Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Triumph Street Triple 675 : combien vous dites ?

Site officiel de David Jazt

Triumph Street Triple 675 : combien vous dites ?

tableau de bord du Street Triple 675 2013

Triumph Street Triple 2013 à RennesC’est une bonne question ça : sur quoi roulerait David s’il devait acheter une moto de moins de 1000cc et qui ne soit pas une sportive ? Choix rudement difficile… mon article à ce sujet fait polémique car beaucoup de motard m’en parle en message privé en me demandant pourquoi je ne parle pas de telle ou telle bécane… aujourd’hui, je suis allé voir si mes envies étaient purement fictives ou s’il était possible de se faire plaisir avec une moto de seulement 675cc soit plus de la moitier de mon Z… plus de la moitié mais en moins 😉 alors ce Street Triple 675… combien vous dites ? 675cc ? … verdict !

Une gueule particulière avant-tout pour cette moto Anglaise de moins de 700cc !

Triumph 35 Rennes à Vezin le coquet

Inutile de chercher le guidon à droite sur cette moto Anglaise encore moins à se demander comment la débrider, ce Street Triple est dans son jus 100% 100cv… on a ainsi une moto 100% dans les lois Françaises et dieu sait qu’elle l’exploite rudement bien…

optique avant Street Triple 675

Une gueule d’enfer pour ce petit roadster qui ne paye pas de mine avec un bloc optique avant qui à mon sens est le plus réussi des petits roadster de la gamme entre le Honda Hornet, le Suzuki GSR, le Ducati Mostro 796 et autre FZ8, MT09 de chez Yamaha ou encore du Z750 voire le Z800 de chez Kawasaki. Non, cette Street Triple à son petit look qui me plais bien…

Triumph moto Rennes

Bienvenue à bord de cette moto qui est vraiment à elle seule une bande à part. J’avais bien aimé le look du Triumph Speed Triple 1050, sa grande soeur mais n’avait pas apprécié sa conduite… je partais donc en me disant que le 675 serait encore moins bien… pourquoi donc l’essayer ?

Essai en vidéo du Street Triple Triumph à Rennes

Essai moto du Triumph Street Triple : ne pas se fier aux apparences

Speed Triple ou Street Triple ?

La concession Triumph 35 de Rennes est vraiment une excellente concession moto, l’accueil est chaleureux et les conseils sont de qualité. On te prend pas de haut ou je ne sais quoi comme on pouvait le ressentir anciennement, non ici c’est comme à la maison ou presque, ne manque plus que les patins pour le parquet 😉 On m’apporte le Street Triple devant la concession avec un peu d’essence pour l’essai, toute fumante dans un son de turbine métallique que je n’appréciais guère… et oui, je n’emploie pas le présent car à l’heure actuelle je mettrais n’importe quel accessoire sur cette moto sauf un pot d’échappement tellement que l’origine lui colle bien, c’est peu dire… ça change du Bandit de Jean-Claude… quoi que lui qui aime bien rouler en full stock, là c’est nickel 😉

moteur et échappement du 2013 Street Triple 675

Sur cette nouvelle version, quelques changements au niveau du châssis et la présentation du pot d’échappement qui n’est plus sous la selle. Personnellement ça ne me choque plus… du moins sur photo, je préférais sous la selle mais en fait une fois devant la moto ça ne choque pas. Je trouve que la présentation globale est plutôt de bonne facture et ça sent la qualité ainsi que la confiance… cette sensation de moto de qualité est appréciable comparativement à la MT 09 (que je n’ai pour autant pas encore essayé) où l’impression allait plus sur une moto à la finition moyenne. Ok, nous ne sommes pas dans les même tranches de prix, mais quand même.

Premiers tours de roue à bord du Street Triple Triumph

au guidon sur Street Triple 2013

Déjà je cale… ça commence bien, mais cette béquille remonte mal et je me suis fais avoir au départ ainsi qu’au départ de la petite séance photo à mi-parcours… encore les rétroviseurs… qui a essayé cette moto avec ces rétroviseurs et validé la commercialisation avec ces rétros qui ne servent à rien ? Puis dernier point concernant le frein arrière que je recherchais de la botte… en fait la pédale est rudement courte, il faut bien aller la chercher vers le moteur, question d’habitude… tout comme le comodo de clignotant trop bas qu’on tâtonne avec les gants… pénible ! Bon, les infos au tableau de bord sont ultra-completes avec un beau Shiftlight, mais pitié… les commandes au guidon, please darling…

tableau de bord du Street Triple 675 2013

La tableau de bord est magnifique, il n’y a pas d’autres mots… nous sommes très loin des typos italiques qui n’ont pas de sens des voisins Japonais. Ici tout y est, nettement moins triste qu’à bord du Triumph 1200 Trophy, c’est du grand luxe, je ne dirais qu’un mot et en lettres capitales : BRAVO !

triumph moto street triple 675 2013 à Rennes

Dès les premiers tours de roue à bord d’une moto, dès les 10 premiers mètres on sait si la moto nous convient ou non. Ici sur le Street Triple, dès que je suis passé sur le second rapport j’ai compris que j’allais passé un moment magique à bord de cette moto. Elle est onctueuse à basse vitesse, pas trop haute ni trop basse, les jambes se plient idéalement, les bras sont posés avec les mains sur le guidon au top, à part ces rétro minable on est bien là dans une sonorité vraiment agréable et rageur qui laisse supposer presque une sportive là dessous…

Impression de conduite à bord du Street Triple

Street Triple, excellente moto à tous points de vue !Je retrouve l’émotion du Daytona 675 les contraintes et le shifter d’usage en moins… le freinage manque un peu de mordant mais la moto n’a que 200km au compteur… et sur la version R pour 600 euros de plus que la version standard on peut avoir du freinage Brembo, autant dire que ça pince un peu plus fort… Agile, légère, maniable… je me faufile entre les voitures comme si de rien n’était, je prends un pied monstre alors que je ne roule qu’en première… vivement les petites routes…

Le feu passe au vert, j’enquille alors assez rapidement les rapports car le Shiftlight s’allume dès 4000tr/mn autant dire qu’il reste allumé tout le temps car la moto monte vite dans les tours… j’ai la contrainte de ne pas pouvoir monter dans les tours car elle est en rodage. Premère, seconde, troisième et j’entends comme un son envoutant sous le réservoir… ne me dis pas que c’est pas vrai… elle ronfle sévère la petite… je me mets alors en 6ème et j’ouvre en grand… soit de 4500tr/mn à 7500tr/mn… et là, la boite à air qui s’ouvre et déclenche une sonorité comme jamais… un truc qui sort de nulle part… et sans le demander, j’ai la grosse banane sous le casque… un truc de dingue, je suis sur une moto de 675cc qui ne paye pas de mine et je me rends compte qu’elle est rudement efficace, au caractère moteur rageur, je cruise peinard à 130km/h sur la route sans forcer et sans pour autant avoir envie de rouler plus vite, rudement efficace pour réduire les vitesses.. vivement les petits virages pour voir ce que ça donne…

Sans jeux de mots, dans les virolos ça se corse…

pneu corsa sur le Street Triple

Les virages sur routes défoncées arrivent à grand pas et soudainement un doute dans ma tête, une sorte de sensation désagréable qui me rappelle un peu comme lorsque j’avais essayé le Streetfighter de chez Ducati… un truc qui te fait comprendre que c’est inutile de chercher à prendre de l’angle, ça ne va pas le faire… à côté de ça et même avec des suspensions de base très honorables, la moto à un comportement parfait sur ce type de route. Avec un peu plus de borne, je suis certain que je m’en sortirais mieux, mais mon niveau de poireau me rappelle à l’ordre…

Corsa : pneu moto

Les pneus en revanche, à changer… je n’aime pas les Corsa… même si un grand nombre de motard apprécie ce type de pneu moi, ils ne me mettent pas en confiance pour un sou… hop, poubelle !

Conclusion de cet essai moto : Street Triple 675 standard 2013

Triumph

Le Street Triple ne paye pas de mine et si les 675cc peuvent sembler un peu juste sur le papier, au quotidien, je suis certain que cette moto est une bonne copine… idéale en ville, idéale pour s’amuser sur les routes départementales… ses limites s’atteindront en duo ou lorsque l’on doit rouler loin car sans protection… j’ai été bluffé par l’efficacité de l’ensemble et j’y retrouve quelque peu les sensation du Streetfighter la brutalité en moins et la puissance aussi car il lui manque 55cv et près de 420cc quand même à ce Street 😉

Street Triple 675

Néanmoins, cet essai me pousse à dire que j’aurais pu me retrouver au guidon de cette moto à la place du GSR 600 par exemple et même encore aujourd’hui car j’ai réellement pris un pied monstrueux à bord… évidemment, difficile de comparer les sensations et plaisir de conduite face au ZZR 1400, néanmoins, je suis quasi certains qu’en moins de 1000cc et malgré quelques défauts (absence de cartographie, rétroviseur minable, comodo de clignotants casse bonbon, pédale de frein arrière, pneu de série…) elle pourrait se retrouver dans mon garage… certes avec 200cc de plus ce serait surement mieux encore, quoi que… le Speed Triple, en 1050cc ne me plais pas… comme quoi, l’habit de fait pas le moine…

Galerie photo de cet essai moto du Street Triple standard 2013

Motard Triumph : à toi de t’exprimer

Et toi, tu aimes le Street Triple ? Tu roules sur une Street ? Donnes nous tes impressions, ses qualités et ses reproches… que lui manque t elle ? Doit-elle craindre la MT-09 de chez Yamaha ?

 

17 réponses

  1. Magda dit :

    La street… Hmmmmm…. après un essai au printemps dernier de sa version R, je l’ai trouvé hyper instinctive. Sans doute que les pédales, boutons et autre fioritures néanmoins indispensables sont étudiés pour des plus petits gabarits 😉 Un amusement assuré sur toutes les balades de dimanche mais je suis d’accord avec toi, on ne partira pas la tester en Corse, dommage !
    Pour choisir sa moto doit-on toujours faire des compromis ou limiter son profile ?

    • David dit :

      😉

      Je pense surtout ma petite Mg que l’on choisit une moto sur un coup de coeur puis sur un essai routier où l’on sait tout de suite si une moto ou une autre peu convenir… j’en ai essayé quelques une où rendu au bout de la rue, je n’avais qu’une envie : FAIRE DEMI TOUR car je savais déjà que ça n’allais pas le faire… la 1050 Speed Triple pas exemple… très belle moto mais le moteur n’est pas agréable je trouve… donc tu vois le Street est une belle surprise…

      En revanche, quand je suis remonté sur le Z en partant… forcément elle est plus agréable, plus coupleuse, plus protectrice etc… mais attention, on peut s’acheter 2 Street Triple pour le budget d’un Z donc difficile de comparer un 1400cc et un 675cc même si ces deux motos sont très agréable 😉

  2. JeanClaude35 dit :

    Merci pour ce CR de cette moto.
    Et tres tres bonne idee d’avoir fait une photo du compteur allume, il est magnifique. Tout comme la moto je dirais.

    Manque peut etre de couple cette Triumph mais apporte un ensemble plus coherent que la MT09 un peu trop brutale.

    Je pense que le jour ou je fait un essai, ce jour là, indiquera probablement un renouveau. Donc il faut etre patient. Je ne veux pas gacher se plaisir.

    • David dit :

      Bien tu vois mon petit Jean-Claude, moi je suis comme Saint-Thomas… je crois que ce que je vois… sur le papier effectivement que ça peut manquer de couple, éventuellement mais sur l’essai routier, je t’assure que ça ne se ressent pas… ça ne se ressent tellement pas qu’en descendant de la moto la première chose que j’ai faite c’est de regarder les prix…

      et même si c’est plus chers qu’un MT 09 (que je trouve sans âme entre nous) je trouve que le prix prestation / puissance / sensation est vraiment bien réparti, nous avons à faire ici à une moto équilibrée et au moteur rudement productif pour un 675… comme mon titre l’indique, 675cc… combien vous dites ? je crois que ça veut tout dire… ^^

      • JeanClaude35 dit :

        Bon et bien tu ne fais que confirmer mon sentiment et ce que j’ai pu lire un peu partout. Elle semble bien plus homogène que les autres.

        Il faudrait juste prendre la version ABS car l’autre matin près du feux tricolore en bas de chez toi (près du parking) un petit blocage de la roue arrière sans conséquence aucune si ce n’ai de se dire “la prochaine dois avoir l’ABS”…

  3. Alexandre dit :

    Sur la Street il faut quand même savoir quelle délivre 90 % de son couple a 4000 tours/minutes (sur 16K) donc le manque de couple bon… c’est tous le contraire
    Le 3 cylindres le délivre du bas des tours jusqu’en haut contrairement a un quatre qui lui en délivrera peu être plus mais à 80 % du régime donc l’intéret est moindre… Les chiffres sont pas toujours révélateurs de loin…
    Sinon pour le duo sa à c’est limite , Amélie est bien placé pour vous le dire ayant fais un trajet de 800 bornes en une journée.
    Pour le solo par contre partir en Corse , no souci enfin après moi j’ai 22 ans c’est peu être pas comparable ?!
    Dernier petit point , et pour moi le plus important , la Street je la trouve belle , même très mignonne contrairement a la plupart des roadster actuelle de moins de 1000cc qui ont vraiment un gros manque de charme et de personnalité.

  4. Alexandre dit :

    Pour le pot tu as le Arrow sinon qui est encore mieux et qui lui garde toute sa personnalité mais très chère malheureusement…Après il faut aller voir sa concession pour la version 2013… dommage quand on sait que de 2007 a 2012 on peu le faire via un petit logiciel sans que Triumph ne le voit… (testé et approuvé)

    Dommage aussi que tu n’est pas plus tester la version R , avec des freins bien meilleur et des suspension plus Racing , il parait que sa lui donne encore plus de caractères et des caractéristique en virolo exceptionnel .

    Ah ouai j’ai le saute vent Triumph , sa aide peu être aussi un peu pour les longues distances (qui au passage et casi tous les ans offert avec les écopes et le sabot moteur dans les périodes de solde Triumph)

  5. David dit :

    Après un petit montage rapide et une mise en ligne, une petite vidéo (en 720p) est publiée à l’article 😉

  6. JeanClaude35 dit :

    Mais pourquoi avoir attendu!
    Le fan que je suis devrait te huer d’avoir attendu et en même temps je ne peux te dire que merci David <3.
    Ces petits phares allumés ensembles,le petit sifflement J'adore!

  7. […] m’en parle depuis quelques mois maintenant et c’est lors de mon essai du Street Triple que je me suis retrouvé nez à nez avec un ami de longue date qui me dit être sur le point […]

  8. […] un secret pour personne je crois, mon essai moto Triumph street triple en version standard a été une véritable révélation malgré les quelques points faibles que je […]

  9. calcio dit :

    va tester la mt09 c’est plus “violent” que la street par contre les modes A et standard sont violents.

    ps: tu fais tes essais pendant combien de temps pour avoir le temps de prendre des photos?

    • David dit :

      Sincèrement, je ne suis pas spécialement FAN des différents modes de cartographie sur une “petite” moto… c’est aussi pour ce détail que j’aime le Street Triple… mais mon essai du MT09 est prévu, j’ai reçu une invitation de la part de Planète Yam (merci Pierre) et je vais me faire un plaisir d’essorer avec violence ce mode A 😉

  10. […] Triumph Street Triple contrairement à la Triumph Speed Triple fait sans doute partie de mes meilleurs moments sur le dos […]

  11. […] et autre 1098 Ducati… pour jouer carte sur table, j’étais à deux doigts de signer un Street Triple 675 R ABS qui ma faisait de l’oeil mais dont le moteur me semblait un poil juste quand même, surtout […]

  12. […] et rouge au cadre noir, voici le Triumph Street Triple 675 R de Jean-Claude, tout simplement magnifique. En option le sabot  moteur et le saut de vent de la […]

  13. […] motos totalement différentes et pourtant si attachantes, le Street. Street Triple, Streetfighter, quoi qu’uil en soit l’un est à moins de 700cc et l’autre 1100cc […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *