Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Ducati et sa copine Suzuki en goguette !

Site officiel de David Jazt

Ducati et sa copine Suzuki en goguette !

Suzuki Bandit RennesIl n’est pas bon d’être en voiture ou dans les transports en commun en ce 24 mars 2012 dans les rues de Rennes. En effet, à lieu ce jour la manif moto FFMC 35 et grand nombre de motard en colère se sont réunis au centre ville pour manifester leur mécontentement au sujet des nouvelles lois bidon. Lois bidon, c’est un euphémisme, que le gouvernement veut mettre en place sans concerter les portes paroles des motards… du coup, les deux copines se sont données rendez-vous en ville pour partir en goguette… mais finalement, en Ducati comme en Bandit, le meilleur reste encore les petites sinueuses de campagne !

Rendez-vous en ville, pour le défilé

Les deux motos se sont données rendez-vous en ville pour le défilé, pour la parade. D’une plastique superbe toutes les deux, elles ne sont pas venus pour séduire les sportifs et autre barbus américains, voire même les bandits 😉

Au guidon du Ducati Streetfighter

Non, les deux copines Italienne et Japonaise sont venues pour se montrer avant tout et se découvrir ensemble dans les rues de Rennes… La journée est superbe sous un soleil d’été ou presque, nous sommes loin du temps incertain de la dernière manif FFMC 35 à laquelle j’avais participé sur le dos du SV 1000 S, l’année dernière. Nous nous étions ramassés quelques litres de flotte d’ailleurs si je me souviens bien.

Un peu en retard, nous arrivons place esplanade Charles de Gaulle sur les coups de 14h45, à croire que nous sommes les derniers. Et étonnement, je n’ai pas vraiment l’impression qu’il y ait plus de monde que la dernière fois. L’esplanade contenant sur ses 3/4 seulement les motards, comme la dernière fois. Ca prouve que ce n’est pas la pluie qui a freiné les motards Rennais la dernière fois, tant mieux !

Motard Rennais

Moto de ville, moto cross, moto de sportif, moto à l’ancienne, moto chromée, moto roadster, moto custom, moto américaine… il existe tellement de moto !

Finalement, la Ducati n’aime pas la ville…

Suzuki Bandit Rennes

Capricieuse, la Streetfighteuse a très vite montré des signes de petite princesse qui n’en fait qu’à sa tête. Tout d’abord, madame n’aime pas rester sur place trop longtemps. Le Ducati Streetfighter chauffe, mais chauffe vraiment au point qu’il a fallu couper le moteur suite à la mise en marche d’un voyant sur le tableau de bord. La Ducati Streetfighter n’aime pas qu’on maintienne l’embrayage trop longtemps… en fait c’est surtout son pilote qui n’aime pas. Au départ on pense que les autres sont des lopettes, qu’il faut de la poigne pour tenir une Ducati, mais au final la lopette c’est moi. il n’aura pas fallu longtemps pour très vite me rendre compte que l’embrayage en ville c’est une horreur ! Toujours entre deux vitesses, sur le ralenti elle avance plus vite que les copines Japonaise qui peuvent rouler sur le ralenti a à moins de 15km/h, là où la Ducati demande à dépasser le 20… facile ! forcément, pour rester dans le rythme de la parade, il faut embrayer… forcément au bout d’un moment, la main gauche n’en peut plus… c’est l’arrêt obligatoire !

Vidéo de deux motos, deux copines sur les routes Rennaises

Les deux motos sur le bord de la route à regarder les copines défiler

Au bout de quelques centaines de mètres du point de départ, je suis contraint et forcé à couper net et à faire un arrêt main gauche et surchauffe. Ducati est forcément une moto différente quand je vois avec quelle manière de faire, elle impose à son pilote ses faveurs… quelle peste !

Direction les sinueuses du département pour se dégourdir les pattes

Nous quittons le cortège pour nous rendre hors contexte urbain. Princesse Ducati se racle la gorge une bonne fois avant de s’élancer sur la piste noire, petite route sinueuse près de Saint-Grégoire. Elle s’élance vivement, un peu trop sure d’elle avant de se jeter sur le mordant des freins. Princesse Ducati n’avait pas vu que ça changeait de direction, il a fallu réagir vite, même sur l’angle… aucun problème à ce niveau là. Ce n’est pas le niveau de poireau de son pilote qui lui fera peur ou prendre conscience qu’elle est arrivé dans ses propres retranchements.

Les deux copines sont heureuse de jouer ensemble

Nos deux copines, cheveux aux vents, Roadster dans l’âme, s’amusent bien ensemble sur les départementales Rennaises, mais la nuit tombe, nous sommes encore à l’heure d’hiver et il est temps d’aller reposer ses pneus. En tout cas, Dame Suzuki et Princesse Ducati se sont promis de renouveler de telles sorties… en évitant, la ville, assurément…

Galerie photo de cette sortie moto Rennaise, entre copines !

 

5 réponses

  1. JeanClaude35 dit :

    Sa copine a l’embrayage hydraulique 🙂 c’est plus sympathique mais aussi et surtout plus pratique pour son pilote

  2. […] même si là encore la route est sinueuse et le revêtement appel à la suivre jusqu’au bout (on l’a fait avec JC dernièrement)… non à un moment, il y a un panneau Corps-Nuds et faut se rendre à Corps-Nuds, y’a […]

  3. […] pneu arrière (Pirelli Diablo Rosso II) de 240 (c’est du 190 sur le Street et du 160 sur un Bandit 650) on peut constater une poignée à l’arrière. Cette poigné destinée au passager ou à sa […]

  4. […] fait 100cv tout rond et que je n’ai pas l’impression que ça pousse plus fort que le Bandit de Jean-Claude… pourtant 14 Mkg, c’est le double… cherchez l’erreur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *