Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Ducati 821 : Monstrueusement Ducati

Depuis 2004, la passion motard & moto gros cube !

Ducati 821 : Monstrueusement Ducati

Moto Ducati Monster 821 à Laval

logo 821 Ducati MonsterLe 821, ça c’est un chiffre qui me plait ! Lors de mon essai de l’hypermotard 821, j’avais déjà pu goûter à ce moteur bien rond et délicieusement en place. Certes, je ne suis pas fan du concept hypermotard, néanmoins difficile de passer à côté de ce moteur si onctueux… aujourd’hui, Ducati propose une nouvelle moto dans un concept roadster, petite soeur du Monster 1200… et en mode 821 qu’en est-il ?

Ducati 821 Monster

Ducati Monster 821 blanche jante rouge

Ducati fait fort je trouve pour cette nouvelle présentation du 821 en osant osrtir d’entrée de jeu un coloris vraiment agressif. Ce blanc / jante rouge est du plus bel effet. Le blanc est vraiment blanc contrairement au 899 qui semble plus crème. La présentation est à mes yeux superbe sur ce nouveau Monster, je suis touché déjà visuellement et mine de rien le look c’est vraiment important !

Laura sur une 899 Panigale blanche jante rouge

Ci-dessus une Panigale 899 Panigale blanche jante rouge.

Essai Ducati Monster 821 en vidéo

Bientôt en ligne

Présentation du Monster 821 blanche jante rouge

Ducati Monster

Même si nous sommes ici face à une moto d’entrée de gamme, je trouve que Ducati ne se moque pas de ses nouveaux clients ou du moins de ceux qui vont acheter ce type de moto.

Bras oscillant du Monster 821

Certes nous n’avons pas de mono bras sur ce Monster 821 et quelques éléments manquent au tableau de bord, mais je trouve que dans la présentation générale nous avons une moto de série plutôt bien équipée : capot de selle couleur réservoir, ABS, tableau de bord du 899 ultra complet même s’il manque l’indicateur de rapport et une jauge à essence, une selle super confortable et qui ne glisse pas, et une vraie Monster qui n’est pas une moto au rabais face aux concurrents des cylindrée mid-size !

selle confortable et ne glisse pas sur Ducati 821

Rouler sur un 821 ne me semble vraiment pas déconnant aujourd’hui… moi en tout cas je suis sous le charme ! C’est un compromis idéal entre puissance / plaisir… et mine de rien avec ses 112cv et son couple de près de 9Nm, nous sommes vraiment dans des conditions parfaite pour bien s’amuser sur nos routes sans forcément chercher la performance avant tout !

repose pied Ducati

Dans les moindre détail on retrouve « Ducati » sur cette moto. C’est justement dans les détails que l’on retrouve cette passion pour cette marque… marque de moto haut de gamme, une impression que l’on ressent à son guidon également !

Premier tour de roue sur le Monster 821 Ducati

Moto Ducati Monster 821 à Laval

En montant à bord du 821 Ducati Monster, la première impression est plutôt agréable. La moto est rudement basse face à mon Streetfighter, les pieds remontent haut, le dos bien droit, les mains tombent plutôt bien sur le guidon, on se sent à la maison. L’embrayage est facile à gérer et je quitte la concession avec une mini banane sous le casque… je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’il va être bien cet essai moto !

Le son du 821 est génial

le son du 821 est génial

Celles et ceux qui me connaissent, savent que j’aime bien qu’une moto face un joli bruit de moto. Ce n’est pas pour rien que j’ai équipé mon Streetfighter 1098 S des Termignoni. Ici sur le 821, le son d’origine est tout simplement génial. Il crépitent à chaque décélération, ça me rappelle un peu le son du XR 1200 de chez Harley Davidson. Le moteur n’est pas avide de sensation, et le pot aide à se mettre dans l’ambiance, le pied absolu !

Partie moteur du Ducati 821

Ducati 821 Monster de David Jazt

En toute honnêteté et même si je roule sur un 1098, j’ai trouvé ce moteur joueur et plaisant. La boîte de vitesse verrouille bien et rapidement. Certes, il n’y a pas de rapport engagé sur le tableau de bord, mais qu’importe, il suffit d’être toujours un peu dans les tours pour retrouver le bon régime moteur qui va bien. En dessous de 4500 tr/mn la moto est vraiment gentil, elle ronronne et ne cogne pas en ville, c’est plaisant, on peut même lâcher une main sans risque… face au 1098, mieux vaut s’accrocher au risque d’avoir une surprise !!

Ducati Monster 821 et Monster 1200 S avec David Jazt

Entre 4 et 6000 tr/mn la moto s’envolle sans violence mais de manière franche au point d’y trouver un véritable plaisir à bord. J’ai bien senti que la moto pouvait en donner d’avantage en motant dans les régimes moteur, mais étant en rodage, je respecte les mécaniques et je n’ai pas chercher à remettre le clocher au centre du village… (j’adore cette expression de Yohann D. – mon directeur chez Mediaveille – qui est fan lui aussi de moto , je m’étais juré de la placer un jour dans mes articles !!)

moto Ducati à Laval

Pour le petit aperçu que j’ai pu avoir sur ce Monster 821, je peux avouer que je suis vraiment bluffé pour de telles sensations sur un moteur de moins de 1000cc. Certes, elle n’est pas aussi violente qu’un 899 mais pour sa vocation de roadster, je trouve que les sensations sont bien présentes, et ça m’est même difficile d’accepter de la trouver si bien du fait de sa petite cylindrée… ça me refait le même coup qu’avec l’Hypermotard où j’étais persuadé d’être sur une cylindrée au dessus ! Bluffante cette 821… j’aurais bien aimé monter un peu plus fort dans les tours pour voir ce qu’elle avait dans le ventre car forcément, je reste un peu sur ma faim… mais entre le tableau de bord parfait, la position de conduite super agréable, l’agilité de la bête au global, un bon freinage (quoi que ça manque cruellement de mordant à l’arrière) et un son qui en donne dans le casque sans que ce soit irrespirable… même à 6000 tr/mn je l’ai trouvé terrible cette moto… alors avec le shiftlight en plus et même avec un Shifter (?!) j’ose imaginer qu’avec ses 112cv ce soit presque le compromis idéal !

Gros coup de coeur pour ce Monster 821 Ducati

essai moto Ducati Monster 821 chez City Bike de Laval

Alors c’est vrai que le 1200 Monster est nettement plus démonstratif, qu’il est surement plus rempli néanmoins ce 821 st une excellente surprise au même niveau que peut l’être un Street Triple face au Speed Triple chez Triumph ! Ce 821 est un compromis idéal je pense pour celles et ceux qui ne veulent pas investir dans le 1200 ou qui ne se sentent pas encore à la hauteur… en tout cas, ce 821 restera dans mes coups de coeur 2014 et un second essai, une fois la moto rodée, sera à faire pour se faire vraiment une opinion plus précise sur ce nouveau bloque moteur…

Galerie photo essai moto Ducati Monster 821 à Laval chez City Bike

Conclusion de cet excellent essai du Ducati Monster 821

C’est une excellente moto, il faut bien l’avouer. Plutôt que de s’orienter vers un Z800 ou un FZ8, je proposrais volontier un 821 bien plus caractériel sans être exclusif. Facile d’accès, le plaisir est immédiat et son côté Japonais quelque peu permet de ne pas se retrouver face à un comportement trop franc comme l’était le Monster 1100 Evo par exemple. Ce 821 se conduit presque comme un 4 cylindres avec la pêche d’un bi… je suis vraiment bluffé par cette moto même si quelques points me fâche un peu… la moto parfaite n’existe pas, on le sait tous et c’est justement ces compromis à faire qui font qu’une moto devient attachante ou non… et là pour le coup ses défauts si je puis dire ne sont que des compromis et encore…

En attendant, je conserve ce 821 en tête… au plaisir de l’essayer à nouveau et pourquoi pas de la conseiller à Laura une fois qu’elle aura fait ses dents (si je puis dire) sur la Kawasaki GPZ 500 😉 La seule ombre au tableau pour ce Monster 821 reste son tarif vraiment élevé pour une moto de moyenne cylindrée devenant le produit d’appel chez Ducati.

Il faut compter 10760 euros pour cette version en essai. La prix d’appel étant à 10260… à ce tarif là, autant prendre la rouge ou la blanche qui à mon sens sont nettement plus belle que la toute noire surtout qu’elle ne propose pas de série le capot de selle indispensable pour se la péter… et en Ducati svp… 🙂

Les + :

  • Moteur joueur et rempli de couple
  • Une gueule d’enfer
  • Tableau de bord lisible et complet
  • Une sonorité de dingue en full stock
  • Facile d’accès et joueuse
  • Cartographie sur 3 modes

Les – :

  • Rayon de braquage horriblement court
  • Pieds trop hauts
  • Repose pied arrière trop proche de ceux du pilote
  • Freinage arrière manquant de mordant
  • Manque un mono bras

 

11 Responses

  1. Vincent dit :

    Comme toujours complet et bien détaillé, le tout agrémenté de belles photos.

    Merci.

  2. Alexandre dit :

    Oui super CR et j’ai hâte que tu vois se que sa donne une fois la moto rodé.

    Elle est très belle au passage.

  3. Alexandre dit :

    Ah ok , c’est bizarre on les voit encore sur leur site internet

  4. Magda dit :

    Ça donne effectivement envie de faire un tour dangereux et risqué pour le portefeuille à Laval 😉

  5. Corentin Boudet dit :

    Superbe essai comme d’habitude !

    Mais finalement, est ce encore une ducati ? J’ai plus l’impression à lire l’essai qu’il s’agit d’une simple jap.. facile a vivre qui cogne pas etc…

  6. Melle Laura et le permis moto chez ECF à Rennes - 2nde leçon dit :

    […] une main, puis une jambe. Il faut que je comprenne que j’ai un large champ d’action sur le comportement de la moto et qu’il ne faut pas baisser les […]

  7. Concession moto à Lanester : Ducati Store Lorient dit :

    […] profite des lieux pour monter sur le nouveau Monster Ducati 821 où elle ne trouve pas que la sortie d’échappement soit très agréable comme ça à froid […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *