Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Corse moto : arrivée sur l’île de (toute) beauté

Depuis 2004, la passion motard & moto gros cube !

Corse moto : arrivée sur l’île de (toute) beauté

Hôtel Atrackjata à Aléria

Pour celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous avez pu voir avec quel plaisir j’ai mis la nuit pour arriver à destination sur Bastia. Plus sérieusement, le bateau n’a pas été une partie de plaisir, j’ai du dormir moins de 4h en cumulé sur l’ensemble de la traversée. La bateau vibre beaucoup ce qui m’a empêché de bien me reposer, pourtant cette première journée sur l’île est importante d’un point de vue pro, va falloir absolument que je me repose avant mon rendez-vous !

Bastia, ville d’arrivée… direction Aléria !

Aléria, au coeur de la Corse, à l'Est

Aléria, au coeur de la Corse, à l’Est

Alors mes pauvres enfants, ce billet ne va pas être d’une grande passion à lire car le fait d’arriver à Bastia à 7h du matin, autant dire que l’on pense à autre chose que de prendre des photos. Après la nuit épouvantable que je venais de passer à bord du Ferries, je n’avais qu’une envie : m’allonger de tout mon long, sur un matelas douillet et dans un calme absolu pour reprendre des forces. En effet, je suis sur l’Île de Beauté pour affaire et j’ai un rendez-vous à 14h30 où il faut que je sois en forme, vif, et précis dans mes propos. A 7h du matin par une température positive de 5°c à l’arrêt, sachant qu’il y a plus de 1h15 de route, j’ai pas cherché à savoir si la Corse était belle ou non, j’ai tracé ma route jusqu’à mon point de chute !

Ligne droite à ne plus en finir, vive la Corse !

Ligne droite en Corse

Ligne droite en Corse

Je dois être le seul motard en Corse à n’avoir fait que de la ligne droite durant toute une journée. On récapitule et on se marre, car aujourd’hui j’en ris mais sur le moment, je l’avais mauvaise. Déjà, pour moi, la Corse était une île plutôt petite, limité à avoir l’impression de pouvoir en faire le tour dans la journée. Sur carte, lire 150 bornes entre Bastia et Ajaccio, on se dit que c’est une paille, ça se fait en claquant des doigts… dans la vraie vie c’est différent, mais alors totalement différent même.

ligne droite, l'enfer du motard en Corse

ligne droite, l’enfer du motard en Corse

Donc on reprend, j’arrive à Bastia à 7h pour me rendre à l’hôtel à Aléria, donc 1h de route et 70 bornes… mais j’avais un rendez-vous près de Borgo, donc il a fallu reprendre la route en sens inverse, on est d’accord ? Paf, 1h de route et 60km. Mon rendez-vous se déroule sans encombre, il est temps de rentrer.

ligne droite, l'enfer du motard en Corse, pitié !

ligne droite, l’enfer du motard en Corse, pitié !

Direction, donc, Aléria. Tu me suis ? Sauf que je suis dans mes pensées après mon rendez-vous, et je me dis que je vais aller voir la mer, en face… en face où je n’ai jamais trouvé la mer, au contraire… me voilà rendu à faire le tour de l’étang de Biguglia comme un âne ! Si encore c’était un petit étang ça irait mais là, c’est une réserve naturelle si bien qu’à faire le tour complet c’est quasiment la même distance que pour rentrer directement à Aléria… au final ! Bastia / Aléria + Aléria / Borgo + Borgo / tour de l’étang / Aléria = 70 + 60 + 90 = 220km ! Je suis surement le seul motard en Corse à avoir fait 220km de lignes droites en une seule journée… l’horreur ! Tu veux te marrer encore un peu plus ? Le matin j’ai fais l’aller jusqu’à Aléria de nuit, puisqu’à 7h du matin il fait nuit et le jour se lève vers 8h30… mais en fin de journée, pareil, il faisait nuit, donc j’ai quasiment toujours roulé de nuit et dans le froid car lorsque le soleil n’est plus là, il fait rudement froid en Corse en hiver, je vous le dis !! Voilà… une petite anecdote qui sera plus pour moi et mes souvenirs quand je relirais ces quelques lignes plus tard que pour vous où vous allez bien vous moquer de moi… hahaha !! Quelle idée d’avoir pris un hôtel aussi loin…

Hôtel Atrackjata à Aléria

Hôtel Atrackjata à Aléria

Hôtel Atrackjata à Aléria

Alors en fait, j’ai pris cet hôtel car je voulais un point central pour mon périple de quelques jours. Ce point central m’a permis d’honorer mon rendez-vous pro puis par la suite d’aller me balader dans le sud de la Corse… au final, je n’ai vu que 10% de ce que je voulais faire initialement, car mine de rien la Corse c’est grand, et surtout il ne faut pas « penser » en km mais en heure de route… et ça change tout ! J’étais persuadé qu’en heure de route, ça ne concerne que les grandes villes du continent… bien finalement c’est la même sur la Corse… et je vais très vite m’en rendre compte sur les jours à venir !

parking moto Hôtel Atrackjata à Aléria

parking moto Hôtel Atrackjata à Aléria

Quand vous lisez « parking motos », vous pensez comme moi, non ? Il s’agit d’un parking fermé sécurisé pour nos belles motos, non ? Un peu comme à Barcelonnette où le propriétaire de l’hôtel m’avait mis la moto dans un garage pour la nuit…

Voilà le parking moto Hôtel Atrackjata à Aléria

Voilà le parking moto Hôtel Atrackjata à Aléria

Voici le magnifique parking moto à l’Hôtel. C’est une place de parking à l’extérieur, sur le côté de l’hôtel. Rien de plus, rien de moins… j’avoue que lorsque je m’en suis rendu compte, j’ai eu l’impression de me faire avoir et rouler dans la farine… ce n’est pas vraiment un problème de laisser une FJR dehors, personne ne va me voler ma moto, c’est plus pour le froid et l’humidité en fait… mais bon ! Voilà, c’était ma première journée sur l’île à rouler en ligne droite et de nuit et à me garer sur un parking moto qui n’a rien d’un parking moto… vivement demain pour la suite des aventures… mine de rien, je suis super content d’être en Corse et de faire mon Pizutu sur le dos de ma moto… hahaha !!

Galerie photo Corse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.