Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Essai Ducati Streetfighter : 1098 et V4

Depuis 2004, la passion motard & moto gros cube !

Essai Ducati Streetfighter : 1098 et V4

Ducati Streetfighter V4S rouge

Il y a des motos qui marquent plus que d’autres. Dans mon expérience motarde j’ai eu comme ça la GSXR qui m’a marqué pendant des années. Il m’arrive encore aujourd’hui d’en rêver la nuit. Puis il y a des motos pour lesquelles c’est un véritable coup de foudre aussi bien au niveau esthétique qu’au niveau du moteur. Ce coup de foudre est tellement vrai que l’on en met de côté les défaut de la moto, on ne les voit même plus. Cette fameuse moto que tu revends à un moment donné puis que tu regrettes si bien que tu en prends une seconde, la même… cette histoire m’est arrivée avec la Ducati Streetfighter 1098S… et cette fois, j’ai bien bien peur que ça puisse recommencer…

Ducati Streetfighter : une Panigale sans tête de fourche

Ducati Panigale ou Ducati Streetfighter : laquelle choisir ?

Ducati Panigale ou Ducati Streetfighter : laquelle choisir ?

Vous prenez une Panigale et vous lui enlevez son chapeau. On obtient alors un Streetfighter. Si ce nom commercial n’a jamais été son point fort à mes yeux, il faut bien admettre que Ducati sait créer de bonnes motos. Qu’elles soient en version standard ou en version un peu plus abouties comme les version S ou R, une Ducati reste une Ducati.

Streetfighter, toute une histoire

Tête de fourche du Ducati 1098 S

Tête de fourche du Ducati 1098 S

Grand passionné de moto Ducati, lorsque j’étais plus jeune, j’aimais aller visiter les concessions moto de la marque Italienne. Au détour d’un départ de vacances, lorsque j’étais arrivé sur un lieu de vacances, au détour d’un rendez-vous pro ou même tout simplement si la concession se trouvait à moins de 2h de route de chez moi. J’ai vu ainsi une belle brochette de moto et j’ai toujours eu un petit faible pour la 1098 que j’ai toujours trouvé magnifique esthétiquement… à son guidon par contre c’était une autre histoire. Je me faisais peur à chaque démarrage sans sa sonorité si imposante, puissante, unique. A la conduite c’est un bout de bois, tout sauf confortable. Le pied de biais sur le repose pied à cause de l’embrayage à sec, embrayage à sec qui demande de la poigne au point de t’en faire des tendinite au poignet tellement que la poignée est dure à actionnée… mais qu’importe, j’étais envouté par cette moto…

Streetfighter 1098 S Ducati, la rouge

BMW K1300GT et Ducati 1098 S Streetfighter de David Jazt

BMW K1300GT et Ducati 1098 S Streetfighter de David Jazt

J’avais dans mon garage à une époque un K13GT pour les balades en duo et pour le quotidien. La BM était si facile à côté de la Ducati même si son poids ne m’a pas empêché de m’en prendre une à un feu rouge comme un bleu. La Streetfighter, elle, était réservée aux sorties moto du week-end avec les copains, pour se rendre en bord de mer manger une glace ou simplement pour cruiser sous la sonorité si particulière de son bicylindre… le pied !

Ducati Streetfighter 1098 S

Ducati Streetfighter 1098 S

Attention à l’époque je ne jurais que pour la rouge et par n’importe laquelle puisque je n’aimais que celle qui avait le cadre et les jantes bronze. Pour moi, ça a toujours été la plus belle. Puis son moteur, quelle hargne, quelle fougue, indomptable, un rapport poid puissance incomparable, une moto sportive qui part en wheeling si on la chatouille un peu trop, qui freine en stoppies si on lui tire trop dans la gueule… quelle moto !

Ducati Streetfighter 1098 S rouge cadre rouge 2012

Ducati Streetfighter 1098 S rouge cadre rouge 2012

Avec du recule aujourd’hui, je peux bien avouer que cette version jante noire cadre rouge n’est pas la plus vilaine qu’il soit quand même… non, pour moi il n’y avait que le cadre bronze qui faisait vibrer mon coeur. D’ailleurs j’avais rédigé à l’époque un guide d’achat sur le Streetfighter pour savoir laquelle acheter entre la 848, la 1098 et la 1098S voire même la 1098R… Pour la petite histoire quand même cette moto était sous la lois des 100cv, mais lorsque l’on mettait les échappements Termignoni dessus, la centrale était mise à jour et cette bride à 100cv n’existait plus. Du coup, on se retrouvait sur une moto de 155cv à 9500tr/mn pour un couple de 11,50mkg à 9500tr/mn, autant dire que ça poussait tout le temps et d’une force camionesque… la moto ne pèse que 167kg à sec, le rapport poids / puissance est de 1,08kg du cheval… oui, c’est vrai qu’aujourd’hui on trouve mieux, plus puissant etc. mais à l’époque, sans assistance en dehors du Traction Control, y’avait pas d’ABS et si ce n’est pas très compliqué de tourner la poignée de gaz, il faut être un peu plus délicat pour arrêter la bête !

Streetfighter 1098 S Ducati, la noire

Ducati Streetfighter 1098 S

Ducati Streetfighter 1098 S noire mat Ducati Performance

Lorsque je suis arrivé chez City Bike à la Laval, la concession moto Ducati près de Rennes et du Mans, quelle ne fut pas la claque que je me suis pris lorsque j’ai vu cette 1098S Streetfighter en noir mat, équipée de la tête au pieds de pièce Ducati Performance que tout le monde s’arrachait à l’époque. Elle avait du carbone partout, du garde boue arrière à la ceinture sous le réservoir, du garde boue avant au compteur… elle était magnifique !

Ducati Streetfighter 1098 S noire mat

Ducati Streetfighter 1098 S noire mat de David Jazt

Une nouvelle couleur, une nouvelle ambiance… j’ai adoré à nouveau cette moto incroyable, identique à ma rouge même si cette fois elle était de 2010 contre 2009 pour la rouge. Je vous parle de cette moto comme si je l’avais eu dans mon garage hier pourtant ça date du 15 janvier 2014 tout ça…

Février 2021, Streetfighter V4S rouge, le retour de la belle

Ducati Streetfighter V4S rouge

Ducati Streetfighter V4S rouge

La magie opère toujours et même plutôt bien. Ici la Streetfighter à fait une sacrée mise à jour sur tous les niveaux. Déjà elle a pris des vitamines avec un moteur qui n’est plus un bicylindre mais un V4 (4 cylindres en V à 90°) et elle cube aujourd’hui à 1103cc. Niveau puissance, comme je le disais, elle a mangé des vitamines et ne boit que du Redbull avec ses 208cv à 12750tr/mn et 12,60mkg de couple à 11500tr/mn. Si ces chiffres sont impressionnant, il n’en est pas moins que le rapport poids / puissance n’est que de 0,86kg par cheval finalement, comme quoi la 1098 d’ancienne génération était vraiment un avion mine de rien. En effet, cette nouvelle Ducati est un peu plus lourde avec 178kg à sec et donc 199kg en état de marche… on chipote car franchement, autant s’assurer que la salopette est bien fixée au risque d’en perdre quelques boutons au démarrage…

Essai du Streetfighter V4S en vidéo par David Jazt

Vous l’aurez compris, il s’agit plus ici d’une pris en main que d’un véritable essai. Cette video m’a permis de faire le comparatif immédiat avec le 1098 et les souvenirs qui m’en reste. Ce V4S est une machine technologique aboutie, avec des réglages dans tous les sens. Il serait bon de faire un essai un peu plus approfondit pour y découvrir tout ce qu’elle cache et même lors d’un essai moto je ne pense pas avoir le temps de faire le tour d’une telle moto.

Seconde partie, et cette fois nous allons entrer dans le vif du sujet… accrochez-vous et sortez le chéquier !

Véritable coup de coeur

Ducati Streetfighter V4S : une invitation à monter à bord

Ducati Streetfighter V4S : une invitation à monter à bord

Comment ne pas avoir envie d’enfourcher cette moto et de partir faire un tour. J’ai d’autant plus de chance d’habiter dans une belle région qui se prête bien à ce genre de moto. Au coeur des Alpes Maritimes, il est simple et rapide de se retrouver au coeur de la pampa en arrière pays ou même d’aller chatouiller les gorges du Verdon… de nombreux circuits sont aussi dispo dans la région ce qui pourrait être une belle découverte cette Streetfighter V4S dans des conditions on l’on ne se demande pas si une poule va traverser la route ou qu’une voiture va vous couper la route à la prochaine intersection…

Êtes-vous plutôt Monster ou Streetfighter chez Ducati ?

Ducati Monster 1200 S : le bonbon

Ducati Monster 1200 S : le bonbon

Une question se pose lorsque l’on arrive chez Ducati forcément. Plutôt Monster ou plutôt Streetfighter ?  Ce sont tous les deux des motos qui appartiennent à la famille « Roadster » mais avec une approche quelque peu différente. Si le SF propose 208cv pour 12,60mkg de couple, le Monster n’est pas forcément à la traine avec un moteur qui délivre 147cv et lui aussi un couple maxi de 12,60mkg mais à des régimes bien plus bas. En revanche le Monster est plus lourd que le Streetfighter, mais les routes sont les même pour tout le monde avec les limitations qui vont avec…

Et le Diavel dans tout ça ?

Diavel Carbon 2015

Diavel Carbon 2015

Chez Ducati on propose également le Diavel dans la gamme roadster mais pour moi nous ne sommes pas dans la gamme roadster comme on l’entend quand on s’intéresse à un Streetfighter. Personnellement ce n’est pas une moto que j’affectionne particulièrement, l’esthétique me freine un peu…

Ducati XDIAVELS

Ducati XDIAVELS

Même si quelque part, j’affectionne un peu plus cette XDiavel qui a bien failli terminer dans mon garage il y a pas si longtemps… bref, on s’écarte du sujet… 159cv à 9500tr/mn et 13,10mkg de couple à 7500tr/mn… autant dire que ça pousse relativement correctement une caravane !

le budget entre un Monster et un Streetfighter

Une question importante quand même lorsque l’on s’intéresse à ce genre de moto, c’est le budget. Chez Ducati, il existe une majeure partie du temps deux versions pour chaque modèle : le standard soit la moto du pauvre, la version que l’on prend à défaut de pouvoir prendre la version que tout le monde veut à savoir la version S. La version S qui n’apporte que des éléments esthétiques un peu différent comme bien souvent la fourche or typique chez Ducati. Mais alors, pourquoi la version R chez Monster n’a pas de fourche or alors que la R est plus chère encore que la version S ? Je ne vais pas entrer dans les détails ici, ce n’est pas le sujet… mais retenez en gros :

  • Version standard : bof, moto du pauvre, personne n’en veut, plus long à revendre en occasion
  • Version S : le top, celle que tout le monde s’arrache et pourtant personne ne fera plus de réglage sur la S que sur une standard, revente rapide en occasion
Ducati 1200R Monster

Ducati 1200R Monster

Le Monster 1200 débute à 14490€ et 17590€ pour la version S.

Moto Ducati : Streetfighter V4S

Moto Ducati : Streetfighter V4S

Le Streetfighter, lui, débute à 19990€ en version standard et 23190€ pour sa version S.

Galerie photo Streetfighter 1089 et V4

Cette nouvelle version m’a littéralement fait perdre un oeil, elle est magnifique. J’adore sa position de conduite, le feeling qu’elle offre, on dirait qu’elle a été dessinée et produite pour moi. Promis, je ferais un essai, un véritable essai très bientôt sur cette Streetfighter V4S en prenant les mesure de sa selle, du moelleux du confort de la selle, un tour complet du tableau de bord et de toute l’électronique que l’on y retrouve, les réglages, les paramètres, les affichage du tableau de bord, les modes de conduite, l’intérêt des ailerons Ducati sur cette moto… un essai au millimètre comme vous les aimez ! encore un peu de patience… allez regarder ma vidéo sur l’essai du V4 Streetfighter Ducati et mettez un like si ce sujet vous intéresse… je pourrais ainsi par la suite vous proposer de nouveaux essais sur Ducati si ça vous intéresse… likez ma vidéo et abonnez vous à ma chaine… on approche des 3000 !

 

One Response

  1. Laurent dit :

    Salut, la version S n’est pas que esthétique, on passe surtout à un amortissement Olhins…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *