Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

COVID-19 : Tour de Corse 2021 annulé

Site officiel de David Jazt

COVID-19 : Tour de Corse 2021 annulé

Promenade des Anglais à Nice

Forcément après ces derniers billets où je vous présente le Tour de Corse 2021, je me devais de vous tenir informé sur son déroulement. Et justement, ce déroulement ne s’est pas passé exactement comme je l’avais imaginer. Bien souvent lorsqu’on organise une balade moto ou une randonnée à moto, il faut anticiper au maximum les points inattendus pour éviter et anticiper au maximum les alternatives… sauf que là, le COVID nous a stoppé net, avant même de grimper dans le bateau…

Tour de Corse à moto en duo

Corse à moto

Corse à moto

Le roadbook était peaufiné au petits oignons avec des plans b si jamais on trainait un peu trop en route. Avec les spots à drone que je comptais bien amener pour vous faire rêver avec nous lors d’une vidéo roadtrip quotidienne de notre périple de 7 jours sur l’île de beauté… on peut le dire, ce Tour de Corse devait être un des plus beaux souvenirs motards de notre vie. Bateau réservé, d’ailleurs la prochaine fois, je n’hésiterais pas à prendre l’option “Cabine” pour voyager plus “zen” pouvant permettre de se reposer sans devoir garder un oeil sur les affaire… je le retiens pour la prochaine fois. Toutes les nuits étaient également prévues, dans des endroits tous aussi magnifiques les uns que les autres… un peu de bord de mer, un peu de montagne, un peu de mer, un peu de montagne… des nuitées dans des hôtels incroyables avec des prix bas en cette période de l’année… bref ! Tout était réuni pour passer un séjour incroyable à moto en Corse…

Cas contact pour mon binôme

Jean-Claude à Pontivy

Jean-Claude à Pontivy

Première mauvaise nouvelle pour mon binôme, il se retrouve confiné pendant 15 jours parce qu’il est cas “contact” du COVID. Là c’est la désolation totale. Son séjour tombe à l’eau, à 3 jours du départ. Même si son PCR était négatif, il doit rester en isolement pendant 15 jours, sympa les vacances… on a cherché à contourner le problème etc. impossible, c’est foutu pour lui ! Des mois que l’on organise ce séjour, on arrive à passer à travers le COVID et là quelques jours avant le départ pour la Corse il se retrouve cas “contact”… imaginez l’angoisse et la tristesse… nous avons tous besoin de vacances en cette période difficile et cette fois, impossible de contourner le problème… pas de Tour de Corse pour lui pour le moment…

Tour de Corse solo

MS Motors à Cannes avec mon TMax 560 Tech Max

MS Motors à Cannes avec mon TMax 560 Tech Max

Difficile de tout déprogrammer, les réservations sont validées dans tous les hôtels et chambres d’hôtes. Impossible de faire machine arrière même si franchement, je culpabilise d’y aller tout seul. Ma femme s’était organisée pour que je puisse partir avec mon ami pendant cette semaine de vacances, tout était ficelé, quel chamboulement la veille ou presque du départ… je pars ? J’annule tout ? Je décide tout de même d’y aller en modo solo… le coeur lourd et le scoot chargé… c’est l’heure du départ pour ce Tour de Corse Solo…

Embarquement au port de Nice via Corsica Ferries

Ferries à Saint-Malo pour Jersey

Bon, vous l’aurez compris, c’est une photo d’illustration ci-dessus… je n’ai jamais vu le bateau Corsica Ferries pour cette traversée entre Nice et Bastia.

Direction l’embarquement pour le check in

Cente ville de Nice

Cente ville de Nice

Me voici rendu sur le port de Nice non sans mal. En fait, lorsque l’on contourner le port depuis la rive ouest, celle de la promenade des Anglais, il suffit de patienter devant les barrières du port pour qu’elles se lèvent. J’aurais mis un gros quart d’heure à comprendre ou était l’entrée, sans doute nerveux d’embarquer sans trop savoir si j’étais à l’heure ou pas car je ne voyais pas le bateau. Est-il déjà parti ? N’est-il pas encore arrivé. C’est vrai qu’il y a du vent aujourd’hui sur Nice.

Premier contrôle avant l’embarquement

Je passe donc les barrières et je me retrouve au premier “contrôle”. Une formalité, je montre mon pièce d’identité et mon billet que j’ai imprimé sur une feuille A4 (je recommande vraiment d’imprimer vos billets).

Second contrôle pour prendre la file d’embarquement

C’est un peu gênant de remonter toutes les files de voitures qui sont parkées là à attendre. Les gens ont le coffre ouvert, ils boivent un café au cul des bagnoles. Les camping car ont sorti les tables pliantes, on sent qu’ils ne sont pas arrivés à la dernière minute comme moi. Je remonte, donc, toute la file de voiture et j’arrive à un second contrôle qui m’indique de m’arrêter pour contrôler à nouveau des billets. J’indique que c’est déjà fais sur le contrôle précédent, ces personnes m’indiquent donc que je peux remonter sur la gauche jusqu’au bout… le parking n’est pas très grand, il est d’ailleurs à moitié vide même s’il y a quelques voitures arrêtées et un groupe de motard en tête de peloton à attendre désespérément le bateau.

Autocollant jaune Corsica Ferries sur le saut de vent du TMax

Un peu plus loin je vois deux jeunes demoiselles qui me font signe de m’arrêter. A peine arrêté, l’un d’entre elle me colle l’autocollant jaune Corsica Ferries 21 sur la bulle fumée du tmax, sans rien me demander. Elles me demandent mon billet. Tout est ok, jusqu’au moment où elles me demandent également mon PCR. Pas de problème, je sors mon PCR qui est négatif évidemment, tout est ok, et au moment où je remets mes documents dans mon scooter, la feuille du PCR s’envole sur le parking. Une des deux nanas s’empressent de le ramasser et relis plus attentivement le papier.

“Votre test PCR est expiré de 12h monsieur… vous ne pouvez pas embarquer !”

J’ai d’abord cru qu’elle me charriait, puisque le test PCR est négatif et date de 3 jours avant le départ. Elle m’enlève l’autocollant du scooter et s’en va. Sa collègue était en train de s’occuper du véhicule derrière moi qui avait le même problème. Je cours vers la jeune demoiselle, et je lui demande si je peux continuer à longer la file de voiture… elle demande à son responsable de s’occuper de moi…

Monsieur, votre test PCR est expiré, vous ne pouvez pas embarquer. Même 12h, c’est comme ça y’a des règles… désolé… contactez Corsica Ferries pour échanger les billets. Je vous propose d’aller faire le tour de tous les labo de Nice, revenez demain avec un test PCR à jour… y’a un autre départ demain matin…

La douche froide. L’attestation de vaccination n’a pas réussi à lui faire changer d’avis. La négociation de refaire un test PCR en Corse non plus ni même la possibilité de contrôler si j’avais de la fièvre ou non. Le vaccin n’a donc aucune valeur et n’apporte aucune bénéfice supplémentaire, c’était bien la peine, tiens !

Evidemment, j’ai cherché à prendre un rdv pour un test PCR en urgence, le premier rendez-vous disponible était le mardi suivant, résultat pour le mercredi, autant dire que c’est impossible. Nous sommes vendredi. Vacances foutues… pour un test PCR expiré de 12h face à l’heure du départ du bateau…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
casque de moto pour motard
le casque moto jet : pour ou contre ?

Un sujet qui revient bien souvent c'est le casque de moto. Cette fameuse question : quelle casque de moto acheter...

Fermer