Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Et si en 2015 on changeait la donne ?

Site officiel de David Jazt

Et si en 2015 on changeait la donne ?

Casque de moto et sac à dos pour une balade moto

moto de jean françoisSouvent ça traverse l’esprit puis ça repart, puis ça revient puis on oublie… puis l’entretien approche, puis l’envie de découvrir autre chose… vous l’aurez compris… et si en 2015 on remettait tout à plat pour vivre autre chose à moto, découvrir de nouveaux horizons ? Une vie de motard c’est aussi ça, entre raison et passion, envie et plaisir, budget et sensations… parfois on a envie de rouler fort parfois on a envie de rouler plaisir… pas toujours simple d’être en accord avec ses envies…

Passion moto Ducati

concession ducati laval

C’est vrai que Ducati pour moi c’est une marque tellement absolue, qui me procure tellement de sensation que l’idée de me séparer de ma belle Italienne me tranche le coeur en deux… une moto qui vibre, qui vit, qui procure de telle sensations… il n’y a que mon 1098 S qui me fait cet effet…

Ducati Streetfighter 1098 S : un rêve sans fin

Ducati noire Streetfighter 1098 S

Cette moto reste pour moi et à mes yeux sans aucune objectivité l’arme ultime des routes. On peut la considérer comme un simple Roadster d’après certains, elle n’en reste pas moins la machine la plus efficace que j’ai pu avoir entre les mains jusqu’alors et son pilotage n’a rien d’un simple Roadster contrairement à ce qu’on peut se dire… sportive dans l’âme, elle ne pardonne quasiment aucune faute si ce n’est celui de l’avoir choisi pour rouler dessus le plus possible… hyper masculine, féminine dans l’âme, incisive sur les trajectoires… un moteur explosif comme jamais, avec des poussées en régime qui oblige à résister en apnée tellement que c’est violent, le Streetfighter c’est la moto ultime pour celles et ceux qui sont grand car elle est haute qui aiment les sensations fortes en faisant le compromis du reste…

ducati Streetfighter 1098 S noire et rouge

A côté de cette réalité, j’ai eu 2 Ducati Streetfighter dans ma vie. Une rouge et une noire. Toutes les deux sont des tueuses de kilomètres et avec toutes les deux j’ai pris plaisir à leurs guidon. Sans parler du son, de la prestance, de ces regards qui se tournent sur notre passage, de ce freinage de dingue qu’il faut absolument connaître pour ne pas se faire surprendre… cette moto est unique, il n’en existe qu’une et n’a rien à voir avec le 848 quoi qu’on en dise ou qu’on puisse en lire… le 1098 est un moteur démoniaque indomptable et impossible à mener au bout… dois-je continuer ?

Envie de vivre autre chose…

moto K1300GT à Rennes

Et à côté de ça, par moment, mon K1300GT me manque. Certes c’était une grosse vache bien molle à côté de mon Italienne. Certes elle était lourde et avait un look qui lui appartenait, mais elle était confortable. Elle pouvais m’amener de jour comme de nuit où je voulais sans avoir peur d’affronter les grands axes. Le régulateur de vitesse, les poignées chauffantes, les selles chauffantes, la bulle montante, les valises, le top case… quel bonheur quand j’y pense ! Alors oui, ce n’était pas une bête de course, mais elle marchait relativement bien pour un 600 1300 dès lors que l’on acceptait de jouer de la boîte de vitesse sans cesse.

Même sous la flotte, pas de problème le K1300GT était du plaisir à l’état pur… ambiance cruising évidemment, nous n’étions pas là pour faire des chronos 😉

Et même un petit Corlay Guingamp… même pas peur !

2015, envie de changement ?

La quarantaine approche, c’est vrai… l’envie de me prendre une routière me traverse l’esprit, j’avoue. Abandonner ma Ducati ne me semble plus être un problème par moment dès lors que le repense à mes excellentes vacances de tour de Bretagne ou du tour de Normandie que j’avais fais avec ma moto BMW et ce malgré les emmerdes avec…

Inconvénient avec une moto de type roadster

Avec le Streetfighter, le champ d’action est limité, il est difficile d’aller rouler loin du fait que je ne peux rien prendre avec moi à part un petit sac à dos. Le pantalon de pluie, une bouteille d’eau et un sandwich devient très vite embarrassant à bord du Streetfighter et l’on perd alors une grande partie du plaisir à rouler sur ce type de moto. Mais alors faire des ronds autour de Rennes ce qui représente 90% du temps pour aller à Saint-Malo ou à Dinan tous les 15 jours, ça devient un peu “limité” et ça fini par coûter cher pour pas grand chose même si le plaisir est là et bien là… l’envie de rouler plus loin, de découvrir de nouvelles régions, les bords de Loire par exemple, le Jura voire même le Pays Basque me plairait vraiment bien…

Inconvénient avec une moto à vocation routière

Avec le K1300GT, les inconvénients sont là aussi. une fois que le tour de Bretagne ou de Normandie est fait, on se fait très vite chier sur ce genre de moto. Déjà parce qu’elle est lourde, pénible à manoeuvrer à l’arrêt. Les graviers aux stop et aux feux rouges deviennent les pires énnemis et on jure de tous les noms d’oiseau à chaque fois qu’on manque de se viander à l’arrêt comme un con. Dans ces moments là on ne rêve que d’une chose, de légerté, de facilité, de sportivité… on oublie vite le top case et les valises pour les échanger contre une Italienne pétillante et “facile” à manoeuvrer… c’est tout là le dilemme car un K1300GT au quotidien quoi qu’on en dise, c’est chiant… ça ne se faufile pas entre les voitures, c’est galère à garer car faut prévoir le fait de repartir, c’est tout sauf dynamique et on atteint très vite les limites de la moto en conduite dynamique même s’il n’est pas évident de se faire peur… les moteurs sont en général assez linéraire et fade sans saveur quant aux aspects pratique, une fois que l’on a dépassé l’envie du top case, il ne reste pas grand chose pour le tous les jours…

2015, David Jazt en Ducati ou pas ?

Ducati 1199 Panigale ABS

C’est une excellente question ! Serais-je encore sur un 1098 Streetfighter ? Ne vais je pas craquer pour un 1199 S Panigale que l’on trouve d’occase à toutes les sauces avec la sortie du nouveau 1299 ?

essai moto Ducati Diavel à Laval

Ne vais je pas craquer sur un Diavel qui mine de rien reste à mes yeux un des meilleurs essais 2014 que j’ai pu faire l’année dernière ? Une moto qui ne paye pas de mine mais qui derrière un look plutôt particulier offre une conduite aussi sportive que décontractée… un must have à essayer c’est clair !

Ducati 899 face à intra muros de Saint-Malo

Mais aussi le 899 qui même si à mes yeux elle manque un peu de patate en bas dans les tours n’en reste pas moins une excellente moto sportive. 900cc, idéale pour progresser dans sa conduite sans avoir le monstre 1199 incontrolable… le 899 est aussi une moto que j’ai apprécié pour sa position de conduite et son shifter… j’aime le Shifter 😉 Mazette…

Essai Ducati Monster 821 à Laval chez City Bike

Encore une qui ne paye pas de mine et pourtant… ce 821 est une totale réussite… un moteur joueur pour un 800cc. Idéal pour baisser un peu le budget sans pour autant réduire le plaisir. Un look qui déboîte, un moteur explosif de près de 100cv dans une position roadster à l’état pur… reste à voir sur un plus long essai si mon épaule peut suivre sans quoi ça pourrait être une belle remplaçant, le temps que Laura se fasse la main sur son GPZ ? 🙂

2015… Ducati donc ?

David Jazt sur sa Ducati Streetfighter 1098 S

Ducati reste une marque de moto sur laquelle je prends terriblement de plaisir. Mon Street reste et restera à jamais la meilleure moto sportive que j’ai pu avoir entre les mains. Reste à savoir si je vais continuer sur son dos où si l’envie de découvrir autre chose me titille l’esprit… toutes les motos ont des points forts et des faibles… toutes les motos procurent du plaisir à leur niveau et aucune ne pourra rivaliser avec le Street 1098 S quoi que je puisse prendre si je devais changer… alors, accepterais-je de partir vers quelque chose de différent ? Ne vais je pas supporter l’idée de quitter une moto qu’on ne retrouvera pour ainsi dire jamais car arrêtée de la production ? Routière ? Sport-Gt ? Custom ? Roadster ? Sportive ? L’année 2015 nous le dira… tout comme la sortie moto prévue en mars 2015, la sortie officielle, la première de cette nouvelle saison… qui me parle du Xmax 400 ? 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
logo ducati sur les gants d'été
Gant Five5 Ducati Twin Glove

Five5, j'aime cette marque d'accessoire motard depuis quelques années maintenant et ce n'est pas moins de 4 paires qui ont...

Fermer