Yamaha TMAX 530 DX ou BMW 650 GT : lequel choisir ?

En voilà un match intéressant en le BMW 650 GT et le Yamaha TMAX 530 DX, deux scooters vraiment orientés grands trajets du quotidien, plaisir et confort. Mais alors, s’il y en a un qui joue sur une forte notoriété depuis des années, l’autre se joue premium sur le haut de gamme… lequel s’en sort le mieux ? Pourquoi choisir le TMax ou le GT650 ? En voilà une bonne série de question… je n’ai pas la parole de dieu, voici simplement mon point de vue 😉

Un Allemand et un Japonais pour un budget similaire

Yamaha TMAX 2017 noir DX
Yamaha TMAX 2017 noir DX

Si le TMax débute à 11 499 €

maxi scooter GT 650 BMW
maxi scooter GT 650 BMW

Le BMW GT650 débute lui à 11 700€

Deux scooters différents mais à l’usage assez proche finalement

TMAX DX 2017
TMAX DX 2017

Si le TMax est plutôt à vocation sportive à la base, et encore que, ça reste un scooter, la version DX s’approche vraiment d’une routière ou presque. Son équipement spécifique en fait un scooter qui se rapproche vraiment du GT 650 de chez BMW d’où ce petit comparatif.

scooter maxi GT 650 BMW
scooter maxi GT 650 BMW

Le BMW offre une cylindrée supérieure au TMax avec 650cc contre 530cc pour le TMax. Cette différence de cylindrée change beaucoup de chose sur le papier, mais le Yamaha à l’avantage d’un poids plus “light” avec 213kg tout mouillé contre 261kg pour le BMW. Cette différence de poids et cette différence de cylindrée se ressent également sur la puissance des deux scooters. L’un est accessible au permis moto A2 avec 47cv (Yamaha) contre 60cv réservé uniquement aux propriétaires du permis moto A (BMW).

Le BMW GT 650 : un R1200RT avec boite automatique

vie à bord au guidon du GT 650
vie à bord au guidon du GT 650

Le GT 650 de chez BMW est confortable, c’est un véritable fauteuil de salon. S’il n’a pas de démarrage sans clé, il offre en contre partie un confort de conduite vraiment proche d’une moto. Il y a de la place pour les jambes et sa conduite est franche et dynamique. En tout cas, elle l’est bien plus que le TMax qui se ressent bien plus mou sur les accélérations en tout cas.

Le Yamaha TMax 530 DX : le scooter GT du dimanche

TMAX vue arrière (modèle 2017) du DX
TMAX vue arrière (modèle 2017) du DX

Le TMax quant à lui est plus “sportif” dans l’âme même s’il veut se donner des airs de routier avec son équipement proche de celui du GT. Bulle électrique, siège et poignées chauffants, il a même le régulateur face au BMW, bien joué ! Il est tout aussi confortable et offre un bon ressenti de route même s’il m’a semblé plus fatigant pendant l’essai face au BMW. C’est le manque de place aux jambes sur le Tmax qui me gène le plus. Le position de conduite sur le TMax oblige le pilote à s’en ramasser plein le bas du dos avec une position entre deux je trouve. sur le GT650, il est plus facile de varier les positions de conduite.

Environnement de conduite : net avantage au BMW

tableau de bord du 650 GT BMW
tableau de bord du 650 GT BMW

Le tableau de bord du GT 650 est parfait. L’aiguille de vitesse est bien visible et surtout il n’y a pas un compte tour qui prend une place énorme comme sur le Tmax dont je ne vois absolument pas l’intérêt. Si encore on pouvait monter ou baisser les vitesses en séquentiel, mais même pas. Ici sur le BMW, il y a bien un compte tour aussi, mais il est petit et sur la droite de l’écran digital. Il ne sert à rien.

Tableau de bord du TMax DX 2017
Tableau de bord du TMax DX 2017

Gros point fort au TMax avec deux cartographies moteur disponibles. Le mode Touring est mou, mais il est parfait par temps de pluie je pense même si le scooter dispose d’un “Traction Control”. Le mode sport ou S est plus franc dans l’action. En revanche niveau ergonomie et vie à bord, le TMax perd tous ses points. C’est brouillon, illisible en roulant et le bouton permettant de se balader dans les menus est unique pour l’ensemble des actions, du coup, il faut faire des choix. Je l’explique en détail sur l’essai dédié au TMAX 530 DX 😉

TMax plus facile à revendre ?

Scooter TMax 2017 Yamaha
Scooter TMax 2017 Yamaha

Le Tmax a une excellente réputation, c’est d’ailleurs le scooter le plus volé. Bien qu’aujourd’hui ça risque d’être un peu plus compliqué avec sa puce GPS intégré, son démarrage sans clé et toute l’électronique à bord. Sur ce point, gros point fort pour Yamaha face à BMW. BMW n’a pas ses même problèmes de vol, ça limite un peu les risques. Du coup, le TMAX a bonne réputation, il sera plus facile à revendre d’autant plus qu’il est accessible A2, chose qui n’est pas le cas avec le GT650 BMW.

Galerie photo entre le TMax 530 DX et le GT 650 BMW

A budget équivalent, équipement tout à fait honorable des deux côtés, quel serait mon choix ? Plutôt BMW GT 650 ou Tmax 530 DX ?

David Jazt sélectionne le TMax 530 DX

Tmax 2017
Tmax 2017

Avec son système de béquille centrale qui ne se replie pas si on n’a pas la clé, la puce GPS intégrée, le frein de parking, le démarrage sans clé, son petit côté ramassé et son agilité, le Tmax reste un excellent scooter à mon sens. Seuls son tableau de bord totalement illisible, le manque de place et son moteur un peu fade le prive de lui donner la première note à mon goût. Il n’en reste pas moins un excellent scooter, accessible aussi bien pour les vieux motards comme moi que pour les permis A2, c’est quand même pas mal ! Il y a même le régulateur de vitesse, les poignées chauffantes et la selle chauffante… il est quand même royal ce TMax dès lors que l’on n’essaye pas le GT 650 de chez BMW… d’autant plus que le plus gros défaut du TMax à mes yeux reste la finition et l’impression d’avoir à faire à un gros scooter Japonais assemblé avec les pieds depuis un moule en plastique un peu brouillon… c’est moche pour ce prix !

David Jazt opte finalement pour le GT 650 de chez BMW

Essai du maxi scooter GT 650 BMW autour de Rennes
Essai du maxi scooter GT 650 BMW autour de Rennes

L’impression à bord du GT 650 est déjà plus “Premium” dans l’âme, avant même de grimper dessus. Il fait moins gadget, plus sérieux, s’oriente davantage au jeune papa qui cherche de la mobilité sans forcément flamber comme on peut avoir l’impression sur le TMax. Le GT 650 n’a pas que des qualités, il faut l’admettre. Déjà, il n’a pas de régulateur de vitesse, il n’a pas non plus différentes cartographies moteur ou même de système de démarrage sans clé. Sur ces trois points, moi je dis faute de jeux, ça devrait être de série partout. L’outil de détection d’angle mort ne sert à rien à mon avis. En ville il clignote tout le temps avec les voitures sur le bas côté de la route. Il peut être pratique lorsque l’on tourne à droite et qu’un vélo se glisse dans l’angle mort, pour le reste, on est sensé faire ses contrôles non ? A côté de ça, son moteur plus puissant, son espace pour les jambes, sa partie cycle et son freinage en or en font un compagnon de vie qui rappelle fortement un R1200RT dans le comportement. Moi je le choisi car j’ai eu un véritable coup de cœur lors de mes derniers essais avec lui… pour aller au boulot, je pense qu’il y a pire non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *