Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

R1200GS BMW : la moto cross de route !

Site officiel de David Jazt

R1200GS BMW : la moto cross de route !

moto BMW R 12 GS

S’il y a bien une moto qui a évolué c’est la BMW R 1200 GS. Entre celle de 2009 et celle que j’ai essayé aujourd’hui, est passé un wagon d’évolution et pas des moindre. Lors de mon essai en 2013, le moteur m’avait convaincu. Justement, ce moteur se décline en différentes motos : R1200GS, R1200R, R1200RS mais aussi R1200RT… qu’en est-il de cette version R1200GS ?

Le trail urbain chez BMW moto

R1200GS modèle 2015

R1200GS modèle 2015

Le R1200GS reste dans la même lignée que ces petites soeurs des années précédentes. Dans la forme quelques changements notables, pour le reste le moteur reste identique à la version de 2013, lors de mon essai moto R1200GS qui m’avait vraiment bluffé.

Essai du R1200GS en vidéo par David Jazt

Essai moto R1200GS mais aussi comparatif entre le R1200RT et le R1200GS.

Moto R 1200 GS : un look à part !

moto BMW R 1200 GS

moto BMW R 1200 GS

Cette moto offre toujours un look qui lui est propre. Impossible de ne pas la reconnaître, il n’y a qu’elle pour être dessinée de la sorte. Le R1200GS existe depuis des années sur le marché de la moto et aujourd’hui on retrouve de nombreuses motos voulant s’approcher sur le même créneau en insitant d’avantage sur la sportivité alors que le R1200GS reste avant tout une moto “loisir” et orientée utilitaire pour le quotidien. On peut par exemple retrouver le Multistrada chez Ducati, le Turismo Véloce chez MV Agusta avec aussi le Honda Crosstourer…

Sensation de conduite au guidon du R1200GS

Au guidon du R1200GS

Au guidon du R1200GS

Une fois en place à son guidon, la moto offre une conduite paisible avec un moteur dynamique qui donne vraiment des sensations agréables. Le moteur est plutôt linéaire avec une belle poussée au cul en bas dans les tour malgré une sorte de “trou” sous la barre des 3500tr/mn. Le freinage est plutôt agréable et progressif. En fait, au table de la conduite, on ne peut pas lui reprocher grand chose à cette moto BMW.

Moto imposante et haute

moto BMW R 12 GS

moto BMW R 12 GS

Même si je mesure 183cm, je galère à grimper dessus. Elle est haute cette meule. Une fois en place, il faut prier pour qu’il n’y ait pas trop de feux rouges ou d’intersection car à chaque arrête c’est le stress d’une glissade du pied sur des gravier par exemple, pénible ! De plus, ce n’est pas un petit gabarit, elle en impose !

Tableau de bord du R1200GS

tableau de bord du R1200GS

tableau de bord du R1200GS

En 2015, je peux le dire : ce tableau de bord demande une mise à jour. Nous trouvons des tableaux de bord en couleur chez BMW sur quelques motos. Ici en mono chrome, on ne peut pas dire qu’il offre une super visibilité, il est un peu fouille et il faut trifouiller dedans pour trouver la bonne information. Impossible par exemple de trouver l’heure durant mon essai, c’est bête ! Pourquoi ne pas aller au bout des choses avec ce support GPS à 690 euros pièces ? Qui serait contre qu’on l’intègre directement dans le tableau de bord ? Rien d’impossible en soit et je pense que les futurs acquéreurs seraient bien capable d’ajouter un billet pour cette option plutôt ergonomique !

Nouveauté sur le R1200GS : le transpondeur

Pas de clé, vive le transpondeur

Pas de clé, vive le transpondeur

En voici une belle nouveauté : le transpondeur. Le transpondeur est un démarrage de la moto sans clé, c’est pratique. On laisse la clé dans sa poche et il suffit d’appuyer sur le bouton pour démarrer. Chez BMW, ils ne sont pas allés aussi loin que chez Harley Davidson où le même système permet de démarrer la moto même sans la clé.

bouton de démarrage de la moto R 1200 GS

bouton de démarrage de la moto R 1200 GS

Chez Harley il est possible de laisser la clé à la maison et de démarrer la moto quand même. Ici, chez BMW si nous n’avons pas physiquement la clé avec nous, c’est dans le cul lulu ! 🙂

Galerie photo R 1200 GS 2015

Conclusion de cet essai du R1200GS 2015

Le R1200GS est une excellente moto mais ce n’est pas ce genre de moto que je recherche. Ces atouts sont nombreux tout comme ses options mais au quotidien sa hauteur de selle va très vite poser problème et ce genre de détail je n’ai pas envie de faire de concession dessus. Ensuite le tableau de bord que je trouve vieillot et fouillis sur lequel je n’ai pas eu de véritable coup de coeur, la molette sur la poignée gauche où je cherche encore l’utilité… non pour le moment cette R1200GS ne me convient pas même si son moteur est top, la position de conduite est plutôt agréable et son confort à bord est sans défaut. Il en faut pour tous les goûts et pour moi ce moteur bicylindre que j’aime chez BMW ne sera pas pour moi sous sa forme R1200GS même si je peux tout à fait comprendre pourquoi elle se vend comme des petits pains… pour moi et mon usage, elle ne conviendra pas en ce moment…

 

Une réponse

  1. JeanClaude35 dit :

    Tiens comme c’est bizarre moi aussi j’ai essayé cette moto recemment.
    Je trouve effectivement que le compteur est un peu triste est-ce parceque on veux avoir une approche typée trail. Pour ma part je trouve cela un peu dommage et effectivement à revoir.
    Pour autant cette moto est vraiment un couteau suisse. A l’aise en ville elle gommait les dos d’ane et sur route les imprefections de la route. donc point positif.
    Le top case est evolutif en hauteur c’est une bonne idée. Je trouve ça pratique, mais est-ce vraiment utile je ne sais pas mais l’idée est là et je valide au moins pour sa. Après c’est carré en alu on vois là encore le coté trail baroudeur qui ressort on aime ou pas…
    La pédale de frein je la trouvais un peu basse il fallais là chercher bas: et là je dis pas agréable mais certainement corrigeable facilement.
    La position de conduite est droite mais après quelques minutes pasde soucis.
    Le défaut que trouverons je pense un grand nombre de personnes qui feront l’essai est la hauteur de selle. En discutant avec le vendeur il est possible de trouver un kit de rabaissement. On joue sur les suspensions et une selle basse (et non le kit de rabaissement n’est pas reservé aux femmes ˆ _ˆ ) . J’ai essayé à l’arret sur une autre GS et là on se sent mieux les pieds bien à plat (je mesure 1m76) par contre il me semble que c’est payant argh avec les différents packs sa commence a piquer.
    Le moteur est linéaire ainsi que le système de freinage (ça me surprend car ma street triple n’est progressive – mais j’adore et j’arrive a trouver le coté progressif) alors il est certaint que le moteur et le système de freinage n’a rien a voir avec ma moto que je trouve hyper expressive, pour autant super moteur.
    Pour le look c’est comme pour les valises en alu on aime ou pas et perso j’ai du mal.
    Ici la moto est en full led sauf erreur de ma part et j’irais bien faire un tour en nuité: ça me semble très bien.

    En résumé je trouve la moto plus polyvalente que la RT pour le tous les jours elle trouve sa place à la ville comme à la campagne voire un peu d’autoroute mais pas trop. Pour le look ben vous l’aurez compris je ne suis pas fan mais je comprends malgré tout pourquoi elle est bien vendu. Elle passe devant la RT qui ne correspond pas à mon utilité au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *