R1200RT LC : la quarantaine me guette on dirait !

Mais que m’arrive-t-il ? Je l’ai déjà essayé à plusieurs reprises cette moto BMW R 1200 RT LC et à chaque fois j’ai été bluffé par l’efficacité de la bête. Une première fois en juin 2015 où je disais que les “vieux ont de la chance” souvenez-vous. Puis une autre fois, accompagné de Jean-Claude en novembre 2015 où j’insistais sur le fait qu’ils ont “vraiment de la chance !” et aujourd’hui, nouvel essai… comme on dit jamais deux sans trois ?

R1200RT : la moto idéale pour tous les jours et le week-end

R1200RT chez Boxer Passion Rennes
R1200RT chez Boxer Passion Rennes

Ici dans sa configuration on va dire “boulot / semaine” sans les valises. Visuellement ça lui donne un peu de légèreté. Le top case est toujours là par contre et il est bien pratique car il accueille sans problème mon casque et mes gants. Aujourd’hui mon essai était vraiment très orienté sur le “quotidien” pour voir si on peut utiliser cette moto comme on le souhaite en ville par exemple. A vrai dire, j’ai envie de sauter le pas depuis quelques temps… et c’est à force de forger que l’on devient forgeron non ? En même temps, s’acheter une moto dédiée au duo quand on est célibataire c’est un peu con, non ?

Vidéos essais du R1200RT

Ce sont des vidéos de mes essais moto précédents. Je n’ai pas refait de vidéo pour ce nouvel essai moto du R1200RT en ce jeudi 31 mars 2016.

Réglage de hauteur de selle sur mesure

clé à transpondeur sur le R1200RT
clé à transpondeur sur le R1200RT

La moto est équipée d’un transpondeur ce qui permet de démarrer sans clé. Elle dispose aussi du verrouillage centralisé et de l’alarme qui bip quand on verrouille la moto. La clé sert par contre pour enlever la selle et de régler sur 2 niveaux la hauteur de selle. Je suis parti de la concession en position haute. A mi chemin je l’ai mise en position basse et j’avoue que ça change tout niveau confort en ville. Sans doute que les sur les longs trajets la position haute sera meilleure. Cette clé, au final, on la laisse dans la poche, super pratique !

Bouchon de réservoir sans clé

bouchon de réservoir sans clé
bouchon de réservoir sans clé

Ça peut sembler gadget ce bouchon de réservoir sans clé et pourtant c’est bien pratique. Qui ne s’est jamais retrouvé à remettre ses gants, à démarrer la moto et se rendre compte que la clé était dans sa poche ce qui oblige à enlever ses gants et à les remettre ? Attention, à moto mettre ses gants peut parfois demander de longues minutes… surtout en basse saison !

Top case sur le R12RT

Top case sur le R12RT
Top case sur le R12RT

Là aussi, ça peut sans doute en faire sourire certains, mais ce top case est un argument de vente pour moi qui roule tous les jours. Certes, j’ai les valises souples sur le K13S, mais un bon top case c’est plus simple et pratique. Dans les valises souples il faut se battre pour enfiler un casque dedans comme lorsqu’on enfile une chaussette quand on sort de son bain sans se sécher. Ici on ouvre le coffre, on pose le casque et on ferme le coffre ! Simple, rapide, efficace… je valide !

Vide poche sur le R12RT

vide poche sur le R12RT
vide poche sur le R12RT

Très pratique ce vide poche. En plus il ferme à clé. Il ferme à clé soit avec la clé soit avec le verrouillage centralisé. Quoi y mettre ?

vide poche pour un appareil photo par exemple
vide poche pour un appareil photo par exemple

Mon appareil photo par exemple… il passe nickel ! Sur la version R12RT équipé de la radio, il existe un autre vide poche qui permet de brancher le téléphone dessus pour le main libre mais aussi pour écouter la musique du téléphone. Je ne parle pas du principe que ça recharge le téléphone, ça ferait un sacré billet pour une prise de rechargement 😉

Plaisir de conduite sur le R1200RT

R1200RT 2016
R1200RT 2016

Alors forcément on perd la fougue du K1300S pour retrouver un bicylindre qui vibre bien plus et tremble même lorsque l’on roule en sous régime. Le shifter n’a toujours aucun intérêt sur cette moto sauf pour descendre comme je l’avais sans doute déjà noté. Bon, en même temps la moto n’a que 60km au compteur quand je l’ai prise. Il doit falloir la roder un peu avant qu’elle puisse donner son maximum. Le moteur est agréable, coupleux comme j’aime. Ce n’est pas un avion de chasse mais c’est largement suffisant… vraiment largement 😉

Régulateur, bulle électrique, poignées et selle chauffantes… le grand luxe !

logo R1200RT
logo R1200RT

Les derniers arguments qui me font aimer cette moto : selle chauffante, poignées chauffantes, bulle électrique, tableau de bord intuitif et complet en couleur… franchement, difficile de lui reprocher quoi que se soit… double trip, indicateur x à z, rdc, asc, dtc, abs, cartographie moteur, ESA dynamique… elle est ultra complète !

Galerie photo de l’essai du R1200RT

Comparatif R1200RT et K1300S

Difficile de comparer deux motos qui n’ont rien de comparable aussi bien sur le moteur, la position de conduite, l’esprit… le K1300S est plutôt une Sport GT là où le R1200RT est une véritable routière.

Mon K1300S est une bonne moto, je n’ai pas grand chose à lui reprocher si ce n’est ce manque de petite étincelle que je pouvais retrouver sur d’autre moto que j’ai eu dans mon garage. Le R1200RT n’est pas non plus la moto qui en offre le plus au niveau de son pilote sur les sensations moteur, mais son côté utilitaire et le confort qu’il offre sans parler de son autonomie de chameau complète parfaitement ce petit plus que l’on aime tant à moto…

K1300S aime la station essence

K1300S chez Boxer Passion Rennes
K1300S chez Boxer Passion Rennes

Peut être trop linéaire, le K1300S a deux trois points qui me chagrinent quand même. Le manque d’autonomie pour une moto dédiée à la route qui oblige à s’arrêter régulièrement. Le tableau de bord clignote à 180km et il reste près de 5L dans le réservoir, mais avoir un machin qui clignote avec un panneau d’avertissement c’est assez déstabilisant.

K13S : c’est un sport GT et non une sportive !

Ensuite, le K1300S est trop souple. Je viens de l’univers Ducati et ici sur le mode Sport du K1300S même en mode 2 passagers ça me fait sourire. Le seul moment où c’est agréable c’est lorsque l’on est à deux sur la moto, seulement je roule tout seul trop souvent. Dans les virolos, difficile de chercher à la mettre sur l’angle maximal car la moto se dandine et ce train avant un peu lourd ne l’aide pas à être agile. Est-ce un mauvais ressenti à cause des pneus ? J’en sais rien, en attendant, dans les courbes je ne suis pas (totalement) à l’aise, sans parler que son empattement plutôt long ne lui offre pas l’agilité d’un Hayabusa par exemple.

Côté moteur ?

Le moteur du R12RT correspond mieux à ce que j’aime. Certes, il est moins puissant et moins coupleux, néanmoins le K13S est un avion de chasse, on peut le dire. Si c’est amusant car il y en a toujours sous la pédale, il faut bien avouer qu’au moindre radar je finis le chemin à pied !

Conclusion de l’essai du R1200RT

ambiance à bord du R12RT
ambiance à bord du R12RT

Le R1200RT est une fois de plus une machine vers laquelle j’ai envie d’aller. Le RT pourrait remplacer mon scooter au quotidien ainsi que la voiture parfois. Il me permettrait de transporter mon sac de sport sans problème au quotidien, de placer mon casque dans le top case le temps d’un cinoche sans crainte pour la moto car les jeunes n’aiment pas ce genre de “moto à papa”, tant mieux…

moto BMW K1300GT à Rennes
moto BMW K1300GT à Rennes

Ce R1200RT me rappelle aussi mon K1300GT (illustré ci-dessus) qui, même si j’ai eu des problèmes avec, m’a offert une des meilleures expériences moto que j’ai eu dans ma vie de motard. Pouvoir partir en week-end sans se prendre la tête avec un ou deux vêtement de moto, des pompes de rechange, de la bouffe et un carte routière, une valise vide pour y placer son casque à chaque arrêt, son confort de route, et je lui mettrais en option le GPS BMW pour en finir avec mon Tomtom Rider V4 que je donne à qui veut 😉 pas sur de pouvoir faire la même chose aussi “facilement” avec le K1300S…

R1200R ne serait-il pas suffisant ?

moto R1200R BMW
moto R1200R BMW

La petite soeur R1200R ne serait-elle pas suffisante ? C’est la même chose sans tout le plastique autour. En lui posant un top case et le GPS BMW je m’y retrouverais volontiers. Il est peut être même possible que mes valises souples du K13S se posent dessus… Certes, je n’aurais ni l’autonomie, ni le confort sur les longs trajets (encore que !), ni la bulle, ni le tableau de bord électrique… mais j’aurais tout de même l’ESA dynamique, le régulateur de vitesse, l’ABS et tout le tsouin tsouin, le moteur Boxer que j’aime tant et une gueule de moto un peu moins “papa” ! A priori, on me conseille davantage de sauter le pas vers un RT qui sera plus polyvalent, sauf que niveau budget y’a quand même un petit billet de différence entre les deux… le R12R me semble un peu plus joueur car plus ferme et c’est là aussi que je trouve le R12RT un peu mou comme sur le K13S. Avec le R12R, je pourrais être plus agressif dans les virolos et retrouver la rigueur d’une Ducati ou presque… tiens d’ailleurs, faudrait peut être essayer aussi le Multistrada pour se refaire une idée… peut être une surprise au bout ?

moto K1300S chez Boxer Passion Rennes : moto de David Jazt
moto K1300S chez Boxer Passion Rennes : moto de David Jazt

mais bon… encore faudrait il que je me sépare de mon K1300S que j’apprécie énormément pour son agrément et sa fougue… l’avenir nous dira ce qu’il en sera même si je reste quand même entre deux chaises concernant le R1200R sans doute moins polyvalent sur le long terme mais plus ferme et dynamique en conduite appuyée et le R1200RT plus confortable et moins agressif quoi qu’à priori ça marche fort aussi. Seulement le mode dynamique 100% adapté à ton type de conduite sur le R12R me semble mieux me convenir. Et pour le quotidien par contre le R12RT me semble quand même mieux… c’est toujours une histoire de compromis le choix d’une moto. Quel est ton point de vue sur la question ?

9 réponses sur “R1200RT LC : la quarantaine me guette on dirait !”

  1. A priori une seule moto ne peut répondre à toutes tes attentes ! Il t en faut au moins deux !
    Une RT et une petite ducat pour l arsouille. ..
    Non ?

  2. Hello. C’est marrant, tous les défauts de cette K13S, je les avais déjà énuméré quand j’avais essayé la K12S d’un pote en 2008 en la comparant à mon VFR Vtec…
    Je comprends que tu puisses penser à la RT 12 car elle est très polyvalente. Mon jugement est peut-être biaisé car je roule avec une RT après 10 ans en VFR mais elle correspond parfaitement à mes besoins. Tu peux rouler en ville très facilement avec, du fait de sa maniabilité exceptionnelle, (Ce n’est pas pour rien qu’elle est numéro 1 chez les cadres sup à Paris), tu peux rouler loin et longtemps du fait de son confort et de sa capacité d’emport, tu peux rouler “vite” du fait de sa suspension adaptative (ESA) et de son comportement sain. C’est pour moi, une excellente moto, c’est donc normal qu’elle te fasse hésiter…

    Tu parles de R 1200R mais pas de R 1200 RS qui pourrait aussi peut-être te convenir…

    En roulant en Boxer, et plus particulièrement en R 1200, tu fais effectivement un croix sur le fait de rouler ‘djeun’s” et personne ne se retournera sur toi pour admirer ta monture. C’est un autre état d’esprit. Moi, j’en ai fait le choix et malgré tout j’ai la banane à chaque fois que je descends de mon monture…

    1. En fait le K13S est une excellente machine, dire le contraire sera mentir. Stable comme sur un rail, agréable à bord, j’adore la position de conduite, le tableau de bord est magnifique, le moteur est une bombe (je suis en full), la sonorité déboîte, le frein moteur est parfait, le freinage est juste énorme, le confort à bord est somme toute très correct, le duo est top (merci Agnès)… à côté de ça, l’empattement n’aide pas à titiller la moto, la consommation n’aide pas à rouler longtemps en même temps on fatigue vite, le système de suspension est bien mais pas assez rigide en mode sport, c’est dommage… puis impossible de mettre un top case, c’est agaçant…

      le RT est une excellente moto, je ne peux pas dire le contraire. Est-ce que je suis assez mur pour partir sur ce genre de moto ? oui surement aussi… seulement, la partie n’est pas gagné d’avance car avec ce moteur on retrouve bien d’autres moto tout aussi bandante… je pense au R1200R qui me fait de l’oeil… quant au RS, si je devais prendre un RS autant partir sur un RT du coup… en revanche, Shifter Pro, pilotage pro, top case, poignées chauffantes et régulateur sont les options que je souhaite 😉

  3. Une moto c’est aussi un état d’esprit 😉 16 montures en 12 ans, il faut aimer le changement 😉 et le monde de la moto est fait pour 🙂 profite !!!!.. au pire, tu auras de nouveau le plaisir d’en changer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *