour le passager et plus d’espace de rangement. A moto, l’espace de rangement quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer !

R1200R pour son côté rageur et le R1200RS pour son côté autoroutier

BMW R 1200 R 2015 : Style, noire avec fourche or
BMW R 1200 R 2015 : Style, noire avec fourche or

Voici mon verdict concernant mon choix. Il s’orientera vers le R1200R pour son côté roadster dépouillé et le côté rebel alors que tout l’équipement est à bord allant du régulateur de vitesse aux poignées chauffantes. Equipée du ShifterPro, de l’ordinateur pro, de l’ESA Dynamic, l’expérience de conduite met en avant son moteur que j’aime vraiment et qui en fait une moto vraiment attachante.

Le R1200RS n’en reste pas moins une excellente moto qui de part sa position de conduite offre encore plus le côté autoroutier à la belle Allemande. Néanmoins, le son trop feutré de son échappement et les sensations à bord trop lissées cause de la bulle gâche un peu le paysage.

Et le R1200RT dans l’affaire ?

moto BMW R1200RT
moto BMW R1200RT

Quitte à prendre une moto destinée à rouler longtemps, j’opterais plutôt pour un R1200RT plutôt qu’un R1200RS. Le R1200RT offre une véritable protection contre les intempéries avec sa bulle électrique. D’autre part, elle est équipée de série de valise qui peuvent se verrouiller automatiquement avec la moto depuis la clé, le bon point. L’option autoradio bluetooth que l’on peut relier au téléphone et au Q3 me plait vraiment bien aussi. Le tableau de bord en couleur, le duo où madame sera aux petits oignon avec sa selle chauffante indépendante… Routière dans l’âme, le R12RT est une excellente machine sur laquelle j’ai pris énormément de plaisir lors de mes différents essais…

Conclusion et choix entre les R12RT, R12RS et R12R ?

Toutes les 3 ont leurs avantages et leurs inconvénients. A budget également il est possible de s’offrir un R12RS et R12R neuf pour un R12RT d’occasion avec moins de 2000km et toutes options. Nous frisons tout de même les 20000 euros quelque soit le choix retenu, autant ne pas se tromper et viser celle qui correspond le mieux à ses propres attentes.

Classement Jazt.com

  1. R1200RT
  2. R1200R
  3. R1200RS

1er choix : R1200RT : Excellente moto au moteur qui mérite vraiment l’essai. Un bicylindre qui en offre pour son pilote.  A voir en duo ce que ça donne, mais ça doit le faire. Equipée d’un Top Case en 55Litres et en option, le R12RT est la moto idéale pour partir en week-end voire même en semaine moto mais aussi pour se rendre au bureau même quand il pleut. C’est sans doute un des meilleurs essai moto que j’ai pu faire en matière de moto routière. J’ai le coup de coeur aussi fort qu’avec mon K1300GT… c’est peu dire 😉

2nd choix : R1200R : Cette moto est une véritable surprise sur tous les plans. Un gros roadster qui marche bien et offre de belles sensations à son guidon. Le fait qu’elle n’ai aucune protection incite à rouler plus cool. Son moteur démonstratif, ses technologies, son ShifterPro etc. en fond une machine à plaisir incroyable. Cette machine que l’on peut équipée sans problème d’un top case de 47 litres et de valises permettra de partir en week-end elle aussi, mais un peu moins loin que le RT je pense… peut être le bon compromis ? Le seul hic, c’est son budget toutes options en neuf (on en trouve pas d’occasion) qui frise celui de la RT au final, autant bien réfléchir à la polyvalence pour le coup à moins de saisir une occasion en or…

3eme choix : R1200RS : Une belle surprise aussi qui m’a été présentée comme le compromis idéal entre le R12R et le RT, et c’est tout à fait vrai ! Pour autant ses rétroviseurs trop petits et trop large sur son écartement, son échappement trop sage et sa bulle qui ne protège pas grand chose, sans parler de sa position qui risque de me fatiguer l’épaule à force ne sont pas à son avantage. J’en ferais bien ma partenaire au quotidien pour autant même si je n’ai pas eu le coup de foudre aussi fort que pour la petite soeur R12R. Peut être un poil trop “utilitaire” pour le coup, même si dans la forme et dans le fond, je n’ai pas grand chose à lui reprocher… j’en ferais bien ma prochaine moto pour autant car une est dispo chez mon concessionnaire avec peu de kilomètres et full option jusqu’à l’alarme et le Keyless ride…

10 réponses sur “BMW R1200R ou R1200RS : le choix de David Jazt”

  1. Si je pousse la réflexion un peu plus loin que mon premier commentaire, je dirais que tu as bien résumé les avantages entre une R1200R une R1200RS et une R1200RT.

    Pour comparer ce qui est comparable et suite à une remarque de Laurent m’a fait, il conviendrait de faire un essai sur le Triumph Trophy afin de le comparer avec le RT.
    Je ne n’irais pas vers le RT dans mon usage car je ne fais pas assez de route qui est pour moi son terrain de jeu et du coup faut-il essayé le Trophy – non pas encore.

    Je n’aurais acheté en aucun cas l’ancien R1200R car phare rond moto noire = un gros bandit 1250 en visuel alors que je suis sorti du 650N en noir.
    Le nouveau en revanche est typé plus jeune et en blanc avec le cadre rouge apparent il est (à mon gout plutôt joli) mais si on veut le passer en mode GT les valises ne s’intègrent pas superbement.

    Après entre la R1200R et le R1200RS mon cœur irait vers le RS.
    Je disais à David que c’était un bon compromis et je le pense mais quand je dis compromis c’est plutôt dans le bon sens (polyvalent) car il est à mes yeux assez réussi esthétiquement avec une protection correcte sur le haut même si la bulle est trop basse et à mon avis mérite d’être changée. Le tableau de bord est complet et pas mal fait (comme le R1200R).
    La RS est plus à l’aise en ville que le RT mais moins que le R (normal). Maintenant si on souhaite envisager de prendre la route je pense que c’est tout à fait réalisable avec des valises et le top case, le tout assez bien intégré (moins qu’un RT mais mieux que le R) et le duo aussi même si on n’atteint pas le confort du RT mais probablement à jeux égal avec le R.

    Maintenant je reste sur mon premier avis pour pouvoir comparer correctement le RS et le R il convient de réessayé le RS et d’essayé le R (quand je me rappelle de la tête qu’a fait David en descendant après son premier essai – surpris et heureux) mais pour moi la messe sonne même si elle n’est pas encore dite ;o)

    Du coup je ne compare pas le RT qui ne correspond pas à mon usage et ne le placerais du coup pas correctement au vu de son usage que je vois autoroutier / routier et sans problème pour le duo et envisager des Week-Ends à deux.

    Ainsi je dirais avec les infos que j’ai en tête :
    Une préférence pour le R1200RS en premier et le new R1200R en second qui aurais pu être l’achat post bandit (à l’époque si il avait existé) .

    Je renouvelle ma demande de parrainage pour une BMW pour ceux qui le veulent bien. C’est bientôt noël et j’ai encore quelques lignes de disponibles pour la liste :oD

  2. Le père Noël touché par la crise mondiale n’offre plus que les porte – clés et les mugs, à toi d’acquérir ce qui va avec 😉
    Pour le concept je suis pour la RS déjà séduite par la R à la base. Mais je reste totalement d’accord avec le fait qu’à chacun son mode de conduite et la moto qui va avec.

  3. ah d’accord avec vous mais mon dieu qu’elle est laide la rt pour ma part j’ai commandé la R 1200 rs

    en 79 je roulais avec une 100rs que j’ai gardé 14 ans

    les gouts et les couleurs ??

  4. Bonjour,
    Bertrand (je viens de vendre ma meule typée sport et cherche à m’orienter vers une moto plus confort mais pas encombrante)..

    Est il possible d’avoir plus d’infos sur la position de conduite concernant la RS et la R: la position sur la RS est proche de celle d’une sportive? on est vraiment plus en avant par rapport à la R?
    Je m’explique: j’ai pu essayer la R, et j’ai craqué sur le comportement moteur et la position de conduite, mais pour faire un long séjour, sans non plus trop alourdir la moto pour une utilisation quotidienne (exit RT) je pensais donc à la RS (mais si c’est pour ne pas être confortablement assis, je préférerai négliger la protection et rester orienté sur le R..

    Merci pour vos lumières..

    1. Salut Bertrand,
      Tu roulais sur quoi jusqu’alors ?
      La RS n’est absolument pas typée sportive. Ce n’est pas parce que la presse parle d’une position plus sur l’avant que l’on arrive à une Sport-GT pour autant. Elle me fait penser à un FZ1S moi cette R12RS mais rien à voir avec un K13S par exemple ou même un VFR. Le mieux serait que tu essayes les deux. A vrai dire, le R12R est parfait pour beaucoup de configuration. Je connais un couple de motard qui partent de St Brieuc pour aller rouler dans les Vosges avec… qu’on ne vienne pas me dire que le R12R ne peut pas être l’idéale pour le voyage 😉

      1. Bonjour David, merci pour ta réponse..

        Je roulais euh ben pas en BM.. mais en Ducati Monster.. Apres avoir eu une Kawa 1400 GTR Hyper lourde et encombrante à mon gout que je n’ai donc pas gardé longtemps.. (en plus des ballades, aller au boulot, j’aime aussi aller chercher ma baguette de pain en bécane lol)

        Je vais essayer la R1200R ce samedi, il faudrait que j’essaie aussi la RS, mais ça ferait un 3eme essais chez le concessionnaire..

        Oui je suis convaincu que la R1200R soit “ultrapolyvalente” , et elle me plait.. Tes amis qui sont allés dans les Vosges ne se sont pas trop plaint du manque de carénage donc.. Il ont peut être trouvé un saute vent assez grand j’imagine.

        Mais oui iol faudrait que j’essaie la RS, car je ne sais pas à quel point je suis plus en avant sur les bras..

      2. Ah oui j’avais dit que j’avais essayé la R, mais c’était la R Nine T car la R n’était pas dispo, donc je vais essayer la R quand même car on doit être plus prêt du guidon et plus droit donc que la RNineT

  5. Bonjour David,

    J’ai possédé une R1200R pendant 6 mois et j’ai parcouru 13 000km avec. Pas d’esa mais quasi toutes les autres importantes. Sur un coup de tête j’ai changé de moto pour un roadster sportif velu (indice, c’est un V4) et aujourdhui, roulant tous les jours de l’année, je commence a vouloir repartir sur quelque chose de plus sage, pratique, confortable… J’ai jeté mon dévolu sur la R1200RS et la Z1000sx 2017. La kawa est environ 3000€ moins cher avec en plus des valises sympas. Un avis sur les 2 ? Je cherche une position confortable, un moteur sympa, une moto polyvalente avec laquelle je puisse aller bosser toute l’année, partir en weekend et m’amuser un peu…

    Les echappements de la R et de la RS sont censés être identiques je ne me rappelle pas avoir entendu de difference ! Étrange !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *