7 raisons pour ne pas acheter un Speed Triple RS

Evidemment que la Speed RS est une magnifique moto, ce n’est pas aujourd’hui que l’on pourra dire que c’est une nouveauté cette moto et on n’aura pas attendu 2018 pour s’en rendre compte… 15 ans qu’elle est sur nos routes, autant dire qu’on en a croisé des vertes et des pas mures… voici 7 raisons pour vous soutenir dans votre opinion de ne pas acheter un Speed RS 2018…

Triumph Speed Triple RS 2018

David Jazt roule en Triumph Speed Triple RS
David Jazt roule en Triumph Speed Triple RS

Ce ne sont pas ses liserets de jantes rouge ou ces quelques pièces en carbon qui pourront nous donner l’impression qu’il s’agit d’une nouvelle moto. Pourtant cette Speed RS 2018 est bel et bien une nouvelle moto et si j’ai pu lui trouver 7 bonnes raisons pour vous donner envie de l’acheter, il n’est vraiment pas difficile de lui trouver 7 points négatifs qui vous feront fuir, loin et vite de cette excellente moto 🙂

Argument 1 – Faire du neuf dans du vieux

Essai pneu moto Road5 Michelin, David Jazt Speed Triple 1050
Essai pneu moto Road5 Michelin, David Jazt Speed Triple 1050

Voici la version 2017 sur laquelle j’étais en février 2018 lors du lancement officiel des Michelin Road 5 à Séville. Peut-on réellement se dire qu’il s’agit d’un modèle totalement dépassé ? Un peu comme les iphones finalement ou tous les ans on nous dit que celui de l’année dernière est minable à celui de cette année… bien ce Speed c’est un peu pareil je trouve, le modèle 2018 n’est qu’une mise à jour de cette version 2017 ou comment réussir à faire du neuf avec du vieux… 15 ans qu’on nous sort du Speed Triple à toutes les sauces…

Argument 2 – Le duo est quasiment impossible

David Jazt et son nouveau Speed Triple RS
David Jazt et son nouveau Speed Triple RS

Une moto pour faire du duo le week-end et s’amuser sur les petites routes avec sa ou son passager préféré ? Oubliez purement et simplement le Speed Triple RS. A moins que ce soit un petit gabarit, le duo sur le Speed Triple est simplement fait pour amener son second au bout de la rue et encore. Pas de poignées passager de série, les genoux pliés en quatre… le Speed n’est vraiment pas faite pour se balader à deux le week-end !

Argument 3 – Galère pour installer un GPS

Poignée de gaz Speed Triple RS 1050
Poignée de gaz Speed Triple RS 1050

Tant que l’on fait des ronds autour de la maison et que l’on connaît le terrain de jeu, pas de problème. En revanche, installer un GPS au guidon de sa belle relève de l’exploit mécanique. Ma concession moto me propose de tirer un câble iphone sous le réservoir. J’achète un câble d’un mètre et lorsqu’il a fallu le poser, c’était trop court… c’était bien la peine ! Du coup, il est possible de poser un support pour son téléphone sur le guidon, mais combien de temps tiendra-t-il en batterie ?

Argument 4 – iPhone sous la selle

Capot de selle du Speed Triple RS
Capot de selle du Speed Triple RS

Si la petite prise USB sous la selle est une excellente idée à la base, mon iPhone se glisse difficilement sous cette dernière et ce n’est pas un modèle XL. Une fois glissé, il n’est pas simple de raccorder le téléphone à la prise USB. Si cette solution permet d’avoir un moyen de recharger son téléphone facilement, il n’est pas simple d’utiliser le GPS sans avoir à soulever le capot de selle à chaque fois, ce qui est pénible. Siri (assistant personnel vocal IOS) n’est pas encore assez intelligent pour être utilisé sans les mains…

Argument 5 – Tableau de bord joli oui…

Tableau de bord du Speed Triple RS de David Jazt
Tableau de bord du Speed Triple RS de David Jazt

C’est vrai qu’on ne peut pas lui reprocher grand chose à ce beau tableau de bord du Speed Triple RS. Configurable suivant les souhaits du pilote soit par des barres horizontale soit par des ronds au niveaux du compte-tours, il n’en reste as moins que l’on peut l’afficher en fond blanc ou fond noir.

tableau de bord du Speed Triple RS
tableau de bord du Speed Triple RS

Le fond noir offre vraiment un style magnifique, seulement il n’est pas possible de le laisser en fond noir. Ce mode n’est disponible qu’en fonction de la luminosité ambiante. Il est en revanche possible de le bloquer en fond blanc. On m’explique ? Ça dérange qui que je le souhaite en fond noir de manière permanente ?

Argument 6 – Les magnifiques échappements Arrow

Echappement Arrow sur le Speed Triple
Echappement Arrow sur le Speed Triple

Lorsque j’ai essayé la moto la première fois je suis tombé sous le charme des échappements. Equipée d’échappement Arrow de série, j’ai cru à un rêve éveillé. Avoir de si beaux échappements sans avoir à prendre l’option, c’est vraiment une bonne chose. Malheureusement, il n’est pas possible de les déchicaner. Impossible de le faire sans passer des heures, autant prendre des échappements non homologués dès le départ. A quoi bon mettre des échappement Arrow de série si on ne peut pas enlever le DBKiller ? La concession me propose de décatalyser la moto. En fin de compte, ça ne change pas grand chose…

Argument 7 – Malgré ces quelques points, le plus gros défaut c’est de devoir s’arrêter…

Virage à moto en Speed Triple RS
Virage à moto en Speed Triple RS

C’est vrai que je m’étais donné comme objectif d’écrire 7 raisons pour ne pas acheter le Speed Triple RS, mais le plus gros défaut de cette moto c’est au moment où il faut rentrer et la remettre au garage… je trouve tous les arguments du monde pour faire un détour avant de rentrer si bien qu’à chaque fois je suis en retard sur les horaires que je m’étais donné en tête… cette moto est un bonbon acidulé sur lequel on prend beaucoup de plaisir, aussi bien en la regardant qu’en étant dessus… et pour ça… on peut trouver toutes les raisons du monde pour ne pas l’acheter… si le plaisir est au guidon, me concernant, c’est bien là l’essentiel… merci Triumph Provence ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *