Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Yamaha Tracer 9GT : bilan des 1500km

Depuis 2004, motard & moto gros cube !

Yamaha Tracer 9GT : bilan des 1500km

David Jazt roule en Tracer 9GT

Si j’ai la moto dans mon garage depuis début octobre, on ne peut pas dire que cette fois tout s’est déroulé comme je le pensais au départ. Le vol de mon TMax, comme quoi ce n’est pas une légende qu’il soit le scooter le plus volé, a été le début de toute une série d’embrouilles en tombant sur une série du lundi matin comme on appelle ça. Quelques pépins électroniques sur une moto neuve, ça tombe plutôt mal surtout que je roule tous les jours à moto, mince ! Si tout rentre finalement dans l’ordre, il est temps de faire un premier bilan des 1500km à bord de cette Tracer 9GT car, on peut le dire, cette Tracer porte rudement bien son nom !

Tracer 9 GT : une belle surprise lors du premier essai

Régis sur sa MT 09 Tracer

Régis sur sa MT 09 Tracer

C’est en juin 2016 que je découvre pour la première fois le Tracer MT 09 ou MT 09 Tracer ou Tracer 900 GT lors d’une balade moto que j’organisais en Bretagne à l’époque… je ne sais pas comment on l’appelait à l’époque, mais elle ne m’avait pas spécialement « marqué » car à la base je n’ai pas spécialement d’affinité avec Yamaha. Il ne faut pas m’en vouloir, chacun avons nos préférences, pas vrai ?

Tracer 9GT Camo de David Jazt

Tracer 9GT Camo de David Jazt

Comme quoi tout peut arriver dans la vie puisque au détour d’un essai un poil à l’arrache chez Yamaha Antibes, je tombe littéralement sous le charme de la belle. Une moto que je pourrais décrire comme simple, petite, vive et efficace pour un usage urbain / péri urbain à 80% du temps. Près de 10000€ moins onéreuse que la Multistrada V4S que je visais jusqu’alors, 10K ce n’est pas rien. 10K pour un usage qui me conviendra tout à fait pour plus de 80% du temps sur son dos, je pense que la Multistrada ce sera pour plus tard. Il faut progresser à moto, et ce 900cc me conviendra tout à fait même si, quelques semaines plus tard Ducati dévoilera le Multistrada V2, concurrente directe de cette Tracer 9GT, bref !

Rodage pas simple entre les pannes électriques

David Jazt à Monaco en Tracer 9GT, sur le port de plaisance

David Jazt à Monaco en Tracer 9GT, sur le port de plaisance

Durant mon rodage j’ai tout de même pu me rendre sur le port maritime de Monaco.

balade moto en bord de mer, Antibes

balade moto en bord de mer, Antibes

Egalement sur le Cap d’Antibes, non loin de la maison, après le bureau.

Tracer 9GT, Plage d'Agay, près de Saint Raphaël

Tracer 9GT, Plage d’Agay, près de Saint Raphaël

Mais encore à Agay près de Saint Raphaël dans le Var

1200km : rodage presque terminé

1200km : rodage presque terminé

Bref, un rodage aux petits oignons même si j’ai rencontré quelques problèmes techniques avec la moto, d’ordre électronique à priori. Je suis resté quelques semaines en 125cc pendant que ma moto était entre les mains d’expert Yamaha et si sur les photos on n’y voit que du feu, en fin de compte c’est la concession moto Yamaha Antibes qui m’a toujours épaulé dans ces moments délicats, en me prêtant la moto de démo finalement. Aujourd’hui, mes problèmes ne sont pas réglés sur ma moto, mais nous avons trouvé une solution alternative avec Yamaha Antibes, merci beaucoup à l’équipe, dont Fred, pour ses solutions proposées.

Un problème de boitier électronique

Tracer 9GT près du Palm Beach sur Cannes

Tracer 9GT près du Palm Beach sur Cannes

En temps normal, le petit problème que je rencontre sur la moto se résout avec une simple campagne de rappel et un changement de boîtier électronique, malheureusement en cette période un peu difficile, les boitiers manquent à l’appel si bien que je ne peux pas remplacer celui sur ma moto.

Tracer 9GT : pourquoi j’aime cette moto

NRJ Music Awards 2021 / Cannes

NRJ Music Awards 2021 / Cannes

Ce n’est pas parce que le temps n’est pas de la partie que je vais m’empêcher d’aller faire un petit tour de moto et prendre quelques photo du Palais décoré pour l’occasion des NRJ Music Awards que l’on retrouve sur TF1 samedi prochain. Cette photo représente aussi bien la manière dont je me sers du Tracer. C’est une moto simple à prendre en main qui se faufile partout et permet de se garer dans un trou de souris pour prendre une photo sur le vif par exemple.

look atypique du Tracer 9GT

look atypique du Tracer 9GT

Un point qui n’a rien à voir, c’est son look. Je le trouve incroyable, dans la lignée du R1 pour un Trail, c’est tout de même un comble de style, non ? Ensuite, peut-on réellement parlé d’un trail quand on retrouve une roue avant de 17 pouces, comme sur les roadsters ce qui me permet de retrouver les sensations d’une moto « normale ». Les T32 monté de série, en première monte, mettent vraiment en confiance, c’est vraiment agréable d’avoir de bons pneus dès la première monte. Yamaha aurait pu mettre du BT23… ouf ! Ces T32 chauffent vite je trouve et mettent en confiance le pilote rapidement à bord de la moto, c’est top ! Les séquences de freinages un peu appuyés offre un bon feeling sur le train avant même si pour moi le freinage de cette moto n’est pas le point fort de l’ensemble. Je lui reproche un manque de mordant sur l’attaque, il faut vraiment tirer le levier pour que ça freine quand on roule un peu fort…

Tracer 9GT Camo

Tracer 9GT Camo

Un roadster équipé de valise, en voilà une bonne idée dans un objectif de partir en week-end lors de la prochaine saison. J’ai également en commande la platine pour le top case, mais j’ai jamais eu la chance encore de pouvoir rouler avec sur ma moto. Les valises faisaient parties entière de mon cahier des charges pour cette nouvelle moto. Je voulais vraiment qu’elle ait une vocation à pouvoir partir le week-end ou bien à proposer à son pilote / passager de pouvoir ranger les casques sans avoir à les trimbaler lorsque l’on s’arrête.

Double facette du moteur

Tracer 9GT sur les hauteurs de Grasse

Tracer 9GT sur les hauteurs de Grasse

Ce moteur 3 cylindres offre un belle motricité, une bonne allonge… un peu trop d’allonge même. Moi je suis plutôt habitué aux moteurs qui tirent courts, ou du moins plus courts n’ayant pas besoin de monter jusqu’à 7000tr/mn pour obtenir le couple maximal et près de 10000 tr/mn pour la puissance maximum de 120cv. En général, j’aime les moteurs coupleux en bas sous la barre des 4500tr/mn et d’une puissance max de 150cv pour 6 à 7000tr/mn si bien qu’avec ce Tracer 9GT il faut que j’adapte ma conduite un peu différemment ce qui m’oblige à roule en seconde voire en troisième quand je veux la chatouiller un peu. Heureusement que le shifter aide à avoir une continuité dans la poussée. Mais en poussant un peu plus ma réflexion, j’aurais bien aimé un rapport intermédiaire entre la 2 et la 3 sur ce Tracer… une fois que l’on a dit ça, on a compris que c’est le manque de cylindrée qui me parle et que l’on atteint les limites du CP3. CP3 extrêmement joueur, c’est vrai, mais son comportement me rappelle d’avantage celui d’un 4 cylindres que celui d’un 2 cylindres que j’affectionne tout particulièrement.

Galerie photo : rodage des 1500km à bord du Tracer 9GT

Que pensez-vous du Tracer 9GT ? Avez-vous eu des problèmes électroniques sur votre moto ? Et si c’était à refaire qu’est-ce que je prendrais finalement ? Multistrada V4S ? Super Adventure 1290 S ? Ou tout simplement un R1250R ? Mon coeur balance surtout en ce moment où je n’ai pas ma moto dans mon garage… tiens y’a une FJR 1300 AE Ultimate à la concession et même tout simplement une MT 09 Standard… je me laisserais bien tenter par l’essai du MT 09

2 Responses

  1. Rone dit :

    Salut David,
    Sympa ton essai, globalement je faisais la même analyse que toi avec ma New Tracer 9 Gt (Teck Kamo aussi ) jusqu’à ce que le rodage soit fini et commencent juste après de gros gros soucis d’électronique …
    Tu n’as pas développé plus que ça dans ton article (ce que je peux comprendre 😉 ) mais laisses moi deviner ? Panne de la commande des gazs juste après une décélération à faible vitesse ? Avec ensuite le résultat que voici dans ma vidéo ? Bingo ??
    https://www.youtube.com/watch?v=gCrFb986MVU
    Comme nous sommes plusieurs à avoir ce genre de souci (moi en Bretagne d’ailleurs 😉 ) avec moto trop dangereuse pour rouler ainsi (la mienne est bloqué en concess) j’aurai vraiment aimé savoir si tes soucis électroniques concernaient bien l’ECU et ce qu’en pensait Yamaha Antibes.
    C’est eux qui t’on parlé de rappel + changement du boitier ? Juste des mots ou officiel ?
    En espérant que tu trouveras un peu de temps à m’accorder en répondant …
    Au cas ou … nous en parlons de ce « Pb » sur le forum CP3 ici:
    https://www.mt09.net/t14314-pb-tracer-9-gt-remise-des-gaz
    Et nous essayons un sondage pour recenser / regrouper ici:
    https://www.mt09.net/t14472-t9-et-t9gt-sondage-avez-vous-des-problemes-de-coupures-remise-gaz
    Beau boulot ton essai en tout cas 😉
    Kenavo
    Breiz Rone

    • David Jazt dit :

      Hello,

      Incroyable ton message. Je l’ai relu à plusieurs reprises car j’ai cru à une blague au départ. Une vilaine blague même. Heureusement que j’ai pu filmer le problème (le même genre de vidéo que la tienne sauf que moi je suis en mouvement) car la concession me riait un peu au nez et je les comprenais presque avec l’argument qu’ils ont vendu 150 Tracer 9GT et que la mienne est la seule à rencontrer ce problème. D’ailleurs d’après la concession, je suis le seul en France à avoir ce problème, et mon histoire est remontée jusqu’au Yamaha France avec qui j’ai pu échanger par téléphone.

      Récapitulatif :

      – Livraison de la moto le 2 octobre
      – 150km, premier voyant sur le tableau de bord le 5 octobre, micro coupure, le moteur s’est arrêté net (voyant orange sur le tableau de bord)
      – Voyant s’éteint quand j’arrive à la concession faire constater le problème, le 8 octobre (je passe pour un con)
      – 9 octobre, la moto me laisse rouler 5 à 8min avant de couper la poignée de gaz, le moteur reste allumé (je suis furax, la moto me laisse en plan au milieu de la rocade sur la voix de gauche, bonjour l’angoisse… rebelotte sur la voix de gauche d’un rond point… la trouille de ma vie ce jour là !)
      – 10 octobre, je tourne la vidéo pour mieux décrire le problème (la moto déconne à plein tube)
      – 12 octobre, je laisse la moto Tracer 9GT à la concession
      – 15 octobre, je récupère la Tracer 9GT avec une « rampe d’injection » d’occasion issue de la moto de démo (ça semble avoir résolu le problème)
      – 29 octobre, dépôt de la moto à la concession pour la révision des 1000km
      – 3 novembre, moteur coupe net en plein virage, voyant rouge au tableau de bord (je décide de ne plus rouler avec cette moto, je dépose moto, valise etc à la concession… ils en font ce qu’ils veulent, je ne veux plus en entendre parler !)

      Ma concession ne me laisse pas en plan et me propose deux solutions :

      – le prêt de la moto de démo qui semble opérationnelle jusqu’à ce que je puisse récupérer une Tracer 9GT neuve (estimation mars / avril 2022)
      – je change de moto, on annule la vente. La concession me fait un geste commercial sur la moto de mon choix, pas de carte grise à payer à nouveau etc. C’est là que je décide de partir sur le FJR !

      La concession me dit que c’est la centrale qui pose problème et qu’une reprogram est prévue mais il manque un composant. N’hésite pas à contacter Fred de ma part à la concession Yamaha d’Antibes si tu veux plus de précision… je crois qu’il n’en croira pas ses oreilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *