Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

[CR] – Mon dieu que c’est bon !

Site officiel de David Jazt

[CR] – Mon dieu que c’est bon !

Merde, j’ai encore perdu un carré d’essence… plus que 2… ok j’ai encore de quoi faire, mais ce serait mieux de ne pas s’aventurer en pleine campagne pour éviter le pire… puis quelques gouttes tombent du ciel… revenons vers Saint-Malo… en cas d’averse, je saurais d’avantage où me protéger… « Saint-Malo par la côte… » Tiens donc… déjà ? Allez…

Dimanche… 18.00h… le temps semble s’être assagit et les nuages dissipés pour le moment… si on en profitait pour sortir un peu le Z ? Pendant qu’on enfile casque et gants, le contact est mis et le son rauque du Z, bien qu’un peu en surrégime pendant son temps de chauffe, me donne déjà la grosse banane… faut dire qu’on est sous un porche, forcément ça amplifie le son… je ne peux pas m’empêcher de bien faire ronronner le Z en mettant un peu gaz tout en montant dessus… Mon dieu que c’est bon ! Et encore je n’avance pas… lol

Nous allons passer par le Sillon pour faire chauffer la bête doucement… quelques motards en sens inverse… V ! je n’arrive pas à croire que je suis motard ! moi qui en rêve depuis si longtemps… vous savez, ce fameux rêve que tout le monde doit faire à un moment donné dans sa vie… monter sur sa belle et partir au loin… et bien là c’était exactement ça !!! Quel bonheur ! Si j’avais su que le permis moto et le pilotage d’une moto c’étaient aussi bon, je m’y serais mis un peu plus tôt… il n’est jamais trop tard !on passe à côté d’intra-muros, petit rond point et quelques virages… l’envie de prendre le large est bien là… jolie image pour un malouin sur route, non ? lol j’arrive à un stop lorsque je croise un Zdiste… Attention, interdit de se tenir à deux de front sur un stop, c’est marqué dans les fiches !!! On se félicite mutuellement de notre choix de monture et je le suis… il a un joli bruit de pot lui qui n’est pas d’origine je pense car je n’entends plus le miens… arf !

Je pars en direction de Dinard, puis de Pleurtuit et ses petites communes… j’ai pas pris note de toutes celles traversées mais je me souvenais qu’avec mon mono nous étions passés par là et la route était bien lisse… ça n’a pas changé… je prends un malin plaisir à pencher le Z dans les virages, sans forcément rouler à fond les ballons… c’est de plus en plus bon de piloter ce Z… je reste ultra prudent cependant mais c’est vrai que j’ai un peu plus d’assurance à son guidon qu’aux premiers jours… je suis les instructions du garagiste… à savoir bien jouer la plage moteur maintenant que j’entame le 500 / 1000km du rodage… je suis monté à plusieurs reprise à 7000tr/mn sur chaque rapport… ben je dois dire que la moto se transforme littéralement je trouve… autant en bas du régime ça pousse déjà vraiment bien… ça repart sans broncher, c’est le jour et la nuit par rapport au CB500F autant là, passer les 5500tr/mn, le Z devient limite agressive je trouve… le son du pot devient sportif… comme lorsqu’on entend au loin des motos pousser les régimes alors qu’on est à 10 ou 15 bornes à vol d’oiseau… ça donne cette impression… et encore aujourd’hui je n’ai jamais ouvert la poignée à fond… je me demande même s’il y a une butée quelque part tellement qu’il y a de réserve… c’est incroyablement bon ! mais il y a de quoi se faire peur très très vite si on fait le con je pense… en tout cas j’ai comme l’impression de couper les gaz pile poil au moment où il ne faudrait pas en fait… car passer les 6000tr/mn ça pousse à se demander si on ne va pas rester le cul par terre pendant que la moto continue tout droit… et quand on pense que le rupteur est à 12000… rolalalala !!! je n’ose imagine le reste de la plage d’utilisation… bon relativisons… sur le 6ème rapport ça ne doit pas être plus violent que ce que j’ai vu, mais sur le 3ème et 4ème ça doit être carrément M O R T E L ! ok, on roule à des vitesses mangeuses de point à ce régime… mais je suppose qu’avec un GSR ou un FZ6, on doit être dans les même vitesses sauf que le plaisir y débute réellement tout juste… nous nous avons tout le bas des régimes qui clac bien déjà !!! et c’est ça qui m’a fait réellement pencher vers le Z d’un point de vue théorique…

Merde, j’ai encore perdu un carré d’essence… plus que 2… ok j’ai encore de quoi faire, mais ce serait mieux de ne pas s’aventurer en pleine campagne pour éviter le pire… puis quelques gouttes tombent du ciel… revenons vers Saint-Malo… en cas d’averse, je saurais d’avantage où me protéger… « Saint-Malo par la côte… » Tiens donc… déjà ? Allez…

Du coup, me voici à nouveau au Mont Dol… j’en profite pour prendre quelques photos d’en bas… et en nostalgie de mes leçons de conduite je décide d’y remonter… la côte est bien raide, je suis obligé de la passer en première… tout doux… à 20km/h… c’est le désert, y’a personne ! J’en profite pour y prendre quelques photos et souffler un peu… j’enlève pas mon casque… d’une il est galère à enlever (il m’arrache les oreilles) de deux, le système de boucle pilote machin truc est certes d’un confort non négligeable, mais je mets deux plombes à la mettre et à l’enlever… alors gardons le casque sur la tête, en plus il me va bien, non ?

Je repars en sens inverse, en même temps ici pas trop le choix à moins d’avoir un trial, et je comprends alors que le frein moteur se trouve sur la première et non en seconde comme en voiture… ça descend tellement fort que je suis obligé de passer en première et d’utiliser les freins… pas longtemps, mais sur 3 ou 400 mètres… la galère de monter ça à pied ou en vélo… arf !

Me revoilà sur ma route de prédilection en direction de Vivier sur Mer… et en me dirigeant vers Saint-Malo je décide de couper vers la Gouesnière… lieu magique puisque c’est là pour la première fois où j’ai chevauché mon 488… pour celles et ceux qui suivent l’histoire… pour les autres… un 488 n’est pas une Ducati… non non… un 488 c’était la plaque du CBF500 que je conduisait à la ME… et j’ai été pris d’affinité avec lui… j’ai même obtenu mon permis sur sa selle… toute une première histoire d’amour… c’était un samedi matin… je me souviens… bref !

En suivant cette direction, me voilà maintenant rendu sur la Pointe du Grouin… c’est un endroit magnifique qu’il faut absolument visiter si vous venez dans le coin… le paysage est superbe… et avec ce vent aujourd’hui… l’iode était bien présente dans nos narines, mon dieu que c’était bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read previous post:
[CR] – premier tour de roue en Z

… première impression, nous sommes nettement plus haut que sur le CB… ça fait drôle ! mais je ne ressent pas...

Close