Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

TMAX 560 : une simple mise à jour… ou révolution ?

Site officiel de David Jazt

TMAX 560 : une simple mise à jour… ou révolution ?

Acheter un TMax 560 : bonne ou mauvaise idée ?

C’était chez City Bike la dernière fois où j’ai posé mes fesses sur un Tmax, accompagné de mon amie motarde Olivia il me semble. C’était un scooter Yamaha TMax 530 et entre nous, je ne lui avais rien trouvé de bon au point de me dire que j’allais en prendre un… aujourd’hui les choses sont différentes. Je roule en BMW C400GT depuis quasiment 12 mois, et ce tous les jours. Tous les jours sur le dos du C400GT pour me rendre au travail, au sport, au cinéma, chez les amis… mais aussi me balader sur Cannes mais aussi sur Nice… le quotidien d’un scootard quoi ! Mais alors ce scooter TMax 560, simple mise à jour ou révolution ? Et face aux C650GT, au C650Sport et au C400GT de chez BMW, comment se positionner ?

Tmax 560 : esthétiquement : mise à jour

Acheter un TMax 560 : bonne ou mauvaise idée ?

Acheter un TMax 560 : bonne ou mauvaise idée ?

Un Tmax reste un Tmax, on ne peut pas parler ici de révolution mais d’une simple mise à jour. Je dois dire que mon essai à bord du maxi-scooter était attendu, car j’avais hâte de comprendre pourquoi un tel engouement pour cette machine, pour ce simple scooter ! Le scooter reste toujours propre à lui même, nous sommes haut sur patte sans pou autant crier douleur, c’est jouable moi qui mesure 183cm (et arrêtez de me demander combien je mesure par mail,lol). Le guidon est large, mais rien de dramatique. Le freinage est très bien aussi… jusque là rien de magique sur ce scooter…

Essai du TMax 530 SX en vidéo par David Jazt

Là où la magie opère c’est sur sa partie cycle, le scooter est un couteau Suisse. Incisif, précis, fluide, le Tmax offre une conduite vraiment souple et agréable même si dans sa version 530 équjipé d’un kit variateur Polini. En fait ce kit lui donne toute la magie à ce TMax. Il obtient une fougue à l’usage si forte que bon nombre de scoot vont se retrouver à la rue totale… quand on me demande de comparer un TMAX avec le C650GT, nous sommes là sur deux véhicules qui n’ont rien à voir, et la comparaison devient totalement hors sujet pour celui qui roule sur le C650GT/S et le TMax. Le TMax avec le kit vario n’a plus rien à voir avec la limace sans vie initial. Le Kit vario lui offre une seconde vie, un peu comme si vous étiez en première à moto, tout le temps, et jusqu’au rupteur. Je vais avouer que c’est assez grisant, voire même bluffant.

TMAX 530 ou TMAX 560 du coup ?

Voici ma vidéo où je vous donne toute ma vérité entre les deux versions. Si le Tmax 530 était déjà une petite pile électrique dominatrice avec son kit vario, soyons honnête que la version 560 ne va pas changer le monde. Certes il est euro5 maintenant mais sa cylindrée et son couple supérieur n’ont pour vocation que de passer cette nouvelle norme d’euro5. Au final, vous l’aurez compris, le 530 est top et c’est justement le moment de profiter des prix promo pour obtenir un TMax qui n’aura rien à envier au 560. La différence de prix ne justifie pas la différence de la valeur ajoutée…

Alors Tmax ou C650GT/Sport voire même C400GT/X ?

Scooter Tmax

Scooter Tmax

Le TMax est un scooter qui est polyvalent. Il permet de faire du duo, il permet de rouler solo. Il a le démarrage sans clé,  le suivi GPS si on le vol, le frein de parking, le régulateur de vitesse, la bulle électrique, siège chauffant et poignées chauffantes… si le C6500GT peut le suivre sur quelques équipement, il faut bien avouer de son contrôle d’angle mort n’a pas de valeur ajoutée face au TMax.

Essai du C650S/650 Sport BMW en vidéo par David Jazt

Le C650S est dépassé avec sa bulle et son système mécanique, sa position trop haute et 0 option pour le quotidien : régulateur, cartographie, démarrage sans clé etc. Le TMax est plus moderne rien qu’avec son système de cartographie moteur, du régulateur de vitesse, et de son démarrage sans clé, ce qui manque au C650GT. Le C650GT en revanche est d’un confort exemplaire là où le Tmax est dur comme du bois, mais ce sont deux scooter qui ne sont pas comparables. Le Tmax se compare d’avantage avec le C650S ou C650Sport. Le seul point où le BMW passera devant le Yam c’est la puissance. Seulement avec un kit vario, la puissance on oublie. Les départs aux feux rouge sont canon et laissera tout le monde derrière, j’irais même chatouiller les scooters électrique pour voir…

Essai vidéo de David Jazt du C650GT

Je vous invite à lire mon bilan à bord du 650GT.

Galerie photo TMAX 560

Conclusion de l’essai du TMax

Même s’il est vrai que les compteurs à aiguilles font cheap et que l’on n’y voit pas grand chose, même si les comodos font plastic, même si les tarifs sont exorbitants, on peut bien avouer que le Tmax est une machine urbaine bluffante d’efficacité et à la partie cycle d’un vélo. Il se faufile partout, les 47cv se suffisent à eux-même. Un kit vario redonne un coup de jeunesse et de fougue ce qui me donne la banane sous le casque. N’en reste pas moins qu’à déplacement équivalent, je n’ai rien à envier à mon C400GT. Le seul point négatif du C400GT reste que c’est un scooter là où le TMax donne des sensations plus proches d’une moto. Mais ce n’est pas non plus un Speed Triple, ça reste un maxi-scooter ce Tmax 530/560. Le C400GT consomme moins, coûte moins chers en assurance et fera le job pour 95% du temps du TMax. Seulement le TMax est un TMax et celui ci qui veut un Tmax (ça en fait des répétition de Tmax, lol) s’achètera un Tmax. De nombreux produits peuvent venir le chatouiller comme l’AK 550 ou le XADV, mais le Tmax reste le Tmax… et moi je veux un Tmax… 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
moteur Harley Davidson Breakout 2015
Mécanique : l’importance d’entretenir sa monture

L'entretien de sa moto est la garantie d'avoir un véhicule entretenu, fiable et aux performances maximales. Combien de fois j'entends...

Close