Localisation, Antibes, FR
live:david.jazt
hello@jazt.fr

Indian FTR 1200 : le roadster à la sauce BBQ !

Site officiel de David Jazt

Indian FTR 1200 : le roadster à la sauce BBQ !

Moto Indian FTR 1200 Black

Indian est une marque de moto assez peu connue finalement du grand public. Non pas que ce soit une mauvaise marque de moto, je dirais plutôt que le réseau est assez réduit en France encore à l’heure actuelle pour réellement se faire une place de choix dans le coeur du motard. D’ailleurs en général, le motard ne rechigne pas à avoir une Indian dans son garage, au contraire, mais bien souvent les concessions sont trop loin ou pas assez développée. Qu’importe, Indian propose aujourd’hui une moto de type roadster, assez atypique, le FTR 1200. Si elle ne paye pas de mine à première vue, l’essai routier de la belle pourra vous convertir à faire quelques kilomètres de plus pour jouir d’une moto incroyable !

Un roadster à la sauce Américaine épicée

Moto Indian à Nice

Moto Indian à Nice

Pour être totalement franc, je ne misais pas lourd sur cet essai. J’ai été invité à essayer cette moto par Indian France. C’est toujours agréable d’être contacté par la marque d’une moto pour un essai et découvrir la gamme. Il y a quelques années, j’ai eu l’opportunité de tester deux motos Indian : la scout et la chief. Si je garde globalement une impression positive de ces deux essais, j’ai pas pour autant sauté le pas à me prendre une Indian alors que j’ai acheté une Harley Davidson… mais aujourd’hui, sachant que la concession Indian n’est pas très loin de chez moi, que l’équipe est au top et que la moto est rudement attachante, ça peu changer les choses…

Essai moto Indian FTR 1200 en vidéo par David Jazt

Cette vidéo est issue de ma chaine Youtube. Comment ça vous ne connaissez pas encore ma chaine Youtube ? Cliquez vite sur ce lien pour allez jeter un oeil, vous y retrouverez tous mes essais moto, balade moto, etc. vous pourrez par exemple y retrouver l’essai du Breakout ou de la Fatbob de chez Harley Davidson. Forcement que l’on parle d’Harley Davidson lorsque l’on évoque Indian, ce sont deux marques distinctes sur le marché de la moto Américaine. Au même titre que l’on compare forcément un Z avec un CB et autre MT quand on essaie une Japonaise, pas vrai ?

Approche de la moto Indian FTR 1200

FTR 1200

FTR 1200

Cette moto me fait danser sur mes deux pieds. D’un côté je suis vraiment fan de son côté atypique, unique, original. De l’autre, je trouve incroyable qu’en 2021 on puisse encore voir une telle finition sur une moto qui frise les 14000€.

câble apparent sur le FTR : ça fait aussi parti du charme chez Indian

câble apparent sur le FTR : ça fait aussi parti du charme chez Indian

Elle offre un côté “cheap” qui me dérange autant qu’il me laisse indifférent. Effectivement on voit des fils se balader un peu partout. Effectivement, le contact se fait avec une clé qu’il n’est pas simple à accéder car sous le guidon, il faut se contorsionner un peu les doigts pour réussir à y glisser la clé. Mais quelque part, cette moto a une personnalité tellement forte que ces petits points de détail finalement on s’en fou… ça fait parti du folklore de la bête !

Position de conduite sur le Roadster FTR

Vie à bord du FTR 1200 chez Indian : l'autre vision du roadster

Vie à bord du FTR 1200 chez Indian : l’autre vision du roadster

Indian propose pour son FTR une moto qui flirte avec le Scrambler de chez Ducati ou le XR1200 de chez Harley Davidson. On peut même lui trouver quelques points de ressemblance avec  une Buell. Buell qui revient après sa disparition en 2009 pour celles et ceux qui suivent l’actualité et si j’en crois les actualités du moment. Ce FTR propose donc une approche un peu différente avec une moto atypique sur son approche. La position de conduite est droite comme sur un R1250R mais les pieds sont en arrière comme sur une sportive ou presque. Nous sommes obligés de nous tenir au guidon sinon on tombe en avant, c’est assez déconcertant mais c’est confortable finalement et ça offre une conduite vraiment typée sur l’avant qui ne me déplais pas plus que ça, au contraire.

Plaisir de conduire à bord de la belle Américaine

échappement S&S sur le FTR 1200

échappement S&S sur le FTR 1200

La casserole qui fait office d’échappement est signé S&S. Cet échappement n’est pas beau, avouons le. En revanche, quelle sonorité, quel son, quel amusant de jouer avec ses vocalises. Forcément que cet équipement optionnel joue pour une grande partie sur le plaisir d’avoir un FTR entre les jambes. La moto “craque” à chaque accélération et pétarade à chaque relâchement de l’accélérateur, un régal !

moto roadster indian : l'alternative à la Japonaise sans âme !

moto roadster indian : l’alternative à la Japonaise sans âme !

Si l’empattement semble un peu long sur cette moto un peu particulière, la partie cycle est saine et on enroule sans se poser de questions sur les petites routes de l’arrière pays Niçois. On cruise ainsi de virage en virage sans se poser de question. La moto est ferme mais offre un bon confort d’amortissement, le freinage lui est super progressif et offre de bons retours à son pilote. L’avant est mordant à souhait (merci Brembo) et l’arrière suffisant pour bien assoir la moto avant chaque courbe, on prend beaucoup de plaisir à rouler sur cette moto. En revanche, je ne suis pas certain du confort pour le passager même si ce n’est pas sa vocation première. il faudra prévoir des arrêts fréquents ou utiliser le duo pour de l’occasionnel, on a bien à faire à une moto d’égoïste et je n’aurais pas été surpris d’apprendre que c’est une moto uniquement solo, un peu comme le bobber chez Triumph.

Confort et tenue de route sont au programme à bord du FTR Indian

Confort et tenue de route sont au programme à bord du FTR Indian

Si le look est un critère important sur ce genre de monture, il faut prendre garde avec les pneus. A l’attaque, on arrivera vite à se faire quelques frayeurs même si c’est de la gomme “tendre” d’après le concessionnaire. Je lui collerais bien du bon Michelin Power RS histoire de parfaire encore un peu plus un côté “exclusif” et pour m’amuser sans arrière pensée comme c’est sa vocation première. D’ailleurs, je ne suis pas sur que des pneu plus typé sport ne lui offrirait pas un look encore plus atypique pour le coup !

Galerie photo du FTR 1200

Quelque soit l’angle de prise de vue, je la trouve magnifique cette moto, pas vous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire sous l’article pour me dire ce que vous en pensez. Avez-vous essayé cette moto ? Connaissez-vous la marque Indian ? Pourquoi n’achetez-vous pas une Indian ? Souvent on me dit que ce sont les clients Harley qui se laissent convertir vers Indian… info ou intox ?

Conclusion de cet essai moto Indian FTR 1200

Avec ses 1203cc et près de 230kg en ordre de marche, l’Indian FTR 1200 dispose d’un moteur bicylindre en V à 60° refroidit par eau de 120cv à 8250tr/mn et d’un couple maximum de 11,70mkg à 6000tr/mn autant dire qu’il y a de quoi s’amuser très bas dans les tours avant d’arriver à une explosion dès que l’on grimpe un peu dans le compteur. Elle est accessible pour les permis A2 ou bridable à 47,5cv sur une version spécifique au niveau du moteur.

Au guidon de la FTR

Au guidon de la FTR

Si sa hauteur de selle de 841mm se situe dans la moyenne, son compteur n’est pas le plus lisible que j’ai croisé lors de mes différents essais moto. Il est situé sous le casque lorsque l’on conduit ce qui implique de quitter les yeux de la route. Le cadre numérique est vraiment trop petit et la typo employée n’est pas forte en contraste, autant le dire tout de suite : on ne voit rien. En dehors de ce petit point négatif, cette moto est un jouet, une sorte de gros bonbon pétillant sur lequel on prend beaucoup de plaisir à amener.

réservoir moto Indian FTR

réservoir moto Indian FTR

Alors évidemment, aucune moto n’est parfaite et si les aspects pratiques, en dehors d’un régulateur de vitesse, sont aux abonnés absents, j’aurais tout de même aimé avoir un démarrage sans clé, un réservoir un peu plus grand en contenance car 12,9L évoque le fait de devoir se marier avec une pompiste mais aussi quelques câbles apparents qui laisse supposer une finition globale plutôt moyenne. Cet essai est pour autant une véritable découverte et me renoue quelque peu avec la marque Américaine Indian. Une positon de conduite à son guidon sur l’avant, comme tout roadster bien énervé qu’on aime. Mais alors peut on encore parler de moto custom pour ce FTR qui débute à 13990€ ? Et cette FTR n’existe-elle pas dans d’autres versions comme une version Rally par exemple à 14990€ ? Une version plus sportive avec la FTR S Carbon à 18490€ ? Une nouvelle version du FTR devrait arriver très prochainement en concession, le moment idéal pour faire un comparatif et pourquoi pas apporter mon chéquier… car franchement… bluffé ! Merci Indian =)

Merci à la concession Indian de Nice

Un grand merci également à Indian France pour l’invitation

 

2 Responses

  1. Ducati1098 dit :

    Hello,
    J’avais acheté un échappement il y a quelques années pour ma Ducati 1098 Streetfighter . Cette échappement est pleine de calamine aujourd’hui.
    J’ai trouvé un site qui proposait une solution.
    Avez-vous déjà essayé (décalaminé chimiquement) ou essayé autres chose ?
    Merci !

    • David Jazt dit :

      non du tout… j’ai jamais eu de problème… faut vraiment que ce soit une vieille casserole pour avoir ce genre de problème…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Shapeheart : le spécialiste du support de telephone moto et scooter ou vélo
Support téléphone moto avec Shapeheart

Qui ne s'est jamais retrouvé dans une situation compliquée où l'on cherche une solution pour fixer un téléphone au guidon...

Fermer