Triumph Street Triple 765 RS : nouvelle et quelle moto !

S’il y a bien une moto qui me chatouille les moustaches depuis un moment c’est le Street Triple, petite soeur du Speed Triple de chez Triumph. Le Street présentait jusqu’à maintenant deux gros défauts à mes yeux de motard et strictement personnels : une trop petite cylindrée qui est trop poussive pour moi et un frein moteur inexistant ce qui me rappelle trop les quatre cylindres… aujourd’hui Triumph révise sa copie, verdict !

Triumph Street Triple 765 RS

logo street triple
logo street triple

C’est avec une certaine impatience que j’attends que l’on me propose de faire un essai du Street Triple 765. Elle est hyper convoitée et part en essai toutes les 30mn ou presque de la concession. Faut dire qu’elle est très attendue et ce qui peut faire freiner un peu son public c’est son prix qui chatouille les 11500 euros aujourd’hui. Je dis bien aujourd’hui car d’après Pierrot, le gérant de Triumph 35 à Rennes, elle va arriver à 11990 euros d’ici la rentrée scolaire 2017, en septembre… autant dire que si tu veux profiter du prix de lancement, fonce !

Triumph Street Triple en finition RS
Triumph Street Triple en finition RS

Le Street Triple va être décliné en plusieurs version. Je vais la faire courte car je ne suis pas un spécialiste des fiches techniques, les confrères le font bien mieux que moi et vous y trouverez surement toutes les infos que je ne donne pas ici. De ce que j’ai retenu, il existera 3 modèles de ce Street Triple dont une déclinable en A2, oui oui, A2.

Essai du Street Triple 765 RS par David Jazt

Essai en vidéo du Street Triple 765 RS autour de Rennes (Triumph 35).

Vie à bord du Street Triple 765 RS

Vie à bord du Street Triple 765 RS
Vie à bord du Street Triple 765 RS

La position de conduite est très proche de l’ancienne génération à savoir la 675. Il faut s’habituer à ces rétroviseurs et je suppose que les petits malins les inverseront. Le tableau de bord fait parti des grosses nouveautés et je pense que ces nouvelles technologies vont forcément influencer les concurrents, sauf que cette fois Triumph fait très très fort !

Tableau de bord du Street

tableau de bord du Street Triple 765 RS
tableau de bord du Street Triple 765 RS

En dehors du fait qu’il soit réglable sur l’orientation vers le pilote, ce tableau de bord propose de multiples options qu’il est impossible d’énumérer ici au risque d’en faire un papier à lui tout seul tellement qu’il est complet. Pour chipoter j’aurais aimer avoir la possibilité de placer les indicateurs comme je le souhaite et dans l’ordre que je souhaite un peu comme sur mon Apple Watch.

Feux LED

feu de jour à LED sur le Street Triple 765 RS
feu de jour à LED sur le Street Triple 765 RS

La possibilité de régler les couleurs aurait été aussi une option intéressante même si je suis déjà content de voir qu’il y a une gestion jour / nuit du tableau de bord comme sur mon R1200R BMW…

R1200R vue de face avec ses feux LED
R1200R vue de face avec ses feux LED

… sauf que Triumph ne va pas au bout, un peu comme sur le Thruxton où le feu de jour à LED ne change pas automatiquement dès lors que la luminosité change… dommage ! BMW le gère ça par exemple 😉

Nouvel optique sur le Street Triple 765 RS
Nouvel optique sur le Street Triple 765 RS

On aime ou pas ces feux, je trouve particulièrement jouissif cette nouvelle entrée d’air entre les feux ^^ D’après le concessionnaire c’est par ici que le bruit de turbine se fait entendre en partie 😉

confort d'assise sur le Street
confort d’assise sur le Street

Cette double selle reprend le principe du RX 675, et je trouve le rendu plutôt réussi. Beaucoup plus beau en tout cas que la selle monobloc. Cette surpiqure donne un cachet du plus bel effet.

Plaisir de conduite à bord du Street Triple 765 RS

Plaisir de conduite à bord du Street Triple 765 RS
Plaisir de conduite à bord du Street Triple 765 RS

Dès lors que l’on monte sur la moto le plaisir est au rendez-vous. Pourtant nous devenons tous exigeant avec les années qui passent et aujourd’hui même ce 800cc me donne des frissons à la moindre rotation de la poignée de gaz. Cette moto est légère, 123cv pour moins de 166kg à sec, le rapport poids puissance est top même si on en voudrait toujours une louchée de plus.

Ducati noire Streetfighter 1098 S de David Jazt
Ducati noire Streetfighter 1098 S de David Jazt

Les 157kg à sec du 1098 S Streetfighter c’était quand même quelque chose quand j’y pense ^^

vue arrière du Street Triple 765 RS
vue arrière du Street Triple 765 RS

La tenue de route est exceptionnelle et dans la lignée du modèle d’ancienne génération.

Street Triple 675 R en Michelin Power RS
Street Triple 675 R en Michelin Power RS

Pour avoir essayé dernièrement cette de Jean-Claude, je retrouve un peu la même rigidité et le même sentiment d’être sur un rail à son guidon. Cette turbine qui s’ouvre à chaque rotation de poignée est jouissive, sans même forcément rouler vite. Un échappement plus rauque serait surement plus agréable pour donner une impression de cylindrée supérieure cependant, même en “full stock” je la trouve plaisante cette Triumph.

Points faibles du Street Triple RS 765

moto Triumph Street Triple 765 RS
moto Triumph Street Triple 765 RS

Même si son budget est élevé, on peut se dire que c’est justifié vu l’équipement de la belle, cependant près de 12000 euros pour un 800cc où va-t-on ? Il existe la R ou la S pour celles et ceux qui veulent réduire la facture, mais au final autant prendre la RS et profiter des 123cv et des dernières technologies embarquées. Le fait qu’elle n’est pas de Shifter “Up&Down” est le frein principal pour me donner envie de sauter le pas !

Street Triple 765 RS de chez Triumph
Street Triple 765 RS de chez Triumph

Parce que du coup, ce Street Triple 765 RS se situe juste en dessous du budget d’un Ducati Super Sport S par exemple mais moins fun du fait qu’elle n’est pas le double Shifter… et c’est bien dommage, j’étais à deux doigts de sortir le chéquier si mon objectif était de me faire plaisir au maximum avec une moto démonstrative dans une cylindrée à mi chemin entre un 600 sport et un 1000 ! Si un double Shifter “Up&Down” arrive sur cette 765 RS… je pense qu’une Triumph verra le jour à l’ouverture de mon garage… on parie ?

Prix et caractéristiques de la gamme Street Triple 2017

Comparatif gamme Street Triple 2017
Comparatif gamme Street Triple 2017

Entre 8500 euros et 11600 euros pièce, autant dire qu’il s’agit d’une gamme complète du Street Triple. Si le prix varie, et évidemment l’équipement, le moteur sera lui aussi décliné en plusieurs versions qui ira entre 113cv et 123cv hors A2…

Résumons la gamme Street Triple 2017.

Street Triple 675 S

– Puissance : 113 ch (83 kW) à 11 250 tr/min
– Couple : 73 Nm à 9 100 tr/min
– 2 modes de conduite Rain et Road
– Feux position à leds
– Tableau de bord LCD et commandes au guidon issus de la Speed 2016
– Pneus Pirelli Diablo Rosso Corsa
– Angle de chasse : 24,8° / chasse 104,3 mm

Street Triple 675 R

– Puissance : 118 ch (87 kW) à 12 000 tr/min
– Couple : 77 Nm à 9 400 tr/min
– Fourche Showa BPF 41 mm à 3 réglages
– Mono-amortisseur Showa à 3 réglages
– Angle de chasse 23,9° / chasse 100 mm
– ABS déconnectable
– Embrayage anti-dribble
– 4 modes de conduite : Rain, Road, Sport et personnalisable
– Tableau de bord TFT 5’’ à réglages multiples
– Commande au guidon type « joystick » à 5 positions
– Feux de jour à leds
– Clignotants à retour auto
– Saute-vent assorti à la carrosserie avec prise d’air intégrée
– Surpiqûres de selle
– Boucle arrière, liserés de jante et détails rouges

Street Triple 675 RS

– Puissance : 123 ch (90 kW) à 11700 tr/min
– Couple : 77 Nm à 10800 tr/min
– Amortisseur Öhlins STX 40 à 3 réglages
– Quickshifter
– 5 modes de conduite : Rain, Road, Sport, Track et personnalisable
– Pneux Pirelli Diablo Supercorsa SP
– Boucle arrière et détails en aluminium peint Matt Silver
– Surpiqûres de selle argentées/grises
– Capot de selle pour passager assorti (selle pour passager incluse)
– Sabot moteur assorti
– Carter de chaîne inférieur
– Coloris exclusifs

Galerie photo essai moto du Street Triple 765 RS

5 Replies to “Triumph Street Triple 765 RS : nouvelle et quelle moto !”

  1. Bonjour David, je viens d’essayer cette machine, et moi qui regardait de près pour acheter une Ducati Monster 821 Stripe, je suis un peu perdue. Cette Triumph a vraiment de vrais atouts.
    Toi qui a aussi essayé la 821, qu’en penses-tu ?
    Merci pour le partage de ton essai en tout cas !

    1. Bonsoir Annabelle,

      Excellent comparatif pour en faire un choix final. Je vais rédiger un article prochainement pour donner mon point de vue sur la question. Accorde moi un peu de patience 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *