Scooter BMW C 650 Sport : le Tmax Allemand

Si le Yamaha TMax reste un excellent scooter, il n’en reste pas moins qu’on lui trouve des concurrents à commencer par l’excellent Kymco AK 550 que j’ai essayé il n’y a pas longtemps et je vous invite à lire son essai. Le TMax rencontre aussi sur son chemin le C650 Sport de chez BMW et autant dire que là la ressemblance s’arrêter simplement au nom “Maxi Scooter”… le C650 n’est pas vraiment le même type de maxi scooter !

Un scooter sportif mais raide niveau confort

Scooter C 650 Sport BMW
Scooter C 650 Sport BMW

Souvent les scooters ont les problèmes suivants : être haut et du coup il est difficile d’avoir les pieds à plat au sol, ne mettent pas en confiance sur l’angle, ont plus ou moins de “pêche”, freinent mal… ici chez BMW ont efface tout et on obtient un scooter qui porte bien son nom : “sport”. La position de conduite déjà, rien qu’à ce niveau là on pourrait écrire un billet pour elle toute seule. La position est parfaite car il est possible de tendre les jambes ou presque tout en ayant une sensation de “facilité” à bord du scooter. En revanche niveau suspension c’est raide… ou sport !

maxi scooter BMW
maxi scooter BMW

Ses roues sont plus petites qu’à bord d’une moto, mais la sensation de pilotage est plutôt agréable. Nous sommes loin de la conduite approximative de l’Xciting 400 par exemple. Le guidon tombe parfaitement bien sous les mains, c’est difficile à se l’avouer mais c’est rudement bien étudié ce scooter.

Une qualité et une ambiance BMW à bord

scooter BMW à Rennes
scooter BMW à Rennes

C’est difficile à expliquer, mais au guidon d’un BMW nous avons la sensation d’être en sécurité. Je l’ai souvent dis dans mes différents essais et je retrouve cette sensation à bord de ce maxi scooter. Il est équipé d’un anti-patinage et de l’ABS de série. L’anti patinage est simple à comprendre… sur des gravier, tu tournes la poignée de gaz à fond et tu vois comment réagis le scooter, c’est bluffant ! Quant à l’ABS, toujours sur les graviers, tu sautes sur le frein avant et tu sers… arrives tu à glisser de l’avant ? En revanche il n’y a pas l’ABS pro, du coup, en courbe si tu freine ça relève le scooter…

tableau de bord du C650 Sport BMW
tableau de bord du C650 Sport BMW

Magnifique tableau de bord pour ce scooter BMW C 650 Sport. Toutes les infos sont indiquées allant de la pression des pneus à la température extérieure, il ne lui manque pas grand chose pour être parfait je trouve.

feu à LED sur le C 650 Sport

feu à LED sur le C 650 Sport
feu à LED sur le C 650 Sport

La signature visuelle n’est pas la plus bluffante que j’ai rencontré. En tout cas en photo, ça ne donne pas grand chose. On peut ainsi rouler avec les LED ou bien avec un feu de croisement.

feu de croisement sur le C 650 Sport
feu de croisement sur le C 650 Sport

Au final, je crois que j’aime autant rouler avec le feu de croisement. Je ne sais pas si c’est un pilotage pro comme sur mon R12R à savoir que le feu bascule d’un mode à l’autre automatiquement suivant la luminosité ambiante.

Les options qui font le bonheur au quotidien sur le scooter BMW

selle et poignées chauffantes sur le C650 Sport BMW
selle et poignées chauffantes sur le C650 Sport BMW

Si la selle est chauffante, même le passager pour profiter de son propre réglage de chauffage sur deux niveaux et comme il le souhaite. Ce réglage s’effectue directement sur la selle. Que j’aime cette option qui me rappelle mon K1300GT. Le fait que la selle soit chauffante, tout comme les poignées me plonge au coeur de l’hiver où j’étais bien content d’avoir ces options sur mon R1200R en dehors de la selle. Un tablier sur le scooter, et hop, nickel pour l’hiver…

Les poignées du scooter C 650 Sport BMW

poignée gauche du C650 Sport
poignée gauche du C650 Sport

S’il lui manque le démarrage sans clé, différentes cartographies moteur (surtout un mode rain) et un réglage d’ABS sur différents niveau à mon goût, on peut dire que niveau commodo il en a sous la gâchette. Warning, feu LED, différents trip (A, B, Automatique), les infos sur l’heure, température etc…

poignée droite du C650 Sport
poignée droite du C650 Sport

A droite on retrouve le bouton pour les poignées chauffantes, la selle chauffante, le coupe-circuit et le bouton de démarrage. Au niveau du chauffage, j’ai l’impression qu’il y a un mode “automatique” ou bien forcé sur deux niveau. Le premier niveau doit être pour lancer le chauffage de manière rapide, le second niveau pour le maintenir à température et le mode automatique en fonction des températures extérieur… je ne sais pas, si un lecteur peut nous laisser un commentaire à ce sujet 😉

Galerie photo de l’essai du C650 sport BMW

Si ce scooter ne m’a pas laissé indifférent, je peux même avouer qu’il m’a assez bluffé au niveau de son moteur. Il est vif au démarrage, offre de bonnes reprises, et donne de bonnes sensations de conduite; La position de conduite pour mon mètre quatre vingt trois est top. J’adore les options que l’on retrouve dessus comme le système de poignées chauffantes ou la selle chauffante sur deux zones. La bulle est réglable sur différentes niveaux mais elle se règle à la main, autant bien prévoir son coup avant de partir. Personnellement j’aime bien rouler parbe-brise en bas en ville et en haut sur les extra-urbains. Seul le confort à bord m’a laissé un peu sur ma faim. Un peu trop ferme à mon goût pour l’imaginer le temps d’une balade à la journée par exemple. C’est un excellent maxi-scooter en tout cas, si je devais en choisir un j’hésiterais entre lui et l’AK 550. Certes l’AK 550 se défend par son prix plus bas de 2000 euros, mais le BMW est un poil plus nerveux et permet de conserver tout le service premium BMW.

Conclusion de cet essai scooter BMW C 650 Sport

Maxi scooter BMW sportif : C650 Sport
Maxi scooter BMW sportif : C650 Sport

Le maxi-scooter est un outil particulièrement efficace pour la ville. Ne plus s’ennuyer à passer les vitesses, être protéger des intempéries, avoir de la place sous la selle pour le quotidien, permettre une balade ou deux de temps en temps sans que ce soit son objectif principal… pour moi le scooter voire même le maxi-scooter a un véritable rôle en ville. J’ai eu différents scooter, et chacun avait ses propres défauts qui m’ont agacé à l’usage. Le PCX 125 était petit et me brisait le dos, le XMax 400 était trop haut et du coup pénible en ville sur la pointe des pieds sans parler d’une consommation proche de 7,5l / 100… le Sateliss 500 était vraiment dangereux avec ses petites roues… ici, je pense avoir trouver un bon compromis avec le C650 Sport même s’il faut sortir un billet de plus de 11500 euros. Il ne lui manque plus qu’un top case et une bulle électrique pour être parfait… comment ça BMW m’écoute et me propose le nouveau BMW 650 GT ?

C Evolution Long Range : 160km
C Evolution Long Range : 160km

Il existe même une version électrique du C 650 Sport… le C Evolution 🙂

4 réponses sur “Scooter BMW C 650 Sport : le Tmax Allemand”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *