Moto BMW K1300GT : nouveau jouet de David Jazt

moto BMW K1300GT à RennesLa Ducati est maintenant arrivée à bon port chez son nouveau propriétaire du côté de Bergerac, non sans mal et sous une pluie diluvienne. Son propriétaire, Guillaume, semble ravi par son acquisition et je le comprends… néanmoins, mon rêve de gamin ou plutôt devrais je dire mon rêve de motard s’est exhaussé, mon garage est lui aussi heureux d’accueillir sa nouvelle pensionnaire… pourtant je ne parle pas un mot Allemand (enfin, je ne parlais pas plus Italien)… une BMW K1300 GT, et cette fois ce sera une vie en bleu-marine…

Moto routière par excellence

Inutile de représenter à nouveau la moto puisque je l’ai déjà présenté lors de mon dernier essai moto BMW qui a été plutôt concluant car j’ai signé le bon de commande au retour de l’essai avant même d’avoir vendu le Streetfighter. Cette moto BMW est bluffante d’efficacité et son image de moto lourde et pataude est justifiée tant que l’on ne l’a pas chevauchée… une fois à bord, l’image qu’on en avait n’a plus lieu d’être…

Nombreuses options sur le K1300GT Pack 3

poignée et selle chauffante

Ce qui peut sembler être du gadget pour certain, dont Kawasaki qui me disait que la selle chauffante c’était marketing, s’avère être de précieux camarades dès lors que l’on s’en sert en condition réelle et avec le temps hivernal que nous avons en ce mois de mai 2013, autant dire que tester ces équipements ne sont pas du luxe… on peut ainsi rouler sous la flotte, les mains et les fesses au chaud, ce qui aide à accepter le temps avec sourire…

pack 3 sur K13GT

Ici en gros plan, l’action du régulateur de vitesse. Simple et efficace, chaque pression fait augmenter ou diminuer la vitesse de 2km/h, simplisme et rudement plus efficace qu’à bord d’un Triumph Trophy 1200… quoi qu’on m’en dise !

Bagage et valise à bord du BMW K13GT

bagarrerie sur le BMW K1300GT

Un point fort encore une fois, transporter un casque pour son ou sa passagère avec en plus un sac de sport, un ou deux pulls, une paire de chaussure, une tenue de pluie intégrale… difficile sur une moto sans tous ces accessoires ou alors avec un sac à dos de randonneur…

BMW moto Boxer Passion Rennes

Rouler nu, sans sac à dos, c’est tellement plaisant sans pour autant être pénalisé par le poids… ici la répartition des masses est incroyable… moi c’est l’argument qui m’a donné envie de prendre un BMW K1300GT plutôt qu’un K1300S aussi bien soit elle… alors certes la moto est plus lourde que toutes celles que j’ai pu avoir, mais c’est le compromis à accepter pour se permettre un tel confort de vie… et franchement, ça n’a rien d’insurmontable 😉

Autres points forts : le moteur, la boîte onctueuse, le freinage, les pneus… et j’en passe !

K1300GT BMW

Difficile de prendre à défaut ce moteur de 1300cc accouplé d’une boîte 6 vitesses. Bien qu’un peu longue à enclencher, les rapports sont onctueux pour une boîte douce et précise qui se conduit sur le bout des orteils, ça manque juste un peu de frein moteur mais quelle douceur de vie on peut descendre à 1500tr/mn en 6ème elle ne bronche pas et repart aussitôt, génial ! Coupleu, je lui regrette juste de manquer un peu de “watt” lorsqu’on le titille un peu… en effet, en 106cv et vu le poids global de l’engin, utiliser les 160cv en mode européen ne serait pas du luxe car parfois en 6ème ça pêche un peu (même en descendant 1 ou 2 rapports) ce qui frustre car on sait qu’il peut procurer plus de sensations. Le freinage quant à lui est exceptionnel, progressif, mordant mais pas brutal… je suis vraiment incroyablement content de cette partie qui me faisait un peu peur après être habitué au must avec Brembo sur Ducat. L’ABS est un gage de sécurité, et les pneus sur cette moto, du Metzeler Z8 (ils sont plutôt bien noté dans ce comparatif de pneu où il sont devant le PR3 de chez Michelin), sont terriblement efficaces aussi bien sur le mouillé que sur le sec où je prends quasiment le même degré d’angle, aucune sensation de décrochage ou de glisse même sur une freinage forcé… j’ai du mal encore à prendre de l’angle au maximum et il me tarde d’enchainer les petits virages avec autant de vivacité qu’avec le Street… je n’y serais jamais, ce n’est pas le même genre de moto, mais le chassis est rigide, la moto est stable… si bien qu’on se laisse surprendre par moment, c’est bluffant !

Feux aux Xenon, Champs Elysées

feux xenon

Je ne pensais pas que le Xenon sur une moto pouvait apporter quelque chose et pourtant en revenant de Saint-Malo par les petites routes un soir, j’ai pu constater à quel point le feu au Xenon est terriblement efficace. Pas de zone d’ombre, on roule ainsi de nuit en toute confiance avec ce tableau de bord qui s’illumine suivant l’intensité d’éclairage… je suis Fan…

Ducati Vs BMW

Comparatif BMW K13GT et Ducati Streetfighter

Difficile de comparer deux motos qui n’ont rien à voir, rien en commun si ce n’est le principe d’être une moto toutes les deux. Sportive ou presque, le Streetfighter est une moto efficace, compact, performante, joueuse et agile… tout le contraire ou presque de la BM. Mais le plaisir à bord de la BM est ailleurs…

confort entre la Ducati et la BMW

Pour le duo, les voyages, les escapades, la ville, le quotidien, la pluie… le BMW est faite pour… de plus on roule vraiment différemment et je voulais découvrir autre chose, un nouvel univers… j’étais très attiré également par Harley Davidson où j’ai failli prendre un Slim… mais l’aspect pratique en moins, le côté exclusif et clan à part me plais moins… pour autant je n’ai pas envie de rouler sur un moto qui ne me plais pas… je veux dire par là, que je ne vais pas prendre une Victory parce qu’Harley offre un état d’esprit qui n’est pas encore celui que j’aime ou que je n’accepte pas dans mes convictions… non… un jour je roulerais en Harley je pense… quand on veut rouler Harley, on achète Harley… aujourd’hui, je veux découvrir du pays… à moto et le K1300GT me semble le meilleur compromis pour y arriver…

Déjà 1500km à bord du K1300GT

moto BMW K1300GT à Rennes

A peine sortie du concessionnaire, que j’ai déjà roulé quelques 1500km en moins de 15 jours, je redécouvre les joies de rouler au quotidien sans me poser de question et sans hurler avec l’embrayage à sec qui me démontait le poignet. En effet, c’est mon moyen de locomotion, je n’ai plus de voiture et je dois adapter certains points parfois pas simple comme les courses, mon chien ou encore quand il pleut et que je n’ai pas mon équipement de pluie sur moi car il faisait beau en partant… Entre ses aspect pratiques, son confort de vie, son autonomie de camion (près de 370km avec un plein), ses différents rangements, son GPS (qui arrive) autonome, ses équipements de série, son petit son sympathique (pas violent non plus néanmoins), son confort pour ma passagère et ses pneus rudement efficace, je dois bien avouer que la tristesse de ma séparation avec mon Italienne se fait vite oublier même si j’aimerais bien avoir une moto plus puissante car en 106cv ça manque de puissance quand même surtout en mode duo sur les reprises et sur une moto d’une telle cylindrée je trouve ça dommage… je ferais un feed back un peu plus poussé aux 5000km à bord pour tracer un premier bilan… d’ici là, je pense qu’il y aura du Cr en ligne de mes futures sorties moto en groupe ou en mode solo… d’ailleurs, on ne devait pas aller à Granville prochainement ? 🙂

Galerie photo du BMW K1300GT de David Jazt

6 Replies to “Moto BMW K1300GT : nouveau jouet de David Jazt”

  1. 2ème compte rendu lu et bien j’ai vraiment hâte maintenant de trouver une K1300GT !!! Le mois de mai 2016 est plus pourri que 2013 mais touche à sa fin ! Merci mais n’est pas vu le CR des 5000 km annoncé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *